Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE715 - Histoire de la Corée moderne : transitions historiographiques ?


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 13 mai 2024 17:41

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais coréen français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Anthropologie historique Archives Arts Démocratie Enquêtes Histoire Histoire culturelle Histoire économique et sociale Historiographie Image Littérature orale Mémoire Oralité Savoirs Témoignage Visuel
Aires culturelles
Asie Asie orientale Corée
Intervenant·e·s
  • Alain Delissen [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur la Corée (CCJ-CRC)

Le séminaire vise à parcourir et interroger l’histoire bouleversée du monde coréen du XIXe au XXIe siècle, à partir de matériaux variés choisis à la marge de l’histoire établie (universitaire, officielle, scolaire), de ses formes et genres canoniques et de ses débats récurrents.

Dans ce séminaire de recherche portant sur l'histoire de la Corée moderne, mais centré sur la Corée du Sud, on s'interroge : sous les vocables du mémoriel, du testimonial, du patrimonial, du narratif ou du fictionnel, les présences « alternatives » du passé qui envahissent l'espace public ne constituent-elles pas, en réalité, la forme dominante voire dominatrice du rapport au passé ? Comment caractériser les passages et transitions des unes aux autres ? Quelles passerelles et relations (de pouvoir) établir entre ces différents « opérateurs historiographiques » ?

Dans un autre sens, on s'attache à mettre en regard de cette puissante transformation du paysage historiographique la transition démocratique qu'a connue le Sud de la péninsule depuis 1987. En quel sens peut-on aussi parler de « transition historiographique » en amont et en aval de cette date ? Quelles leçons retenir des travaux « transitologiques » élaborés en sciences politiques ou en études littéraires, sur d'autres terrains que le monde coréen ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire

Renseignements


Contacts additionnels
alain.delissen@gmail.com
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous

Réception des candidats

sur rendez-vous

Pré-requis

Connaissance de la langue coréenne préférable, mais pas indispensable. Connaissance de l'anglais indispensable.

Dernière modification : 13 mai 2024 17:41

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais coréen français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Anthropologie historique Archives Arts Démocratie Enquêtes Histoire Histoire culturelle Histoire économique et sociale Historiographie Image Littérature orale Mémoire Oralité Savoirs Témoignage Visuel
Aires culturelles
Asie Asie orientale Corée
Intervenant·e·s
  • Alain Delissen [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur la Corée (CCJ-CRC)

Le séminaire vise à parcourir et interroger l’histoire bouleversée du monde coréen du XIXe au XXIe siècle, à partir de matériaux variés choisis à la marge de l’histoire établie (universitaire, officielle, scolaire), de ses formes et genres canoniques et de ses débats récurrents.

Dans ce séminaire de recherche portant sur l'histoire de la Corée moderne, mais centré sur la Corée du Sud, on s'interroge : sous les vocables du mémoriel, du testimonial, du patrimonial, du narratif ou du fictionnel, les présences « alternatives » du passé qui envahissent l'espace public ne constituent-elles pas, en réalité, la forme dominante voire dominatrice du rapport au passé ? Comment caractériser les passages et transitions des unes aux autres ? Quelles passerelles et relations (de pouvoir) établir entre ces différents « opérateurs historiographiques » ?

Dans un autre sens, on s'attache à mettre en regard de cette puissante transformation du paysage historiographique la transition démocratique qu'a connue le Sud de la péninsule depuis 1987. En quel sens peut-on aussi parler de « transition historiographique » en amont et en aval de cette date ? Quelles leçons retenir des travaux « transitologiques » élaborés en sciences politiques ou en études littéraires, sur d'autres terrains que le monde coréen ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution personnelle ou en groupe des matériaux du séminaire
Contacts additionnels
alain.delissen@gmail.com
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous

Réception des candidats

sur rendez-vous

Pré-requis

Connaissance de la langue coréenne préférable, mais pas indispensable. Connaissance de l'anglais indispensable.

Planning en cours de validation.