UE398 - Atelier « Analyse des données relationnelles »

Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
http://ladehis.ehess.fr/index.php?566 
Langues
français
Mots-clés
Démographie Histoire économique et sociale Humanités numériques Informatique et sciences sociales Mathématiques et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Réseaux sociaux Sociohistoire
Aires culturelles
-

Lieu d'enseignement, de discussion et de collaboration entre étudiants, ingénieurs et chercheurs, l'atelier vise à interroger les différentes opérations pratiques et théoriques impliquées par la mise en œuvre d'analyses relationnelles. Depuis plusieurs années maintenant il est organisé en journées de travail en salle informatique dédiées à la découverte de l'analyse relationnelle par la pratique. Il est organisé en coordination avec le séminaire "Dynamique des réseaux et des collectifs" (M. Grossetti et P. Cristofoli) dans le cadre des sessions «réseaux sociaux». En raison d'un nombre de place limité, il est indispensable de s'inscrire au préalable.

1°) Trois journées sont consacrées à l'apprentissage de l'analyse des données relationnelles et des réseaux sociaux sous forme de présentations et d’exercices simples (le matin) et d'une mise en pratique et de discussion des travaux des auditeurs l'après midi.

Elles introduisent aux différents logiciels et aux concepts, et présentent quelques indicateurs, mesures et visualisations usuellement employées en analyse de réseaux ainsi que la méthodologie d'organisation et de traitement des «données relationnelles». Nous abordons plusieurs outils du domaine (NodeXL, Gephi, Pajek, Ucinet, le package réseaux sociaux igraph du logiciel statistique open source R) et expérimenterons la plateforme Web interactive de visualisation de réseaux dynamiques The Vistorian ou encore l’application Paohvis pour étudier les réseaux 2-mode (acteurs-documents datés).

J1 – 2 décembre 2020 : Introduction à l’étude des réseaux sociaux et des données relationnelles ;

J2 – 5 janvier 2021 : Décrire et mesurer la structure d’un réseau ;

J3 – 3 février 2021  : Exploration et visualisation des données relationnelles ; Étude des réseaux dynamiques ;

--------

2°) Deux journées (3 mars 2021 et 6 avril 2021) sont consacrées à une mise en pratique en salle informatique (rappels de cours, discussions collectives, présentation de sources relationnelles ou des projets des auditeurs, travail individuel ou collectif assisté).

Les auditeurs de master souhaitant valider l'atelier doivent obligatoirement suivre les trois premières matinées consacrées aux présentations et participer à quelques séances de mise en pratique. Ils devront définir, avec l’équipe enseignante, un travail personnel à réaliser (soit une description de sources ou d’enquêtes ou le traitement de données d’enquêtes personnelles, ou encore une note critique de textes méthodologiques).

--------

3°) Deux journées (facultatives), le mercredi 5 mai 2021 et le jeudi 3 juin 2021, sont dédiées à la création et l'analyse des corpus de «biographies relationnelles connectées»

Imaginés et manipulés par de nombreux chercheurs en SHS, ce type de corpus de données s'efforce de suivre et d'étudier les trajectoires individuelles et relationnelles de groupes d'individus (monographies, prosopographies, corpus généalogiques, études de sources nominatives). Les corpus de « biographies relationnelles connectées » sont souvent élaborés à partir d'ensembles documentaires (papier ou numérique) et supposent la mises en œuvre d'opérations spécifiques pour leur création, leur exploration et leur analyse. Ils peuvent être efficacement créés et gérés à l'aide du logiciel Puck (www.kintip.net). Les deux journées de l'atelier visent à exposer les modalités d’utilisation de cet outil dans le cadre de travaux en histoire qui mobilisent de concert informations biographiques, familiales, spatiales et relationnelles. Il s'agit d'aborder l’ensemble des dimensions associées au processus de création et d’exploitation de ces ensembles de données : les réflexions sur le statut et l'utilisation des sources documentaires, les questions concernant la définition du périmètre d'une enquête et la nécessaire connaissance de ses biais, la modélisation des informations et la conception des bases de données (indexation des informations, formalisation relationnelle d'un corpus documentaire, questions d'appariement, d'alignement et de codage, gestion des imprécisions et des incohérences), les stratégies d'exploration, d'analyse et de restitution des résultats (variation de l'échelle d'observation et d'analyse, modalités du processus d'exploration, élaboration de synthèses et d'indicateurs, mise en récit ...). Nombre de ces dimensions font appel aux fonctionnalités avancées de Puck ou encore à l'utilisation des outils et concepts de l'analyse des réseaux. Ces deux journées peuvent être combinées avec les trois journées proposées par « l’Atelier d’initiation au traitement informatique de la parenté » (organisées les 31 mai, 1er et 2 juin 2021, sur inscription). L'atelier TIP propose une introduction au logiciel Puck en Anthropologie. Plusieurs exemples d'utilisations communes aux deux ateliers sont issus de la plateforme collaborative d'archivage et de diffusion des données Kinsources.net.

