Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE260 - Atelier méthodologique en littérature


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 15 juillet 2024 16:25

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Linguistique, sémantique, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Écriture Fiction Histoire du livre Narratologie Poétique Témoignage Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Marion Grange [référent·e]   ATER, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire de méthodologie et d’initiation à la recherche entend familiariser les étudiant·es de M1 à la variété des manières d’étudier la littérature. Il parcourra les principaux courants de la critique littéraire (critique génétique, formaliste, thématique, structuraliste, psychanalytique, historique, marxiste, sociocritique, etc.), tout en portant une attention particulière aux renouvellements critiques contemporains : critique féministe et gender studies, perspectives postcoloniales, écocritique.
Le séminaire a trois objectifs. Son but premier est de permettre aux étudiant·es de diversifier les outils, méthodes et approches qu’ils et elles peuvent mobiliser dans leurs propres recherches et analyses des textes. Mais il s’agit aussi de considérer la critique comme une discipline à part entière, avec son histoire, ses tendances, ses grandes figures. Il s’agit enfin de montrer comment la critique littéraire se renouvelle en permanence au contact des sciences sociales, et comment critique littéraire et s ciences sociales n’ont de cesse de faire circuler leurs concepts, méthodes et questions.
Conçu comme un atelier au plus près des textes, le séminaire s’appuiera sur l’étude de textes majeurs de critiques littéraires (Paul Ricœur, Léo Spitzer, Erich Auerbach, Jean Starobinski, Gaston Bachelard, Roland Barthes, Gérard Genette, Julia Kristeva…) et des œuvres correspondantes (Racine, Baudelaire, Stendhal, Rilke, Proust, Colette…) On étudiera également des textes de critique littéraire émanant de grandes figures des sciences sociales (Flaubert lu par Bourdieu ; Bataille ou Sade lus par Foucault, Péguy et Saint John Perse lus par Bruno Latour, Breton lu par Lévi Strauss, les écritures ordinaires lues par Arlette Farge, etc.)

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Méthodologie – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Méthodologie – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-S2
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 15 juillet 2024 16:25

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Linguistique, sémantique, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Écriture Fiction Histoire du livre Narratologie Poétique Témoignage Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Marion Grange [référent·e]   ATER, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire de méthodologie et d’initiation à la recherche entend familiariser les étudiant·es de M1 à la variété des manières d’étudier la littérature. Il parcourra les principaux courants de la critique littéraire (critique génétique, formaliste, thématique, structuraliste, psychanalytique, historique, marxiste, sociocritique, etc.), tout en portant une attention particulière aux renouvellements critiques contemporains : critique féministe et gender studies, perspectives postcoloniales, écocritique.
Le séminaire a trois objectifs. Son but premier est de permettre aux étudiant·es de diversifier les outils, méthodes et approches qu’ils et elles peuvent mobiliser dans leurs propres recherches et analyses des textes. Mais il s’agit aussi de considérer la critique comme une discipline à part entière, avec son histoire, ses tendances, ses grandes figures. Il s’agit enfin de montrer comment la critique littéraire se renouvelle en permanence au contact des sciences sociales, et comment critique littéraire et s ciences sociales n’ont de cesse de faire circuler leurs concepts, méthodes et questions.
Conçu comme un atelier au plus près des textes, le séminaire s’appuiera sur l’étude de textes majeurs de critiques littéraires (Paul Ricœur, Léo Spitzer, Erich Auerbach, Jean Starobinski, Gaston Bachelard, Roland Barthes, Gérard Genette, Julia Kristeva…) et des œuvres correspondantes (Racine, Baudelaire, Stendhal, Rilke, Proust, Colette…) On étudiera également des textes de critique littéraire émanant de grandes figures des sciences sociales (Flaubert lu par Bourdieu ; Bataille ou Sade lus par Foucault, Péguy et Saint John Perse lus par Bruno Latour, Breton lu par Lévi Strauss, les écritures ordinaires lues par Arlette Farge, etc.)

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Méthodologie – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Méthodologie – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-S2
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.