Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE53 - Les populations autochtones, sang-mêlées et noires au cœur de l’Empire hispanique : regards croisés entre les Andes et la Mésoamérique


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 26 avril 2024 18:42

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
espagnol français
Mots-clés
Anthropologie historique Archives Coloniales (études) Comparatisme Domination Dynamiques sociales Empire Ethnicité Fait religieux Institutions Intellectuels Langues Temps/temporalité
Aires culturelles
Amériques Ibérique (monde)
Intervenant·e·s
  • Isabel Yaya-Mckenzie [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Caroline Cunill   maîtresse de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)

Le séminaire a pour objectif d’explorer les différentes facettes que revêtit l’agentivité des populations dites « autochtones », « sang-mêlées » et « noires » dans l’Empire hispanique. Il s’agira d’examiner la façon dont l’historiographie américaniste a évolué au cours des dernières décennies pour tenter d’en rendre compte grâce à l’émergence de cadres théoriques et de méthodologies nouvelles. Si l’ethnohistoire a joué un rôle clé dans la mise au jour de nouvelles sources historiques et en entretenant un dialogue avec les disciplines archéologique et anthropologique, certains de ses paradigmes ont été peu à peu remis en question, comme celui de syncrétisme, alors que d’autres voyaient le jour, comme ceux de négociation ou d’accommodation. En plus de cette réflexion historiographique, au sein de laquelle la comparaison entre les traditions andines et mésoaméricaines occupera une place centrale, le séminaire propose également de se pencher sur les questions et débats actuels autour des rôles que jouèrent ces différentes populations selon leur statut/condition et désignation ethnique dans l’Empire hispanique. Dans cette perspective, il aborde leur participation à la construction d’une culture juridique impériale et d’une religiosité globalisée ; leur accès et leur usage de l’écriture et le recours au passé préhispanique comme stratégies de défense face aux injonctions de l’ordre colonial ; leur circulation aux différentes échelles de l’espace impérial ; leur rapport à l’environnement et les transformations et adaptations provoquées par une évangélisation certes forcée, mais aussi « médiée » par les langues autochtones. Pour aborder ces questions, les coordinatrices du séminaire et les spécialistes invités accorderont une attention particulière aux sources et à la méthodologie. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 26 avril 2024 18:42

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
espagnol français
Mots-clés
Anthropologie historique Archives Coloniales (études) Comparatisme Domination Dynamiques sociales Empire Ethnicité Fait religieux Institutions Intellectuels Langues Temps/temporalité
Aires culturelles
Amériques Ibérique (monde)
Intervenant·e·s
  • Isabel Yaya-Mckenzie [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Caroline Cunill   maîtresse de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)

Le séminaire a pour objectif d’explorer les différentes facettes que revêtit l’agentivité des populations dites « autochtones », « sang-mêlées » et « noires » dans l’Empire hispanique. Il s’agira d’examiner la façon dont l’historiographie américaniste a évolué au cours des dernières décennies pour tenter d’en rendre compte grâce à l’émergence de cadres théoriques et de méthodologies nouvelles. Si l’ethnohistoire a joué un rôle clé dans la mise au jour de nouvelles sources historiques et en entretenant un dialogue avec les disciplines archéologique et anthropologique, certains de ses paradigmes ont été peu à peu remis en question, comme celui de syncrétisme, alors que d’autres voyaient le jour, comme ceux de négociation ou d’accommodation. En plus de cette réflexion historiographique, au sein de laquelle la comparaison entre les traditions andines et mésoaméricaines occupera une place centrale, le séminaire propose également de se pencher sur les questions et débats actuels autour des rôles que jouèrent ces différentes populations selon leur statut/condition et désignation ethnique dans l’Empire hispanique. Dans cette perspective, il aborde leur participation à la construction d’une culture juridique impériale et d’une religiosité globalisée ; leur accès et leur usage de l’écriture et le recours au passé préhispanique comme stratégies de défense face aux injonctions de l’ordre colonial ; leur circulation aux différentes échelles de l’espace impérial ; leur rapport à l’environnement et les transformations et adaptations provoquées par une évangélisation certes forcée, mais aussi « médiée » par les langues autochtones. Pour aborder ces questions, les coordinatrices du séminaire et les spécialistes invités accorderont une attention particulière aux sources et à la méthodologie. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.