UE215 - Tous les savoirs du monde : introduction à l'histoire des sciences, des techniques et des savoirs du monde moderne (XVe-XVIIIe siècle)


Planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.08
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 15:00-17:00
    du 20 octobre 2020 au 26 janvier 2021


Description


Dernière modification : 8 novembre 2020 19:50

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Cartographie Circulations Coloniales (études) Culture matérielle Culture visuelle Empire Épistémologie Espace Géographie Histoire Histoire culturelle Histoire du livre Historiographie Sciences Techniques
Aires culturelles
Amériques Asie Europe Ibérique (monde) Méditerranéens (mondes) Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Antonella Romano [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Rafael Mandressi   chargé de recherche, CNRS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

L’époque moderne, traditionnellement saisie entre le XVIe et le XVIIIe siècles, est un moment privilégié de formations de sciences et de savoirs, qu’il importe de revisiter et de réévaluer à l’aune des grands défis historiographiques qui ont recomposé le paysage des sciences sociales des deux dernières décennies. Pendant longtemps, les études sur cette période ont été dominées par la catégorie de « révolution scientifique », dont la mise en question progressive permet aujourd’hui de nouvelles approches, de nouvelles interprétations et de nouveaux éclairages. À l’accent naguère mis sur les sciences physico-mathématiques, les grands centres européens et le XVIIe siècle, se substitue aujourd’hui un agenda de recherche plus large et plus diversifié, qui invite à repenser les espaces de la production des savoirs ainsi que l’idée même de modernité associée à ces processus.

En intégrant à la réflexion la multiplicité des acteurs, des lieux, des échelles, des espaces, des outils aussi bien intellectuels que matériels, cet enseignement vise à rendre compte des enjeux – politiques, sociaux, religieux – qui caractérisent, à cette époque, les dynamiques de la production des savoirs. La notion même de science à l’époque moderne doit être interrogée, ainsi que les découpages par disciplines, dans le cadre d’un dialogue systématique avec les autres sciences sociales.

Les séances s’attacheront aux sciences, aux techniques et aux savoirs tels qu’ils se reconfigurent entre l’Europe et le monde, des années 1500 aux années 1800, en s'appuyant sur des travaux centrés sur Asie, Amériques, monde ottoman notamment.

Ce séminaire s’adresse prioritairement aux étudiants de master, mais aussi aux doctorants intéressés par l’époque moderne, et la complexité et la pluralité des échanges savants qui se développent dans un horizon global, durant cette période.

Programme détaillé des séances : https://enseignements.ehess.fr/attachements/17

Lien d'accès aux textes à lire pour chacune des séances : https://www.dropbox.com/sh/k9y21snkn1sxzsz/AAD1uhkRpL8P3vd3Pr325e5ya?dl=0

 


Master


  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Migrations – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
jose.beltran@ehess.fr rafael.mandressi@ehess.fr
Informations pratiques

Ce séminaire s’adresse prioritairement aux étudiants de master, mais aussi aux doctorants intéressés par l’époque moderne, et la complexité et la pluralité des échanges savants qui se développent dans un horizon global, durant cette période.

Direction de travaux des étudiants

Merci de contacter Antonella Romano par courriel

Réception des candidats

Sur rendez-vous. Merci de prendre contact par courriel

Pré-requis
-

Dernière modification : 8 novembre 2020 19:50

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Cartographie Circulations Coloniales (études) Culture matérielle Culture visuelle Empire Épistémologie Espace Géographie Histoire Histoire culturelle Histoire du livre Historiographie Sciences Techniques
Aires culturelles
Amériques Asie Europe Ibérique (monde) Méditerranéens (mondes) Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Antonella Romano [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Rafael Mandressi   chargé de recherche, CNRS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

L’époque moderne, traditionnellement saisie entre le XVIe et le XVIIIe siècles, est un moment privilégié de formations de sciences et de savoirs, qu’il importe de revisiter et de réévaluer à l’aune des grands défis historiographiques qui ont recomposé le paysage des sciences sociales des deux dernières décennies. Pendant longtemps, les études sur cette période ont été dominées par la catégorie de « révolution scientifique », dont la mise en question progressive permet aujourd’hui de nouvelles approches, de nouvelles interprétations et de nouveaux éclairages. À l’accent naguère mis sur les sciences physico-mathématiques, les grands centres européens et le XVIIe siècle, se substitue aujourd’hui un agenda de recherche plus large et plus diversifié, qui invite à repenser les espaces de la production des savoirs ainsi que l’idée même de modernité associée à ces processus.

En intégrant à la réflexion la multiplicité des acteurs, des lieux, des échelles, des espaces, des outils aussi bien intellectuels que matériels, cet enseignement vise à rendre compte des enjeux – politiques, sociaux, religieux – qui caractérisent, à cette époque, les dynamiques de la production des savoirs. La notion même de science à l’époque moderne doit être interrogée, ainsi que les découpages par disciplines, dans le cadre d’un dialogue systématique avec les autres sciences sociales.

