Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE602 - Géographie des migrations (enseignement réservé aux étudiant·es inscrit·es dans la mention Migrations)


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 12 mai 2024 18:55

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Géographie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Camille Schmoll [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Géographie-cités (GÉOCIT)
  • Aurélie Varrel   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études sud-asiatiques et himalayennes (CESAH)

Enseignement de tronc commun destiné aux étudiant·es du master Migrations.

Ce cours propose une introduction à la géographie des migrations. Après avoir fait le point sur les grandes dynamiques et systèmes migratoires dans le monde (localisation, typologie), nous aborderons les concepts et débats récents des études migratoires à partir d’une perspective attentive à la dimension spatiale du phénomène.

L’objectif est d’aboutir à une connaissance problématisée des grands flux et dynamiques migratoires dans le monde, de la façon dont ils contribuent à le transformer, au-delà des approches eurocentrées ou simplificatrices.

Il s’agit également d’aborder les différentes façons de « faire de la géographie des migrations », à partir d’approches problématisées et contextualisées, sensibles à l’évolution de ce champ d’études : on étudiera par exemple le développement des approches critiques dans les études migratoires.

Méthodologiquement, il s’agit d’initier les étudiant·es  à mobiliser une approche par l’espace, à prêter attention aux lieux et aux discontinuités, et à faire varier les échelles pour penser et comprendre les migrations. De ce fait, nous nous appuierons sur de nombreux exemples.

Le cours s’articulera autour de trois grands fils conducteurs :

  • l’articulation des échelles, du local (espace domestiques, quartiers, villes et villages) aux grandes régions et systèmes migratoires.
  • l’articulation d’approches zonales (systèmes migratoires, agglomérations, régions) et réticulaires (réseaux transnationaux, flux, transferts, diasporas)
  • l’articulation d’approches méthodologiques et théoriques.

Différentes dimensions de la géographie seront abordées (géographie culturelle et sociale, politique, économique, géographie critique, cartographie) et s’appuieront sur une bibliographie en anglais et en français. Après une large introduction, chaque séance est organisée autour de concepts et études de cas spécifiques.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de tronc commun – Migrations – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – examen

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 12 mai 2024 18:55

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Géographie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Camille Schmoll [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Géographie-cités (GÉOCIT)
  • Aurélie Varrel   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études sud-asiatiques et himalayennes (CESAH)

Enseignement de tronc commun destiné aux étudiant·es du master Migrations.

Ce cours propose une introduction à la géographie des migrations. Après avoir fait le point sur les grandes dynamiques et systèmes migratoires dans le monde (localisation, typologie), nous aborderons les concepts et débats récents des études migratoires à partir d’une perspective attentive à la dimension spatiale du phénomène.

L’objectif est d’aboutir à une connaissance problématisée des grands flux et dynamiques migratoires dans le monde, de la façon dont ils contribuent à le transformer, au-delà des approches eurocentrées ou simplificatrices.

Il s’agit également d’aborder les différentes façons de « faire de la géographie des migrations », à partir d’approches problématisées et contextualisées, sensibles à l’évolution de ce champ d’études : on étudiera par exemple le développement des approches critiques dans les études migratoires.

Méthodologiquement, il s’agit d’initier les étudiant·es  à mobiliser une approche par l’espace, à prêter attention aux lieux et aux discontinuités, et à faire varier les échelles pour penser et comprendre les migrations. De ce fait, nous nous appuierons sur de nombreux exemples.

Le cours s’articulera autour de trois grands fils conducteurs :

  • l’articulation des échelles, du local (espace domestiques, quartiers, villes et villages) aux grandes régions et systèmes migratoires.
  • l’articulation d’approches zonales (systèmes migratoires, agglomérations, régions) et réticulaires (réseaux transnationaux, flux, transferts, diasporas)
  • l’articulation d’approches méthodologiques et théoriques.

Différentes dimensions de la géographie seront abordées (géographie culturelle et sociale, politique, économique, géographie critique, cartographie) et s’appuieront sur une bibliographie en anglais et en français. Après une large introduction, chaque séance est organisée autour de concepts et études de cas spécifiques.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de tronc commun – Migrations – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – examen
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.