Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE481 - Survivre à la Shoah en Ukraine occidentale. Atelier d’enquête


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 10 mai 2024 15:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Génocides (études des) Minorités Shoah Témoignage
Aires culturelles
Europe Europe centrale et orientale Juives (études)
Intervenant·e·s
  • Thomas Chopard [référent·e]   maître de conférences (en cours de nomination), EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Claire Zalc   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)

L’atelier se propose de poursuivre l’enquête collective ouverte l’année précédente à travers l’étude de la survie à la Shoah d’un groupe d’une dizaine de Juifs cachés dans les égouts de Lviv, en Ukraine occidentale.  (https://enseignements.ehess.fr/2023-2024/ue/936)

Cette année, nous nous proposons d’élargir l’analyse autour de cette histoire de cache, de survie et de transmission de récits et d’expériences en élargissant la focale à l’ensemble de l’Ukraine occidentale afin de poursuivre l’enquête précédente et de lui conférer une approche comparative, en insistant notamment sur les autres expériences de survie à Lviv ou par Lviv.

À distance de toute approche anecdotique, on articulera une recherche d'histoire sociale de la clandestinité et de la survie, une analyse fine de leurs parcours avant et après la guerre et de leurs relations avec leurs sauveteurs, et une étude des mises en mémoire et en récit, stratifiées et parfois concurrentes. À travers l’étude des traces matérielles, on s’orientera aussi vers une histoire des conditions de vie en clandestinité et une analyse de la persistance et de la patrimonialisation de cette histoire en Europe orientale. 

Cet atelier de recherche vise à former les étudiants à la recherche par la recherche, en collectant et explorant ensemble une diversité de sources historiques et de matériaux ethnographiques, littéraires, artistiques : l'enquête collective sera l'occasion de s'approprier les outils de la micro-histoire de la Shoah, d'explorer les archives disponibles sur la vie et la mort dans les ghettos, de réfléchir aux liens entre histoire sociale et histoire familiale, aux relations entre survie et récit, ainsi qu'aux conditions sociales et politiques du témoignage et de la mémoire, à l'historicité des formes narratives qui prennent en charge la transmission de la Shoah depuis la fin de la guerre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rendu écrit
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rendu écrit

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 10 mai 2024 15:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Génocides (études des) Minorités Shoah Témoignage
Aires culturelles
Europe Europe centrale et orientale Juives (études)
Intervenant·e·s
  • Thomas Chopard [référent·e]   maître de conférences (en cours de nomination), EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Claire Zalc   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)

L’atelier se propose de poursuivre l’enquête collective ouverte l’année précédente à travers l’étude de la survie à la Shoah d’un groupe d’une dizaine de Juifs cachés dans les égouts de Lviv, en Ukraine occidentale.  (https://enseignements.ehess.fr/2023-2024/ue/936)

Cette année, nous nous proposons d’élargir l’analyse autour de cette histoire de cache, de survie et de transmission de récits et d’expériences en élargissant la focale à l’ensemble de l’Ukraine occidentale afin de poursuivre l’enquête précédente et de lui conférer une approche comparative, en insistant notamment sur les autres expériences de survie à Lviv ou par Lviv.

À distance de toute approche anecdotique, on articulera une recherche d'histoire sociale de la clandestinité et de la survie, une analyse fine de leurs parcours avant et après la guerre et de leurs relations avec leurs sauveteurs, et une étude des mises en mémoire et en récit, stratifiées et parfois concurrentes. À travers l’étude des traces matérielles, on s’orientera aussi vers une histoire des conditions de vie en clandestinité et une analyse de la persistance et de la patrimonialisation de cette histoire en Europe orientale. 

Cet atelier de recherche vise à former les étudiants à la recherche par la recherche, en collectant et explorant ensemble une diversité de sources historiques et de matériaux ethnographiques, littéraires, artistiques : l'enquête collective sera l'occasion de s'approprier les outils de la micro-histoire de la Shoah, d'explorer les archives disponibles sur la vie et la mort dans les ghettos, de réfléchir aux liens entre histoire sociale et histoire familiale, aux relations entre survie et récit, ainsi qu'aux conditions sociales et politiques du témoignage et de la mémoire, à l'historicité des formes narratives qui prennent en charge la transmission de la Shoah depuis la fin de la guerre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rendu écrit
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rendu écrit
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.