Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE201 - Empire russe, URSS, sociétés et territoires post-impériaux. Violences de masse et vulnérabilités, du XVIIIe siècle à nos jours


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 27 mai 2024 10:21

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Histoire Sociologie Violence
Aires culturelles
Asie centrale Europe centrale et orientale Russie
Intervenant·e·s
  • Ioulia Shukan [référent·e]   directrice d'études (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Masha Cerovic   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Catherine Gousseff   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)

Ce séminaire souhaite être un lieu de réflexion et d’échanges entre historiens, sociologues, politistes et anthropologues autour du nécessaire décentrement de nos pratiques et perspectives de recherche dans l’espace russe, caucasien, est-européen et centrasiatique, ainsi que dans le contexte d’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine qui bouleverse nos espaces scientifiques, les vies de nos collègues, et impacte nos recherches. Dans la continuité de l’an passé, nous consacrons une place importante à l’Ukraine, son histoire et sa société actuelle.

Au sein d’un espace en recomposition violente, les questions des vulnérabilités, entendues au sens large comme expositions au danger et saisies dans leur conception relationnelle, à la fois comme une condition commune à tous et à toutes, mais aussi intensifiée dans des situations historiques, sociales et personnelles particulières occuperont une place centrale dans nos interrogations cette année. De par leur violence extrême, voire génocidaire, les révolutions, les guerres civiles ou interétatiques, les famines artificielles, la terreur, l’Holocauste, les déportations des populations dans les pays ayant appartenu par le passé à l’Empire russe puis soviétique ont en commun d’engager la vulnérabilité des individus et des groupes. En les exposant à l’arrachement, à la destruction des institutions et du tissu social, à l’effacement des espaces familiers, à l’anéantissement des liens de voisinage et familiaux et donc des réseaux de solidarités, à la dépossession de droits, de biens et de relations et au dénuement total, ces contextes historiques et sociaux variés bouleversent le cours habituel des vies et mettent à l’épreuve les capacités de survie. Au fil des séances, nous examinerons la diversité des expériences et des vécus de vulnérabilités, en prêtant une attention particulière aux épreuves endurées et à l’indicible des traumatismes, aux stratégies de survie et aux ressources disponibles pour celles-ci, aux mots de la souffrance et à la fragilité de recréation des liens sociaux et du retour à une vie normale. Alors que les situations de vulnérabilité intensifient les relations de dépendance, nous interrogerons comment les institutions et les réseaux de solidarité renouvelés peuvent être des appuis, mais aussi des risques, voire des pièges, pour les acteurs.

 

 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – compte-rendu critique de sénce
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – compte-rendu critique de séance

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Inscription préalable obligatoire 48h avant sur https://participations.ehess.fr/ (UE439)

Le séminaire est organisé par Masha Cerovic, Catherine Gousseff et Ioulia Shukan. Nous accueillerons aussi le séminaire du laboratoire européen « Guerre et société en Europe » (CERCEC – UMR 8083 INED ; Institute of International Studies, Université Charles, Prague ; Centre d’histoire urbaine, Lviv).

Direction de travaux des étudiants

sur RDV

Réception des candidats

Sur RDV pris au préalabre auprès de la référente du séminaire : ioulia.shukan@ehess.fr

Pré-requis
-

Dernière modification : 27 mai 2024 10:21

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Histoire Sociologie Violence
Aires culturelles
Asie centrale Europe centrale et orientale Russie
Intervenant·e·s
  • Ioulia Shukan [référent·e]   directrice d'études (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Masha Cerovic   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Catherine Gousseff   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)

Ce séminaire souhaite être un lieu de réflexion et d’échanges entre historiens, sociologues, politistes et anthropologues autour du nécessaire décentrement de nos pratiques et perspectives de recherche dans l’espace russe, caucasien, est-européen et centrasiatique, ainsi que dans le contexte d’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine qui bouleverse nos espaces scientifiques, les vies de nos collègues, et impacte nos recherches. Dans la continuité de l’an passé, nous consacrons une place importante à l’Ukraine, son histoire et sa société actuelle.

Au sein d’un espace en recomposition violente, les questions des vulnérabilités, entendues au sens large comme expositions au danger et saisies dans leur conception relationnelle, à la fois comme une condition commune à tous et à toutes, mais aussi intensifiée dans des situations historiques, sociales et personnelles particulières occuperont une place centrale dans nos interrogations cette année. De par leur violence extrême, voire génocidaire, les révolutions, les guerres civiles ou interétatiques, les famines artificielles, la terreur, l’Holocauste, les déportations des populations dans les pays ayant appartenu par le passé à l’Empire russe puis soviétique ont en commun d’engager la vulnérabilité des individus et des groupes. En les exposant à l’arrachement, à la destruction des institutions et du tissu social, à l’effacement des espaces familiers, à l’anéantissement des liens de voisinage et familiaux et donc des réseaux de solidarités, à la dépossession de droits, de biens et de relations et au dénuement total, ces contextes historiques et sociaux variés bouleversent le cours habituel des vies et mettent à l’épreuve les capacités de survie. Au fil des séances, nous examinerons la diversité des expériences et des vécus de vulnérabilités, en prêtant une attention particulière aux épreuves endurées et à l’indicible des traumatismes, aux stratégies de survie et aux ressources disponibles pour celles-ci, aux mots de la souffrance et à la fragilité de recréation des liens sociaux et du retour à une vie normale. Alors que les situations de vulnérabilité intensifient les relations de dépendance, nous interrogerons comment les institutions et les réseaux de solidarité renouvelés peuvent être des appuis, mais aussi des risques, voire des pièges, pour les acteurs.

 

 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – compte-rendu critique de sénce
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – compte-rendu critique de séance
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Inscription préalable obligatoire 48h avant sur https://participations.ehess.fr/ (UE439)

Le séminaire est organisé par Masha Cerovic, Catherine Gousseff et Ioulia Shukan. Nous accueillerons aussi le séminaire du laboratoire européen « Guerre et société en Europe » (CERCEC – UMR 8083 INED ; Institute of International Studies, Université Charles, Prague ; Centre d’histoire urbaine, Lviv).

Direction de travaux des étudiants

sur RDV

Réception des candidats

Sur RDV pris au préalabre auprès de la référente du séminaire : ioulia.shukan@ehess.fr

Pré-requis
-

Planning en cours de validation.