Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE317 - La pratique ethnographique : questionnements théoriques et méthodologiques


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 7 mai 2024 10:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Anthropologie sociale Enquêtes Ethnographie Ethnologie Méthodes et techniques des sciences sociales
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Paul Sorrentino [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre Asie du Sud-Est (CASE)
  • Vanina Bouté   directrice d'études, EHESS / Centre Asie du Sud-Est (CASE)

Comment produit-on des connaissances en anthropologie ? Jusqu’à quel point l’expérience du terrain est-elle soumise à des règles, et comment ces dernières influencent-elles le processus de connaissance ? Toute pratique d'observation participante peut-elle être qualifiée d'ethnographique ? Quels sont les procédés par lesquels les données produites lors d’une enquête ethnographique deviennent un texte scientifique ? Quelle place accorder à la subjectivité de l’ethnographe dans la conduite de l’enquête et dans l’analyse ?

Cet enseignement de tronc commun de la formation en Anthropologie propose d’interroger la pratique ethnographique dans ses dimensions à la fois épistémologiques et méthodologiques. Tout en reprenant des enquêtes de référence qui ont jalonné l’histoire de la discipline, il s'agira d'envisager plus largement la diversité critique et l'inventivité pratique d'une large famille de travaux qui revendique l'ethnographie comme modalité première de production de matériaux d'étude. Sans prescrire un appareillage méthodologique prêt à l'emploi, il s'agit de témoigner de la diversité et de la spécificité des questions que chaque terrain d’enquête soulève lors de sa réalisation concrète. En plaçant la tenue d'un journal au coeur de l'épistémologie de l'enquête, il s’agira d’examiner les procédures par lesquelles l’ethnographe construit une méthodologie à partir de son engagement sur le terrain. On s’interrogera aussi sur les modalités de l’implication subjective et sur les postures assignées et revendiquées par le chercheur dont le genre, l’âge, la position par rapport à la société étudiée sont autant d’éléments qui façonnent l’enquête. La manière dont ces positionnements évoluent dans la durée, les enjeux de la restitution et les effets de la publication des résultats de l’enquête seront également abordés. On soulignera enfin la dimension interdisciplinaire des questionnements que l’anthropologie partage avec les autres sciences sociales, telle que la relation entre les différents types de sources, la question de la représentativité des données recueillies, les études de cas, les critères de validité, la relation entre pratique de terrain et formulation théorique.

Tout en accordant une place aux questionnements les plus classiques de la discipline concernant la valeur de l’expérience, la démarche réflexive et la relation ethnographique dans le processus d’acquisition des connaissances, le séminaire s’intéressera également aux divers dispositifs de production de données auxquels l'ethnographe peut être amené à faire usage (photographie, vidéo, enregistrement audio) ainsi que les innovations méthodologiques vers lesquelles l’anthropologie des dernières décennies s'est orientée, par exemple, à propos de l’enquête multi-située ou de l’ethnographie d’internet.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de tronc commun – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Enquête avec rapport écrit

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 7 mai 2024 10:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Anthropologie sociale Enquêtes Ethnographie Ethnologie Méthodes et techniques des sciences sociales
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Paul Sorrentino [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre Asie du Sud-Est (CASE)
  • Vanina Bouté   directrice d'études, EHESS / Centre Asie du Sud-Est (CASE)

Comment produit-on des connaissances en anthropologie ? Jusqu’à quel point l’expérience du terrain est-elle soumise à des règles, et comment ces dernières influencent-elles le processus de connaissance ? Toute pratique d'observation participante peut-elle être qualifiée d'ethnographique ? Quels sont les procédés par lesquels les données produites lors d’une enquête ethnographique deviennent un texte scientifique ? Quelle place accorder à la subjectivité de l’ethnographe dans la conduite de l’enquête et dans l’analyse ?

Cet enseignement de tronc commun de la formation en Anthropologie propose d’interroger la pratique ethnographique dans ses dimensions à la fois épistémologiques et méthodologiques. Tout en reprenant des enquêtes de référence qui ont jalonné l’histoire de la discipline, il s'agira d'envisager plus largement la diversité critique et l'inventivité pratique d'une large famille de travaux qui revendique l'ethnographie comme modalité première de production de matériaux d'étude. Sans prescrire un appareillage méthodologique prêt à l'emploi, il s'agit de témoigner de la diversité et de la spécificité des questions que chaque terrain d’enquête soulève lors de sa réalisation concrète. En plaçant la tenue d'un journal au coeur de l'épistémologie de l'enquête, il s’agira d’examiner les procédures par lesquelles l’ethnographe construit une méthodologie à partir de son engagement sur le terrain. On s’interrogera aussi sur les modalités de l’implication subjective et sur les postures assignées et revendiquées par le chercheur dont le genre, l’âge, la position par rapport à la société étudiée sont autant d’éléments qui façonnent l’enquête. La manière dont ces positionnements évoluent dans la durée, les enjeux de la restitution et les effets de la publication des résultats de l’enquête seront également abordés. On soulignera enfin la dimension interdisciplinaire des questionnements que l’anthropologie partage avec les autres sciences sociales, telle que la relation entre les différents types de sources, la question de la représentativité des données recueillies, les études de cas, les critères de validité, la relation entre pratique de terrain et formulation théorique.

Tout en accordant une place aux questionnements les plus classiques de la discipline concernant la valeur de l’expérience, la démarche réflexive et la relation ethnographique dans le processus d’acquisition des connaissances, le séminaire s’intéressera également aux divers dispositifs de production de données auxquels l'ethnographe peut être amené à faire usage (photographie, vidéo, enregistrement audio) ainsi que les innovations méthodologiques vers lesquelles l’anthropologie des dernières décennies s'est orientée, par exemple, à propos de l’enquête multi-située ou de l’ethnographie d’internet.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de tronc commun – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Enquête avec rapport écrit
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.