Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE507 - Musique et politique : les pouvoirs du son


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 11 mai 2024 16:36

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Ethnomusicologie Histoire culturelle Musicologie Musique Politique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Esteban Buch [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire de recherche poursuivra la réflexion sur les pouvoirs du son et de la musique, entamée les années précédentes. Ce travail articule deux problématiques distinctes. D'une part, il y va d'une interrogation théorique sur l’histoire conceptuelle et philosophique de la notion de pouvoir, d’Aristote à Deleuze. En explorant comment le pouvoir peut concerner des entités non humaines telles qu’un phénomène sonore ou un morceau de musique, voire la Musique comme figure générique abstraite, on croise les réflexions récentes en sociologie et anthropologie sur les notions d'agentivité, d'animisme et d'objet technique. D'autre part, il s'agit de poursuivre une recherche historique sur la figure de Sainte-Cécile, vierge martyre du IVe siècle et patronne de la musique dans la tradition chrétienne, en tâchant de montrer comment son extase figurée dans l’iconographie et thématisée dans l'exégèse aura servi de modèle à l’expérience d'écoute favorisée par les institutions sécularisées de la musique classique, avec des conséquences pour les régimes d'écoute contemporains en général. À terme, ces deux lignes de recherche convergent dans un livre en préparation.

Le séminaire se déroule en douze séances, avec à l'appui une bibliographie et un corpus de sources écrites, sonores et visuelles, liées à la recherche en cours. Il prolonge et complète en cela le séminaire Études sonores et musicales : un état de l'art, donné au premier semestre. En tant que séminaire personnel inscrit dans la tradition de l'EHESS de formation à la recherche par la recherche, où la découverte de nouvelles sources et la discussion des références théoriques a lieu au fil de l'eau selon leur dynamique propre, aucun programme détaillé ne peut en être fourni. Le séminaire encourage la participation des étudiant·es, qui le valident à la fin du semestre dans le cadre d'une journée d'études sur la thématique générale du pouvoir du son et de la musique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Sur rdv à buch@ehess.fr

Réception des candidats

Sur rdv à buch@ehess.fr

Pré-requis

Aucun

Dernière modification : 11 mai 2024 16:36

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Ethnomusicologie Histoire culturelle Musicologie Musique Politique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Esteban Buch [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire de recherche poursuivra la réflexion sur les pouvoirs du son et de la musique, entamée les années précédentes. Ce travail articule deux problématiques distinctes. D'une part, il y va d'une interrogation théorique sur l’histoire conceptuelle et philosophique de la notion de pouvoir, d’Aristote à Deleuze. En explorant comment le pouvoir peut concerner des entités non humaines telles qu’un phénomène sonore ou un morceau de musique, voire la Musique comme figure générique abstraite, on croise les réflexions récentes en sociologie et anthropologie sur les notions d'agentivité, d'animisme et d'objet technique. D'autre part, il s'agit de poursuivre une recherche historique sur la figure de Sainte-Cécile, vierge martyre du IVe siècle et patronne de la musique dans la tradition chrétienne, en tâchant de montrer comment son extase figurée dans l’iconographie et thématisée dans l'exégèse aura servi de modèle à l’expérience d'écoute favorisée par les institutions sécularisées de la musique classique, avec des conséquences pour les régimes d'écoute contemporains en général. À terme, ces deux lignes de recherche convergent dans un livre en préparation.

Le séminaire se déroule en douze séances, avec à l'appui une bibliographie et un corpus de sources écrites, sonores et visuelles, liées à la recherche en cours. Il prolonge et complète en cela le séminaire Études sonores et musicales : un état de l'art, donné au premier semestre. En tant que séminaire personnel inscrit dans la tradition de l'EHESS de formation à la recherche par la recherche, où la découverte de nouvelles sources et la discussion des références théoriques a lieu au fil de l'eau selon leur dynamique propre, aucun programme détaillé ne peut en être fourni. Le séminaire encourage la participation des étudiant·es, qui le valident à la fin du semestre dans le cadre d'une journée d'études sur la thématique générale du pouvoir du son et de la musique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Sur rdv à buch@ehess.fr

Réception des candidats

Sur rdv à buch@ehess.fr

Pré-requis

Aucun

Planning en cours de validation.