Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE402 - Protéger et innover : les capitalismes asiatiques face au vieillissement des populations


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 9 mai 2024 14:52

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Capitalisme Comparatisme Démographie Développement Dynamiques sociales État et politiques publiques Globalisation Histoire économique et sociale Inégalités Innovation Institutions Politiques sociales Socio-économie
Aires culturelles
Amérique du Nord Asie Asie orientale Europe
Intervenant·e·s
  • Sébastien Lechevalier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Brieuc Monfort   maître de conférences, Sophia University (Tokyo)

Les économies d’Asie orientale sont confrontées à une « crise lente » avec un double choc démographique : leur population devrait se contracter d’ici 2050 d’au moins 10% ; la part des plus de 65 ans devrait atteindre 40% au Japon et en Corée et 30% en Chine. Ce choc est très sensiblement plus fort que dans les économies européennes vieillissantes (Italie, Allemagne, ou, dans une moindre mesure, France).

Malgré leur diversité, les capitalismes asiatiques ont plusieurs caractéristiques communes qui les rendent mal armés pour répondre à ce choc. Leurs modèles de développement économique ont été centrés sur la croissance depuis la seconde moitié du XXe siècle. Leurs systèmes de protection sociale sont relativement sous-développés, avec un accent traditionnel sur les structures familiales caractérisées par des formes de solidarité intergénérationnelle. Le vieillissement contribue donc à déstabiliser davantage des modèles déjà fragilisés par la demande croissante de protection sociale et par la montée des exigences en termes d’égalité des genres.

Le vieillissement force les capitalismes asiatiques à une transformation profonde. Les efforts pour inventer de nouveaux modèles de « care », de prise en charge des personnes âgées, illustrent les tensions et les transformations en cours. Les gouvernements doivent à la fois limiter la montée des inégalités tout en freinant la montée des dépenses sociales dans un contexte de doute sur la soutenabilité des finances publiques. La question se pose aussi de la capacité des économies vieillissantes à innover. Dans un certain nombre de cas, la tentation des gouvernements est de se focaliser sur des réponses technologiques à des défis économiques, sociaux et politiques. Enfin, les politiques publiques mises en œuvre face au vieillissement illustrent les difficultés à répondre à des transformations à long-terme, comme aussi le changement climatique ou les mutations technologiques.

L’objectif de ce séminaire est de décrire ces transformations et de les analyser en mobilisant des approches théoriques intégrées inspirée de l’économie politique des capitalismes, l’analyse des systèmes de protection sociale, la sociologie du care ainsi que la socio-économie de l’innovation.

Le séminaire comportera trois parties :

  • Faits stylisés et approches théoriques pour l’analyse des évolutions démographiques en économie
  • Impact du vieillissement sur l’emploi et l’innovation, notamment dans le secteur du care
  • Réponses des politiques publiques face à la croissance des inégalités et à la montée des dépenses sociales

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

sebastien.lechevalier@ehess.fr & bmonfort@sophia.ac.jp

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous

Réception des candidats

Sur rendez-vous

Pré-requis

licence 

Dernière modification : 9 mai 2024 14:52

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Capitalisme Comparatisme Démographie Développement Dynamiques sociales État et politiques publiques Globalisation Histoire économique et sociale Inégalités Innovation Institutions Politiques sociales Socio-économie
Aires culturelles
Amérique du Nord Asie Asie orientale Europe
Intervenant·e·s
  • Sébastien Lechevalier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Brieuc Monfort   maître de conférences, Sophia University (Tokyo)

Les économies d’Asie orientale sont confrontées à une « crise lente » avec un double choc démographique : leur population devrait se contracter d’ici 2050 d’au moins 10% ; la part des plus de 65 ans devrait atteindre 40% au Japon et en Corée et 30% en Chine. Ce choc est très sensiblement plus fort que dans les économies européennes vieillissantes (Italie, Allemagne, ou, dans une moindre mesure, France).

Malgré leur diversité, les capitalismes asiatiques ont plusieurs caractéristiques communes qui les rendent mal armés pour répondre à ce choc. Leurs modèles de développement économique ont été centrés sur la croissance depuis la seconde moitié du XXe siècle. Leurs systèmes de protection sociale sont relativement sous-développés, avec un accent traditionnel sur les structures familiales caractérisées par des formes de solidarité intergénérationnelle. Le vieillissement contribue donc à déstabiliser davantage des modèles déjà fragilisés par la demande croissante de protection sociale et par la montée des exigences en termes d’égalité des genres.

Le vieillissement force les capitalismes asiatiques à une transformation profonde. Les efforts pour inventer de nouveaux modèles de « care », de prise en charge des personnes âgées, illustrent les tensions et les transformations en cours. Les gouvernements doivent à la fois limiter la montée des inégalités tout en freinant la montée des dépenses sociales dans un contexte de doute sur la soutenabilité des finances publiques. La question se pose aussi de la capacité des économies vieillissantes à innover. Dans un certain nombre de cas, la tentation des gouvernements est de se focaliser sur des réponses technologiques à des défis économiques, sociaux et politiques. Enfin, les politiques publiques mises en œuvre face au vieillissement illustrent les difficultés à répondre à des transformations à long-terme, comme aussi le changement climatique ou les mutations technologiques.

L’objectif de ce séminaire est de décrire ces transformations et de les analyser en mobilisant des approches théoriques intégrées inspirée de l’économie politique des capitalismes, l’analyse des systèmes de protection sociale, la sociologie du care ainsi que la socio-économie de l’innovation.

Le séminaire comportera trois parties :

  • Faits stylisés et approches théoriques pour l’analyse des évolutions démographiques en économie
  • Impact du vieillissement sur l’emploi et l’innovation, notamment dans le secteur du care
  • Réponses des politiques publiques face à la croissance des inégalités et à la montée des dépenses sociales

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

sebastien.lechevalier@ehess.fr & bmonfort@sophia.ac.jp

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous

Réception des candidats

Sur rendez-vous

Pré-requis

licence 

Planning en cours de validation.