Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE725 - L'Antiquité de la Renaissance (6)


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 13 mai 2024 18:02

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Antiquité (sciences de l’) Histoire de l’art Histoire intellectuelle Philosophie Théologie
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Pierre Bouretz [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre des savoirs sur le politique : recherches et analyses (CESPRA)

L’enquête inspirée par une idée d’Aby Warburg a une histoire déjà longue et entre dans sa dernière phase. On sait désormais que la remise au jour de l’Antiquité en philosophie a été portée par un programme d’exhumation, de traduction et de commentaire d’œuvres disparues réalisé pour une large part à Florence par Marsile Ficin, avec pour date-clé celle de l’achèvement de son édition de Plotin en 1492. Mais aussi que cette Renaissance avant tout platonicienne s’était accompagnée d’une réactualisation de questions, discussions et conflits qui avaient singularisé la fin de l’Antiquité philosophique. 

On repartira des controverses, à commencer par celles qui concernaient l’astrologie et la magie. Leur place dans la Théologie platonicienne de Ficin inspirée par celle de Proclus demeurait discrète. Mais elle était flagrante dans son De vita. Quelques-unes des 900 Conclusions de Pic de la Mirandole avaient été condamnées comme hérétiques. Pour un certain nombre des plus grands savants du siècle dernier, cette dimension de la Renaissance philosophique la ternissait un peu. 

Afin de l’éclairer, on s’attachera aux relations entre Marsile Ficin et Pic de la Mirandole. Profonde bien que peu documentée, leur amitié fut à l’évidence féconde et une lecture d’un certain nombre d’œuvres du second permettra de compléter le panorama dessiné jusqu’à présent autour de celles du premier. Trois questions au moins ont contrarié cette amitié : au sujet des mérites respectifs de Platon et Aristote, du statut d’une prisca theologia qui brouillait les repères d'un récit chrétien du salut, de la valeur tant théorique que pratique de l’astrologie. Leur analyse devrait permettre de faire avancer le projet vers son terme. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

La participation au séminaire est soumise à l'accord du Directeur d'étude, si possible après un entretien oral.

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous mercredi et jeudi après-midi, 54 Boulevard Raspail, 75006, Paris

Réception des candidats

Sur rendez-vous mercredi et jeudi après-midi, 54 Boulevard Raspail, 75006 Paris

Pré-requis

Une formation en histoire de la philosophie est souhaitée. L'inscription sous la direction du Directeur d'étude requiert un projet de recherche

Dernière modification : 13 mai 2024 18:02

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Antiquité (sciences de l’) Histoire de l’art Histoire intellectuelle Philosophie Théologie
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Pierre Bouretz [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre des savoirs sur le politique : recherches et analyses (CESPRA)

L’enquête inspirée par une idée d’Aby Warburg a une histoire déjà longue et entre dans sa dernière phase. On sait désormais que la remise au jour de l’Antiquité en philosophie a été portée par un programme d’exhumation, de traduction et de commentaire d’œuvres disparues réalisé pour une large part à Florence par Marsile Ficin, avec pour date-clé celle de l’achèvement de son édition de Plotin en 1492. Mais aussi que cette Renaissance avant tout platonicienne s’était accompagnée d’une réactualisation de questions, discussions et conflits qui avaient singularisé la fin de l’Antiquité philosophique. 

On repartira des controverses, à commencer par celles qui concernaient l’astrologie et la magie. Leur place dans la Théologie platonicienne de Ficin inspirée par celle de Proclus demeurait discrète. Mais elle était flagrante dans son De vita. Quelques-unes des 900 Conclusions de Pic de la Mirandole avaient été condamnées comme hérétiques. Pour un certain nombre des plus grands savants du siècle dernier, cette dimension de la Renaissance philosophique la ternissait un peu. 

Afin de l’éclairer, on s’attachera aux relations entre Marsile Ficin et Pic de la Mirandole. Profonde bien que peu documentée, leur amitié fut à l’évidence féconde et une lecture d’un certain nombre d’œuvres du second permettra de compléter le panorama dessiné jusqu’à présent autour de celles du premier. Trois questions au moins ont contrarié cette amitié : au sujet des mérites respectifs de Platon et Aristote, du statut d’une prisca theologia qui brouillait les repères d'un récit chrétien du salut, de la valeur tant théorique que pratique de l’astrologie. Leur analyse devrait permettre de faire avancer le projet vers son terme. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

La participation au séminaire est soumise à l'accord du Directeur d'étude, si possible après un entretien oral.

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous mercredi et jeudi après-midi, 54 Boulevard Raspail, 75006, Paris

Réception des candidats

Sur rendez-vous mercredi et jeudi après-midi, 54 Boulevard Raspail, 75006 Paris

Pré-requis

Une formation en histoire de la philosophie est souhaitée. L'inscription sous la direction du Directeur d'étude requiert un projet de recherche

Planning en cours de validation.