Ces 2 journées s'adressent plus particulièrement aux chercheurs et étudiants qui souhaitent s'engager dans une démarche de création et/ou d'analyse de corpus de données nominatives et relationnelles, mais les curieux sont aussi les bienvenus.

  • Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (travail personnel), fiche de lecture, exposé oral
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, autre (travail personnel), fiche de lecture
  • Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture, autre (travail personnel)
  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture, autre (travail personnel)
  • Pascal Cristofoli [référent·e]   ingénieur de recherche, EHESS / Laboratoire de démographie et d'histoire sociale (CRH-LaDéHiS)
  • Arnaud Bringé   ingénieur de recherche, INED /
  • Bénédicte Garnier   ingénieure d'études, INED /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Pascal Cristofoli, EHESS, LaDéHiS, Bureau B04-04, 54 bd Raspail 75006 Paris. Tél. : 01 49 54 24 53 ou par courriel.

 

 

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

l'atelier est ouvert aux auditeurs libres, doctorants et étudiants de master sans pré-requis (aux conditions prévues dans le cadre des formations/séminaire de première année ou de deuxième année). Il est en revanche indispensable de s'inscrire au préalable auprès des organisateurs !!!

  • 54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris

    2 décembre 2020, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    5 janvier 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    3 février 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)

    105 bd Raspail
    105 bd Raspail 75006 Paris

    3 mars 2021, 09:00-18:00 (salle informatique)
    6 avril 2021, 09:00-18:00 (salle informatique)

    54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris

    5 mai 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    3 juin 2021, 09:00-18:00 (salle AS1_08)


Intervenant·e·s


  • Pascal Cristofoli [référent·e]   ingénieur de recherche, EHESS / Laboratoire de démographie et d'histoire sociale (CRH-LaDéHiS)
  • Arnaud Bringé   ingénieur de recherche, INED /
  • Bénédicte Garnier   ingénieure d'études, INED /

Planning


  • 54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris

    2 décembre 2020, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    5 janvier 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    3 février 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)

    105 bd Raspail
    105 bd Raspail 75006 Paris

    3 mars 2021, 09:00-18:00 (salle informatique)
    6 avril 2021, 09:00-18:00 (salle informatique)

    54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris

    5 mai 2021, 09:00-18:00 (salle BS1_28)
    3 juin 2021, 09:00-18:00 (salle AS1_08)


Description


Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
http://ladehis.ehess.fr/index.php?566 
Langues
français
Mots-clés
Démographie Histoire économique et sociale Humanités numériques Informatique et sciences sociales Mathématiques et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Réseaux sociaux Sociohistoire
Aires culturelles
-

Lieu d'enseignement, de discussion et de collaboration entre étudiants, ingénieurs et chercheurs, l'atelier vise à interroger les différentes opérations pratiques et théoriques impliquées par la mise en œuvre d'analyses relationnelles. Depuis plusieurs années maintenant il est organisé en journées de travail en salle informatique dédiées à la découverte de l'analyse relationnelle par la pratique. Il est organisé en coordination avec le séminaire "Dynamique des réseaux et des collectifs" (M. Grossetti et P. Cristofoli) dans le cadre des sessions «réseaux sociaux». En raison d'un nombre de place limité, il est indispensable de s'inscrire au préalable.

1°) Trois journées sont consacrées à l'apprentissage de l'analyse des données relationnelles et des réseaux sociaux sous forme de présentations et d’exercices simples (le matin) et d'une mise en pratique et de discussion des travaux des auditeurs l'après midi.

Elles introduisent aux différents logiciels et aux concepts, et présentent quelques indicateurs, mesures et visualisations usuellement employées en analyse de réseaux ainsi que la méthodologie d'organisation et de traitement des «données relationnelles». Nous abordons plusieurs outils du domaine (NodeXL, Gephi, Pajek, Ucinet, le package réseaux sociaux igraph du logiciel statistique open source R) et expérimenterons la plateforme Web interactive de visualisation de réseaux dynamiques The Vistorian ou encore l’application Paohvis pour étudier les réseaux 2-mode (acteurs-documents datés).

