Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE528 - Comment expliquer des faits sociaux ? Un dialogue interdisciplinaire sur l’approche « morphologique »


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 11 mai 2024 16:10

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
Disciplines
Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Classes sociales Dynamiques sociales Enquêtes Histoire économique et sociale Méthodes et techniques des sciences sociales Morale Morphologie Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Edouard Gardella [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Baptiste Legros   doctorant, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Noemi Casati   contrat postdoctoral, LabEx TEPSIS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Aude Laupie   doctorante, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)

Au regard des débats qui traversent actuellement la société, la fonction de la sociologie semble d’autant plus requise. En effet, elle s’est constitutivement fondée en tant que discipline devant formuler le discours le plus ajusté sur les problèmes auxquels doivent faire face les sociétés modernes et sur la façon de les réguler. Cette fonction, à partir de l’épreuve du réel, relève alors de sa capacité à accomplir une tâche critique et prédictive. Cela ne peut se faire pleinement sans une reconstitution du procès historique qui détermine la formation de ces nouveaux problèmes. Or, la sociologie entend sortir à la fois d’une conception de l’histoire comme une suite d’évènements contingents et de sa conception comme une simple reproduction de structures préconstituées. L’objectif de ce séminaire est de poursuivre une troisième voie, en repartant des travaux fondateurs de Durkheim et Elias qui visaient à donner aux changements historiques une piste explicative s’ancrant en premier lieu dans les transformations morphologiques – c’est-à-dire dans la transformation des formes et de la densité des rapports sociaux. Si cette focale occupait une place prépondérante dans les gestes initiaux de la sociologie française et américaine, elle semble toutefois être passée en arrière-plan des considérations des enquêtes sociologiques contemporaines. Ce séminaire voudrait ainsi rouvrir cette question en invitant des chercheurs et chercheuses en sociologie, en histoire, en géographie, en urbanisme ou en démographie qui mobilisent dans leur enquête des données morphologiques. Il s’agira d’aborder les modalités pratiques et méthodologiques de leur mobilisation sur des cas empiriques, afin de discuter les contours proprement heuristique du concept de morphologie.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 11 mai 2024 16:10

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
Disciplines
Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Classes sociales Dynamiques sociales Enquêtes Histoire économique et sociale Méthodes et techniques des sciences sociales Morale Morphologie Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Edouard Gardella [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Baptiste Legros   doctorant, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Noemi Casati   contrat postdoctoral, LabEx TEPSIS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)
  • Aude Laupie   doctorante, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)

Au regard des débats qui traversent actuellement la société, la fonction de la sociologie semble d’autant plus requise. En effet, elle s’est constitutivement fondée en tant que discipline devant formuler le discours le plus ajusté sur les problèmes auxquels doivent faire face les sociétés modernes et sur la façon de les réguler. Cette fonction, à partir de l’épreuve du réel, relève alors de sa capacité à accomplir une tâche critique et prédictive. Cela ne peut se faire pleinement sans une reconstitution du procès historique qui détermine la formation de ces nouveaux problèmes. Or, la sociologie entend sortir à la fois d’une conception de l’histoire comme une suite d’évènements contingents et de sa conception comme une simple reproduction de structures préconstituées. L’objectif de ce séminaire est de poursuivre une troisième voie, en repartant des travaux fondateurs de Durkheim et Elias qui visaient à donner aux changements historiques une piste explicative s’ancrant en premier lieu dans les transformations morphologiques – c’est-à-dire dans la transformation des formes et de la densité des rapports sociaux. Si cette focale occupait une place prépondérante dans les gestes initiaux de la sociologie française et américaine, elle semble toutefois être passée en arrière-plan des considérations des enquêtes sociologiques contemporaines. Ce séminaire voudrait ainsi rouvrir cette question en invitant des chercheurs et chercheuses en sociologie, en histoire, en géographie, en urbanisme ou en démographie qui mobilisent dans leur enquête des données morphologiques. Il s’agira d’aborder les modalités pratiques et méthodologiques de leur mobilisation sur des cas empiriques, afin de discuter les contours proprement heuristique du concept de morphologie.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.