Les séances s’attacheront aux sciences, aux techniques et aux savoirs tels qu’ils se reconfigurent entre l’Europe et le monde, des années 1500 aux années 1800, en s'appuyant sur des travaux centrés sur Asie, Amériques, monde ottoman notamment.

Ce séminaire s’adresse prioritairement aux étudiants de master, mais aussi aux doctorants intéressés par l’époque moderne, et la complexité et la pluralité des échanges savants qui se développent dans un horizon global, durant cette période.

Programme détaillé des séances : https://enseignements.ehess.fr/attachements/17

Lien d'accès aux textes à lire pour chacune des séances : https://www.dropbox.com/sh/k9y21snkn1sxzsz/AAD1uhkRpL8P3vd3Pr325e5ya?dl=0

 

  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Migrations – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
Contacts additionnels
jose.beltran@ehess.fr rafael.mandressi@ehess.fr
Informations pratiques

Ce séminaire s’adresse prioritairement aux étudiants de master, mais aussi aux doctorants intéressés par l’époque moderne, et la complexité et la pluralité des échanges savants qui se développent dans un horizon global, durant cette période.

Direction de travaux des étudiants

Merci de contacter Antonella Romano par courriel

Réception des candidats

Sur rendez-vous. Merci de prendre contact par courriel

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.08
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 15:00-17:00
    du 20 octobre 2020 au 26 janvier 2021

Tous les savoirs du monde. Introduction à l’histoire des sciences, des techniques et des savoirs du monde moderne (15e-18e s.)

José Beltran, Rafael Mandressi, Antonella Romano

 

L ’époque moderne, traditionnellement saisie entre le XVIe et le XVIIIe siècles, est un moment privilégié de formations de sciences et de savoirs, qu’il importe de revisiter et de réévaluer à l’aune des grands défis historiographiques qui ont recomposé le paysage des sciences sociales des deux dernières décennies. Pendant longtemps, les études sur cette période ont été dominées par la catégorie de «révolution scientifique», dont la mise en question progressive permet aujourd’hui de nouvelles approches, de nouvelles interprétations et de nouveaux éclairages. À l’accent naguère mis sur les sciences physico-mathématiques, les grands centres européens et le XVIIe siècle, se substitue aujourd’hui un agenda de recherche plus large et plus diversifié, qui invite à repenser les espaces de la production des savoirs ainsi que l’idée même de modernité associée à ces processus.

En intégrant à la réflexion la multiplicité des acteurs, des lieux, des échelles, des espaces, des outils aussi bien intellectuels que matériels, cet enseignement vise à rendre compte des enjeux – politiques, sociaux, religieux – qui caractérisent, à cette époque, les dynamiques de la production des savoirs. La notion même de science à l’époque moderne doit être interrogée, ainsi que les découpages par disciplines, dans le cadre d’un dialogue systématique avec les autres sciences sociales. C’est pourquoi ce séminaire sera organisé en collaboration étroite avec le séminaire Histoire culturelle de l’Europe moderne de la mention « Histoire et civilisations » : l’étude des grands enjeux historiques qui ont affecté l’histoire et l’historiographie européennes dans cette même période doit éclairer de manière décisive le retour critique sur la notion de science ou de technique. Les premières séances seront donc mutualisées avec celles du séminaire Histoire culturelle de l’Europe moderne. Les suivantes s’attacheront plus spécifiquement aux sciences, aux techniques et aux savoirs tels qu’ils se reconfigurent entre l’Europe et le monde, des années 1500 aux années 1800.

Ce séminaire s’adresse prioritairement aux étudiants de master, mais aussi aux doctorants intéressés par l’époque moderne, et la complexité et la pluralité des échanges savants qui se développent dans un horizon global, durant cette période.

Les séances ont abordé l’historiographie des sciences et des savoirs (Sciences, une longue histoire ; De la Révolution scientifique à l’Ancien régime des savoirs) ; les questions liées aux objets, lieux et espaces de la circulation des savoirs (Les espaces de circulation des savoirs ; Une révolution de l’imprimé ? Lieux de savoir institutionnels ; Lieux de savoir). Les empires ont été aux centre de différentes séances (Colonisations, empires, savoirs : les mondes ibériques ; Colonisations, empires, savoirs : l’empire français ; Colonisations, empires, savoirs : empires d’Orient). La dernière séance a porté sur l’historicisation de la catégorie de nature (Histoires naturelles, la nature et son histoire.

 

Le travail des étudiant.e.s a systématiquement porté sur des analyses de sources à partir de travaux de recherche issus de différentes traditions historiographiques et lingusitiques.

Publications

voir la liste des publications associées au séminaire de recherche