J1 – 2 décembre 2020 : Introduction à l’étude des réseaux sociaux et des données relationnelles ;

J2 – 5 janvier 2021 : Décrire et mesurer la structure d’un réseau ;

J3 – 3 février 2021  : Exploration et visualisation des données relationnelles ; Étude des réseaux dynamiques ;

--------

2°) Deux journées (3 mars 2021 et 6 avril 2021) sont consacrées à une mise en pratique en salle informatique (rappels de cours, discussions collectives, présentation de sources relationnelles ou des projets des auditeurs, travail individuel ou collectif assisté).

Les auditeurs de master souhaitant valider l'atelier doivent obligatoirement suivre les trois premières matinées consacrées aux présentations et participer à quelques séances de mise en pratique. Ils devront définir, avec l’équipe enseignante, un travail personnel à réaliser (soit une description de sources ou d’enquêtes ou le traitement de données d’enquêtes personnelles, ou encore une note critique de textes méthodologiques).

--------

3°) Deux journées (facultatives), le mercredi 5 mai 2021 et le jeudi 3 juin 2021, sont dédiées à la création et l'analyse des corpus de «biographies relationnelles connectées»

Imaginés et manipulés par de nombreux chercheurs en SHS, ce type de corpus de données s'efforce de suivre et d'étudier les trajectoires individuelles et relationnelles de groupes d'individus (monographies, prosopographies, corpus généalogiques, études de sources nominatives). Les corpus de « biographies relationnelles connectées » sont souvent élaborés à partir d'ensembles documentaires (papier ou numérique) et supposent la mises en œuvre d'opérations spécifiques pour leur création, leur exploration et leur analyse. Ils peuvent être efficacement créés et gérés à l'aide du logiciel Puck (www.kintip.net). Les deux journées de l'atelier visent à exposer les modalités d’utilisation de cet outil dans le cadre de travaux en histoire qui mobilisent de concert informations biographiques, familiales, spatiales et relationnelles. Il s'agit d'aborder l’ensemble des dimensions associées au processus de création et d’exploitation de ces ensembles de données : les réflexions sur le statut et l'utilisation des sources documentaires, les questions concernant la définition du périmètre d'une enquête et la nécessaire connaissance de ses biais, la modélisation des informations et la conception des bases de données (indexation des informations, formalisation relationnelle d'un corpus documentaire, questions d'appariement, d'alignement et de codage, gestion des imprécisions et des incohérences), les stratégies d'exploration, d'analyse et de restitution des résultats (variation de l'échelle d'observation et d'analyse, modalités du processus d'exploration, élaboration de synthèses et d'indicateurs, mise en récit ...). Nombre de ces dimensions font appel aux fonctionnalités avancées de Puck ou encore à l'utilisation des outils et concepts de l'analyse des réseaux. Ces deux journées peuvent être combinées avec les trois journées proposées par « l’Atelier d’initiation au traitement informatique de la parenté » (organisées les 31 mai, 1er et 2 juin 2021, sur inscription). L'atelier TIP propose une introduction au logiciel Puck en Anthropologie. Plusieurs exemples d'utilisations communes aux deux ateliers sont issus de la plateforme collaborative d'archivage et de diffusion des données Kinsources.net.

Ces 2 journées s'adressent plus particulièrement aux chercheurs et étudiants qui souhaitent s'engager dans une démarche de création et/ou d'analyse de corpus de données nominatives et relationnelles, mais les curieux sont aussi les bienvenus.


Master


  • Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (travail personnel), fiche de lecture, exposé oral
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, autre (travail personnel), fiche de lecture
  • Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture, autre (travail personnel)
  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture, autre (travail personnel)

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Pascal Cristofoli, EHESS, LaDéHiS, Bureau B04-04, 54 bd Raspail 75006 Paris. Tél. : 01 49 54 24 53 ou par courriel.

 

 

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

l'atelier est ouvert aux auditeurs libres, doctorants et étudiants de master sans pré-requis (aux conditions prévues dans le cadre des formations/séminaire de première année ou de deuxième année). Il est en revanche indispensable de s'inscrire au préalable auprès des organisateurs !!!