Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE283 - Séminaire de latin médiéval et renaissant pour les historiens


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 27 mai 2024 18:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Communication Histoire Langues Moyen Âge
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s

Le séminaire est constitué de deux modules de dix séances chacune visant à approfondir la connaissance du latin pratiqué aux XIIe-XVe siècle par l’étude commentée de textes dans une optique interdisciplinaire (traductions, problèmes d’analyse linguistique et stylistique, aspects historiques, aspects rhétoriques), mais dans une perspective avant tout historique. L’alternance entre un semestre consacré à des formes d’écriture proprement médiévales, et un autre à des formes d’écriture renaissantes en partie néo-classiques donne une vue complémentaire sur les différentes pratiques du latin au bas Moyen Âge.

En collaboration avec Clémence Revest (CNRS, Centre Norbert Elias)

Les deux modules de dix séances peuvent être suivis ensemble ou séparément. Les enseignants assurent à la demande un suivi des problèmes de traduction et d’interprétation des sources latines utilisées par les étudiants dans leurs propres travaux. Le suivi du séminaire exige une connaissance préalable du latin classique (niveau moyen-avancé).

Premier semestre. « La naissance de la mythologie de la renaissance à travers les échanges épistolaires »

Les intellectuels italiens qui ont inventé l’humanisme n’ont pas seulement créé une nouvelle méthode d’écriture fondée sur l’imitation toujours plus stricte des styles de l’antiquité. Ils ont également créé leur propre mythe, en construisant une autoreprésentation complexe et légitimante de leurs savoirs-faires, de leur activité, de leur rôle culturel et social. Ce sont les étapes cruciales de cette construction que nous suivrons à travers l’étude de divers textes, partant d’une lettre fameuse de Boccace à Pizzinga. Il s’agira de comprendre la stratégie mise en œuvre entre 1340 et 1350 par les humanistes pour créer, puis raconter leur propre mouvement, pour inventer, en somme, une « mythologie de l’humanisme ».

Second semestre. « Les techniques de la communication politique et religieuse médiévale, entre pouvoir, lettre et sermon »

Dans cette seconde partie, nous envisagerons la manière dont la communication médiévale s’est renouvelée au cours du XIIIe siècle pour suivre le développement de formes étatiques et socioculturelles en plein essor : État pontifical, États urbains, institution ecclésiale modernisée.

Nous étudierons trois types de textes en particulier : des lettres papales d’un certain poids politiques, issues de la collection de Bérard de Naples (seconde moitié du XIIIe siècle), à une époque où la rhétorique papale a trouvé sa vitesse de croisière ; des lettres adaptées à la société communale créées par le grand maître d’ars dictaminis (art de la rédaction épistolaire ornée) Guido Faba à Bologne dans la première moitié du XIIIe siècle ; enfin des extraits d’un traité d’ars praedicandi (art de prêcher) du XIVe siècle, les Proprietates rerum naturalium adaptatae sermonibus de tempore.


Master


  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Lieu : ENS d’Ulm, 45 rue d’Ulm, salle de l’IHMC, Escalier CD, 3e étage (à confirmer).

Contact : benoit.grevin@orange.fr ou benoit.grevin@ehess.fr (utiliser de préférence les deux mails)

Début des cours au premier semestre le 20 septembre 2024.

Début des cours au second semestre le 24 janvier 2025.

Direction de travaux des étudiants

Possibilité d'aide à la traduction de sources sur lesquelles travaillent les étudiants

Réception des candidats
-
Pré-requis

Un niveau moyen ou bon en latin classique (ou médiéval) est requis pour suivre cet enseignement. L'enseignement n'est pas adapté à des débutants ou faux-débutants en latin. Il faut avoir un niveau intermédiaire ou haut, et une connaissance correcte de la grammaire.

Dernière modification : 27 mai 2024 18:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Communication Histoire Langues Moyen Âge
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s

Le séminaire est constitué de deux modules de dix séances chacune visant à approfondir la connaissance du latin pratiqué aux XIIe-XVe siècle par l’étude commentée de textes dans une optique interdisciplinaire (traductions, problèmes d’analyse linguistique et stylistique, aspects historiques, aspects rhétoriques), mais dans une perspective avant tout historique. L’alternance entre un semestre consacré à des formes d’écriture proprement médiévales, et un autre à des formes d’écriture renaissantes en partie néo-classiques donne une vue complémentaire sur les différentes pratiques du latin au bas Moyen Âge.

En collaboration avec Clémence Revest (CNRS, Centre Norbert Elias)

Les deux modules de dix séances peuvent être suivis ensemble ou séparément. Les enseignants assurent à la demande un suivi des problèmes de traduction et d’interprétation des sources latines utilisées par les étudiants dans leurs propres travaux. Le suivi du séminaire exige une connaissance préalable du latin classique (niveau moyen-avancé).

Premier semestre. « La naissance de la mythologie de la renaissance à travers les échanges épistolaires »

Les intellectuels italiens qui ont inventé l’humanisme n’ont pas seulement créé une nouvelle méthode d’écriture fondée sur l’imitation toujours plus stricte des styles de l’antiquité. Ils ont également créé leur propre mythe, en construisant une autoreprésentation complexe et légitimante de leurs savoirs-faires, de leur activité, de leur rôle culturel et social. Ce sont les étapes cruciales de cette construction que nous suivrons à travers l’étude de divers textes, partant d’une lettre fameuse de Boccace à Pizzinga. Il s’agira de comprendre la stratégie mise en œuvre entre 1340 et 1350 par les humanistes pour créer, puis raconter leur propre mouvement, pour inventer, en somme, une « mythologie de l’humanisme ».

Second semestre. « Les techniques de la communication politique et religieuse médiévale, entre pouvoir, lettre et sermon »

Dans cette seconde partie, nous envisagerons la manière dont la communication médiévale s’est renouvelée au cours du XIIIe siècle pour suivre le développement de formes étatiques et socioculturelles en plein essor : État pontifical, États urbains, institution ecclésiale modernisée.

Nous étudierons trois types de textes en particulier : des lettres papales d’un certain poids politiques, issues de la collection de Bérard de Naples (seconde moitié du XIIIe siècle), à une époque où la rhétorique papale a trouvé sa vitesse de croisière ; des lettres adaptées à la société communale créées par le grand maître d’ars dictaminis (art de la rédaction épistolaire ornée) Guido Faba à Bologne dans la première moitié du XIIIe siècle ; enfin des extraits d’un traité d’ars praedicandi (art de prêcher) du XIVe siècle, les Proprietates rerum naturalium adaptatae sermonibus de tempore.

  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Lieu : ENS d’Ulm, 45 rue d’Ulm, salle de l’IHMC, Escalier CD, 3e étage (à confirmer).

Contact : benoit.grevin@orange.fr ou benoit.grevin@ehess.fr (utiliser de préférence les deux mails)

Début des cours au premier semestre le 20 septembre 2024.

Début des cours au second semestre le 24 janvier 2025.

Direction de travaux des étudiants

Possibilité d'aide à la traduction de sources sur lesquelles travaillent les étudiants

Réception des candidats
-
Pré-requis

Un niveau moyen ou bon en latin classique (ou médiéval) est requis pour suivre cet enseignement. L'enseignement n'est pas adapté à des débutants ou faux-débutants en latin. Il faut avoir un niveau intermédiaire ou haut, et une connaissance correcte de la grammaire.

Planning en cours de validation.