Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE166 - Droit, espace, appartenances : étaticités fractales à l'époque moderne


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 2 mai 2024 10:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Empire Histoire Institutions Religieux (sciences sociales du) Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Allemandes (études)
Intervenant·e·s
  • Christophe Duhamelle [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)
  • Falk Bretschneider   directeur d'études, EHESS / Centre Georg-Simmel (CGS)

Le séminaire collectif de recherche aborde la fabrique concrète du droit, de l’espace et des appartenances sous l’angle de leurs interférences avec les pratiques de l’État, et dans le souci constant d’articuler les cas locaux et les problèmes généraux. Il privilégie une aire – le Saint-Empire à l’époque moderne – où aucun de ces termes ne va de soi : le droit procède de sources et d’instances concurrentes, l’espace est marqué par une fragmentation territoriale, les appartenances connaissent une grande diversité sociale, spatiale et confessionnelle, l’État peine à être saisi dans le feuilleté de plusieurs niveaux d’étaticité. Le croisement de ces complexités est présenté comme un objet fractal, au sens où l’actualisation, par les acteurs, de ces distinctions fait advenir une circulation constante, fluidifiée et inventive entre les différentes échelles et les différents rythmes de référence et d’action. Comment, et selon quelles catégories, est-il dès lors possible d’appréhender ce système complexe et de le comparer à d’autres régions où, en apparence, on sait mieux ce que les notions d’« État », de « territoire » et d’« appartenance » veulent dire ?

Le séminaire anime un travail collectif qui aspire à constituer un point de ralliement des recherches actuelles sur le Saint-Empire, vise également à approfondir et ouvrir les chantiers communs qui ont déjà produit des résultats appréciés comme l’ouvrage collectif issu du programme formation recherche du CIERA sur « le Saint-Empire ; histoire sociale » ou comme le glossaire « les mots du Saint-Empire », ainsi que ceux qui nous occuperont à l’avenir, à propos en particulier de la cartographie du Saint-Empire ou du juriste Johann Jacob Moser.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – en fonction du sujet
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – en fonction du sujet

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Contacter les enseignants organisateurs

Réception des candidats

Contacter les enseignants organisateurs

Pré-requis

Dans sa configuration actuelle, le séminaire n'accueille des mastérant.e.s et doctorant.e.s que sur invitation

Dernière modification : 2 mai 2024 10:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Empire Histoire Institutions Religieux (sciences sociales du) Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Allemandes (études)
Intervenant·e·s
  • Christophe Duhamelle [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)
  • Falk Bretschneider   directeur d'études, EHESS / Centre Georg-Simmel (CGS)

Le séminaire collectif de recherche aborde la fabrique concrète du droit, de l’espace et des appartenances sous l’angle de leurs interférences avec les pratiques de l’État, et dans le souci constant d’articuler les cas locaux et les problèmes généraux. Il privilégie une aire – le Saint-Empire à l’époque moderne – où aucun de ces termes ne va de soi : le droit procède de sources et d’instances concurrentes, l’espace est marqué par une fragmentation territoriale, les appartenances connaissent une grande diversité sociale, spatiale et confessionnelle, l’État peine à être saisi dans le feuilleté de plusieurs niveaux d’étaticité. Le croisement de ces complexités est présenté comme un objet fractal, au sens où l’actualisation, par les acteurs, de ces distinctions fait advenir une circulation constante, fluidifiée et inventive entre les différentes échelles et les différents rythmes de référence et d’action. Comment, et selon quelles catégories, est-il dès lors possible d’appréhender ce système complexe et de le comparer à d’autres régions où, en apparence, on sait mieux ce que les notions d’« État », de « territoire » et d’« appartenance » veulent dire ?

Le séminaire anime un travail collectif qui aspire à constituer un point de ralliement des recherches actuelles sur le Saint-Empire, vise également à approfondir et ouvrir les chantiers communs qui ont déjà produit des résultats appréciés comme l’ouvrage collectif issu du programme formation recherche du CIERA sur « le Saint-Empire ; histoire sociale » ou comme le glossaire « les mots du Saint-Empire », ainsi que ceux qui nous occuperont à l’avenir, à propos en particulier de la cartographie du Saint-Empire ou du juriste Johann Jacob Moser.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – en fonction du sujet
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – en fonction du sujet
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Contacter les enseignants organisateurs

Réception des candidats

Contacter les enseignants organisateurs

Pré-requis

Dans sa configuration actuelle, le séminaire n'accueille des mastérant.e.s et doctorant.e.s que sur invitation

Planning en cours de validation.