UE772 - Enquêter sur les migrations et les persécutions : histoire, quantification, ethnographie

Type d'UE
Enquêtes collectives
Disciplines
Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Administration Espace Espace social Ethnographie Méthodes et techniques des sciences sociales Méthodes quantitatives Migration(s)
Aires culturelles
Amériques Asie Europe Europe centrale et orientale

Cet atelier d’enquête collective vise à former les étudiants à la recherche par la recherche. Il est ouvert à tous les étudiants, quelle que soit leur discipline principale. L’enjeu central est d’explorer collectivement une diversité de sources historiques, de matériaux ethnographiques et, le cas échéant, de matériaux quantitatifs, portant sur les persécutions, la déportation et les migrations de Juifs provenant de la petite ville polonaise de Lubartów.

L’atelier s’intègre à un projet de recherche plus général (le projet Lubartworld) visant à reconstruire la totalité des trajectoires individuelles des habitants de Lubartów du début des années 1920 aux années 1950, qu’ils aient émigré ou qu’ils soient restés sur place, qu’ils aient été exterminés ou qu’ils aient survécu à la Shoah.

De la construction d’objets de recherche en lien avec ce thème général, à la rédaction de rapports de recherche originaux, l’atelier fournira un cadre collectif de réflexion sur la collecte et la combinaison de matériaux historiques et ethnographiques (quantifiables ou non), la démarche de quantification, le raisonnement en sciences sociales, et l’analyse historique et sociologie des migrations et des persécutions.

Quelques terrains de recherche possibles et/ou matériaux mobilisables (liste non limitative) : les sociétés d’originaires de Lubartów, les bases de données généalogiques, l’iconographie et les sources visuelles, les archives administratives polonaises de contrôle des populations, etc.

Cet atelier est lié au séminaire Migrations et Persécutions dans l'Europe du premier XXe siècle. Les étudiants souhaitant participer à l’atelier au second semestre sont incités à suivre d’abord le séminaire au premier semestre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche), contrôle continu
  • Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, autre (rapport de recherche)
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – contrôle continu, autre (rapport de recherche)
  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche), contrôle continu
  • Claire Zalc [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Anton Perdoncin   contrat postdoctoral, EHESS /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

L'effectif de cette enquête étant limité à 15 personnes, il est indispensable que les étudiant.e.s prennent contact avec les enseignant.e.s pour s'y inscrire.

Cet atelier est lié au séminaire Migrations et Persécutions organisé par Claire Zalc au premier semestre. Les étudiants souhaitant participer à l’atelier au second semestre sont incités à suivre d’abord le séminaire au premier semestre, même s'il ne s'agit pas d'un prérequis.

 

 

 

Direction de travaux des étudiants

Direction de travaux dans le cadre de l'enquête collective

Réception des candidats

Sur RDV

Pré-requis

Aucune connaissance particulière n'est requise pour participer à cette enquête. Il convient, néanmoins, de prévenir à l'avance les organisateur.rice.s si vous souhaitez participer à l'atelier afin de respecter l'effectif maximum de 15 personnes.

  • Campus Condorcet
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 15:00-18:00
    du 3 mars 2021 au 5 mai 2021


Intervenant·e·s


  • Claire Zalc [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Anton Perdoncin   contrat postdoctoral, EHESS /

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 15:00-18:00
    du 3 mars 2021 au 5 mai 2021


Description


Type d'UE
Enquêtes collectives
Disciplines
Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Administration Espace Espace social Ethnographie Méthodes et techniques des sciences sociales Méthodes quantitatives Migration(s)
Aires culturelles
Amériques Asie Europe Europe centrale et orientale

Cet atelier d’enquête collective vise à former les étudiants à la recherche par la recherche. Il est ouvert à tous les étudiants, quelle que soit leur discipline principale. L’enjeu central est d’explorer collectivement une diversité de sources historiques, de matériaux ethnographiques et, le cas échéant, de matériaux quantitatifs, portant sur les persécutions, la déportation et les migrations de Juifs provenant de la petite ville polonaise de Lubartów.

L’atelier s’intègre à un projet de recherche plus général (le projet Lubartworld) visant à reconstruire la totalité des trajectoires individuelles des habitants de Lubartów du début des années 1920 aux années 1950, qu’ils aient émigré ou qu’ils soient restés sur place, qu’ils aient été exterminés ou qu’ils aient survécu à la Shoah.

De la construction d’objets de recherche en lien avec ce thème général, à la rédaction de rapports de recherche originaux, l’atelier fournira un cadre collectif de réflexion sur la collecte et la combinaison de matériaux historiques et ethnographiques (quantifiables ou non), la démarche de quantification, le raisonnement en sciences sociales, et l’analyse historique et sociologie des migrations et des persécutions.

Quelques terrains de recherche possibles et/ou matériaux mobilisables (liste non limitative) : les sociétés d’originaires de Lubartów, les bases de données généalogiques, l’iconographie et les sources visuelles, les archives administratives polonaises de contrôle des populations, etc.

Cet atelier est lié au séminaire Migrations et Persécutions dans l'Europe du premier XXe siècle. Les étudiants souhaitant participer à l’atelier au second semestre sont incités à suivre d’abord le séminaire au premier semestre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche), contrôle continu
  • Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, autre (rapport de recherche)
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – contrôle continu, autre (rapport de recherche)
  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche), contrôle continu

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

L'effectif de cette enquête étant limité à 15 personnes, il est indispensable que les étudiant.e.s prennent contact avec les enseignant.e.s pour s'y inscrire.

Cet atelier est lié au séminaire Migrations et Persécutions organisé par Claire Zalc au premier semestre. Les étudiants souhaitant participer à l’atelier au second semestre sont incités à suivre d’abord le séminaire au premier semestre, même s'il ne s'agit pas d'un prérequis.

 

 

 

Direction de travaux des étudiants

Direction de travaux dans le cadre de l'enquête collective

Réception des candidats

Sur RDV

Pré-requis

Aucune connaissance particulière n'est requise pour participer à cette enquête. Il convient, néanmoins, de prévenir à l'avance les organisateur.rice.s si vous souhaitez participer à l'atelier afin de respecter l'effectif maximum de 15 personnes.