Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE869 - Saisir l'emprise matérielle de l’investissement


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 7 juin 2024 13:44

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Économie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Économie politique Environnement Espace Histoire économique et sociale Histoire environnementale Socio-économie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Nelo Magalhães [référent·e]   contrat postdoctoral, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Depuis quelques années, on assiste à un changement de regard chez les économistes. À côté de la consommation et de la production, un autre indicateur essentiel de la macroéconomie se voit attribuer une responsabilité dans les crises écologiques : l’investissement. Ce flux monétaire, jugé vertueux par les principales théories économiques pour ses effets sur d’autres agrégats (productivité, croissance, emploi, consommation, etc.), fait l’objet de nouvelles controverses. La raison principale : il « verrouillerait » une trajectoire biophysique insoutenable à moyen terme. Ce cadrage souffre d’un fort réductionnisme puisque c’est surtout l’impact de l’investissement fossile sur le CO2 qui est examiné. La solution avancée par de nombreux économistes pour faire face aux crises environnementales illustre l’écueil : il faudrait de nouveaux investissements… « verts ». Ce séminaire de recherche souhaite éclairer le mode opératoire et les ancrages matériels de l’investissement dans une période longue, à partir d’une pluralité de disciplines (histoire économique et environnementale, socio-économie, économie écologique, analyse du métabolisme) et d’études de cas historiques (machines, bâtiments, infrastructures).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de tronc commun – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Séminaires de tronc commun – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 7 juin 2024 13:44

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Économie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Économie politique Environnement Espace Histoire économique et sociale Histoire environnementale Socio-économie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Nelo Magalhães [référent·e]   contrat postdoctoral, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Depuis quelques années, on assiste à un changement de regard chez les économistes. À côté de la consommation et de la production, un autre indicateur essentiel de la macroéconomie se voit attribuer une responsabilité dans les crises écologiques : l’investissement. Ce flux monétaire, jugé vertueux par les principales théories économiques pour ses effets sur d’autres agrégats (productivité, croissance, emploi, consommation, etc.), fait l’objet de nouvelles controverses. La raison principale : il « verrouillerait » une trajectoire biophysique insoutenable à moyen terme. Ce cadrage souffre d’un fort réductionnisme puisque c’est surtout l’impact de l’investissement fossile sur le CO2 qui est examiné. La solution avancée par de nombreux économistes pour faire face aux crises environnementales illustre l’écueil : il faudrait de nouveaux investissements… « verts ». Ce séminaire de recherche souhaite éclairer le mode opératoire et les ancrages matériels de l’investissement dans une période longue, à partir d’une pluralité de disciplines (histoire économique et environnementale, socio-économie, économie écologique, analyse du métabolisme) et d’études de cas historiques (machines, bâtiments, infrastructures).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de tronc commun – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Séminaires de tronc commun – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.