Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE790 - L'Afrique épistémique


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 14 mai 2024 10:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Cognition Coloniales (études) Épistémologie Globalisation Racismes et races
Aires culturelles
Afrique
Intervenant·e·s

La plupart des travaux qui s’intéressent, dans une approche comparative, aux propriétés sociales des connaissances scientifiques dans le monde partent du postulat qu'elles se construisent dans le cadre de dynamiques épistémologiques dont l’ordre semble dépendre de l’organisation hiérarchique des relations entre les membres de ce qui se manifestent sous la forme de continents épistémiques labellisés occidental, asiatique/oriental ou africain. Plus encore, cet ordre  alimente le dispositif à partir duquel l’Occident a affirmé la légitimité de son magistère intellectuel sur le monde au nom de sa prétention à l’Universalité de la raison basée sur la science. Pourtant cette hiérarchisation repose surtout sur l’inéluctabilité de phénomènes constitutifs des sciences dans de multiples contextes non européens, en ce qu’ils ne sont, ni reconnus, ni acceptés en un mot invisibilisés malgré l'engagement de leurs membres. Ce fait  s’énonce de manière plus évidente en ce qui concerne les mondes africains dont les membres ont été, et le sont encore souvent, exclus au nom d’une foncière inaptitude aux opérations gnoséologiques/cognitives. Or, si l’on scrute plus sérieusement les répartitions spatiales internes de ce continent épistémique, tous ces rappels semblent plutôt souligner le constat de l’absence d’engagement dans la science des membres des populations résidant surtout dans sa partie subsaharienne. L'objet de ce séminaire est précisément de présenter des données, à la fois historiques et contemporaines, qui permettent de décentrer ce point de vue épistémologie et cette invisibilisation. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
dubois@ehess.fr
Informations pratiques

Elisabeth Dubois dubois@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous

Réception des candidats

contact par courriel: bazengui@ehess.fr

Pré-requis

Aucun

Dernière modification : 14 mai 2024 10:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Cognition Coloniales (études) Épistémologie Globalisation Racismes et races
Aires culturelles
Afrique
Intervenant·e·s

La plupart des travaux qui s’intéressent, dans une approche comparative, aux propriétés sociales des connaissances scientifiques dans le monde partent du postulat qu'elles se construisent dans le cadre de dynamiques épistémologiques dont l’ordre semble dépendre de l’organisation hiérarchique des relations entre les membres de ce qui se manifestent sous la forme de continents épistémiques labellisés occidental, asiatique/oriental ou africain. Plus encore, cet ordre  alimente le dispositif à partir duquel l’Occident a affirmé la légitimité de son magistère intellectuel sur le monde au nom de sa prétention à l’Universalité de la raison basée sur la science. Pourtant cette hiérarchisation repose surtout sur l’inéluctabilité de phénomènes constitutifs des sciences dans de multiples contextes non européens, en ce qu’ils ne sont, ni reconnus, ni acceptés en un mot invisibilisés malgré l'engagement de leurs membres. Ce fait  s’énonce de manière plus évidente en ce qui concerne les mondes africains dont les membres ont été, et le sont encore souvent, exclus au nom d’une foncière inaptitude aux opérations gnoséologiques/cognitives. Or, si l’on scrute plus sérieusement les répartitions spatiales internes de ce continent épistémique, tous ces rappels semblent plutôt souligner le constat de l’absence d’engagement dans la science des membres des populations résidant surtout dans sa partie subsaharienne. L'objet de ce séminaire est précisément de présenter des données, à la fois historiques et contemporaines, qui permettent de décentrer ce point de vue épistémologie et cette invisibilisation. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
dubois@ehess.fr
Informations pratiques

Elisabeth Dubois dubois@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous

Réception des candidats

contact par courriel: bazengui@ehess.fr

Pré-requis

Aucun

Planning en cours de validation.