Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE517 - Se mobiliser sur des enjeux d’âge : approches sociologiques et historiques de l’âge dans l’action protestataire


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 11 mai 2024 17:14

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Discrimination Droit, normes et société Éducation Enfance Genre Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politiques sociales Sociologie politique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Juliette Rennes [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

S’inscrivant dans un travail au long cours sur les catégories d’âge envisagées comme dimension des rapports sociaux, outil d’action publique, de normativité et de hiérarchisation, le séminaire se focalise cette année sur la façon dont ces différents aspects de l’âge constituent des enjeux de mobilisations. Trois types de mobilisations connexes serviront de fil conducteur au séminaire. Premièrement celles qui réclament l’abolition, l’instauration ou le déplacement de seuils et de limites d’âge (qu’il s’agisse de la majorité civile, politique, sexuelle, pénale, des âges de la scolarité, de l’âge du mariage, de la procréation médicalement assistée, de l’entrée et de la sortie du marché du travail). Deuxièmement, celles qui dénoncent des préjudices liés à l’âge, fabriqués, non par des seuils et limites d’âge inscrits en droit, mais par des pratiques qualifiées d’« âgistes », par exemple dans l’aménagement urbain, le système éducatif, le monde professionnel, les institutions médicales ou les organisations militantes. Troisièmement, les formes de dénonciations qui visent plutôt les rapports de domination liés à la différence d’âge et entendent mettre en lumière de maltraitances systémiques (violences, négligences…) envers des groupes d’âge minorisés (enfants et vieilles personnes) dans le cadre de relations intrafamiliales, d’établissements de soin ou d’éducation. 

Nous explorerons les valeurs (égalité en droit, protection de la vulnérabilité, mixité intergénérationnelle…) invoquées dans ces différents types de mobilisations, leurs liens avec d’autres enjeux de luttes (féminisme, lutte contre les discriminations, défense de l’État social…), leurs répertoires d’action et les acteurs et actrices qui les portent, du point de vue de leurs caractéristiques sociales, dont leur âge. Concernant ce dernier point, on s’interrogera notamment sur la place des individus dont les âges sont concernés par ces luttes et celle de collectifs organisés en tant groupes d’âge (luttes enfantines, juvéniles et luttes de vieilles/vieux). 

Partant de questions actuelles sur les rapports d’âge, le séminaire vise néanmoins à en saisir la genèse et l’historicité. Il remontera, pour aborder plusieurs d’entre elles, à la fin du XIXe siècle, en se centrant sur le cas de la France envisagé dans une perspective transnationale.

Les séances durant 4 heures, elles sont organisées en plusieurs séquences : tour d’horizon des questions de recherche et des travaux sur le thème de chaque séance ; présentation d’étudiant·es et discussion collective de données d’enquête ; travail par petits groupes sur des matériaux écrits ou (audio)visuels. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 11 mai 2024 17:14

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Discrimination Droit, normes et société Éducation Enfance Genre Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politiques sociales Sociologie politique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Juliette Rennes [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

S’inscrivant dans un travail au long cours sur les catégories d’âge envisagées comme dimension des rapports sociaux, outil d’action publique, de normativité et de hiérarchisation, le séminaire se focalise cette année sur la façon dont ces différents aspects de l’âge constituent des enjeux de mobilisations. Trois types de mobilisations connexes serviront de fil conducteur au séminaire. Premièrement celles qui réclament l’abolition, l’instauration ou le déplacement de seuils et de limites d’âge (qu’il s’agisse de la majorité civile, politique, sexuelle, pénale, des âges de la scolarité, de l’âge du mariage, de la procréation médicalement assistée, de l’entrée et de la sortie du marché du travail). Deuxièmement, celles qui dénoncent des préjudices liés à l’âge, fabriqués, non par des seuils et limites d’âge inscrits en droit, mais par des pratiques qualifiées d’« âgistes », par exemple dans l’aménagement urbain, le système éducatif, le monde professionnel, les institutions médicales ou les organisations militantes. Troisièmement, les formes de dénonciations qui visent plutôt les rapports de domination liés à la différence d’âge et entendent mettre en lumière de maltraitances systémiques (violences, négligences…) envers des groupes d’âge minorisés (enfants et vieilles personnes) dans le cadre de relations intrafamiliales, d’établissements de soin ou d’éducation. 

Nous explorerons les valeurs (égalité en droit, protection de la vulnérabilité, mixité intergénérationnelle…) invoquées dans ces différents types de mobilisations, leurs liens avec d’autres enjeux de luttes (féminisme, lutte contre les discriminations, défense de l’État social…), leurs répertoires d’action et les acteurs et actrices qui les portent, du point de vue de leurs caractéristiques sociales, dont leur âge. Concernant ce dernier point, on s’interrogera notamment sur la place des individus dont les âges sont concernés par ces luttes et celle de collectifs organisés en tant groupes d’âge (luttes enfantines, juvéniles et luttes de vieilles/vieux). 

Partant de questions actuelles sur les rapports d’âge, le séminaire vise néanmoins à en saisir la genèse et l’historicité. Il remontera, pour aborder plusieurs d’entre elles, à la fin du XIXe siècle, en se centrant sur le cas de la France envisagé dans une perspective transnationale.

Les séances durant 4 heures, elles sont organisées en plusieurs séquences : tour d’horizon des questions de recherche et des travaux sur le thème de chaque séance ; présentation d’étudiant·es et discussion collective de données d’enquête ; travail par petits groupes sur des matériaux écrits ou (audio)visuels. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – essai en rapport avec le séminaire
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.