Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE159 - Fake news et complotisme : une approche sociologique (2)


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 4 juin 2024 17:06

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Citoyenneté Classes sociales Démocratie Éducation État et politiques publiques Information Institutions Journalisme Médias Réseaux sociaux Santé Sciences
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Cyril Lemieux [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)

Le séminaire poursuivra le travail entamé en 2023-24 en vue de développer une approche sociologique des phénomènes couramment dénommés « fake news », « post-vérité » et « complotisme ». Lors des premières séances seront rappelés les résultats auxquels nous sommes parvenus l’an passé : ils concernent notamment les exigences liées à la construction proprement sociologique de ce type d’objets, l’identification de leur spécificité socio-historique et l’analyse des processus sociaux d’adhésion aux fake news et aux théories du complot. Par la suite, l’accent sera mis sur deux aspects qui ont été également abordés l’an passé, mais que nous approfondirons, et qui ont en commun d'être liés à la dimension politique : d’une part, le rapport entre théories du complot et idéologies ; d’autre part, la construction du problème public posé par ces phénomènes, les actions mises en œuvre par les Etats et différentes professions pour tenter d'y remédier et les difficultés qu'elles soulèvent. Ce séminaire, limité à 12 places, se tiendra exclusivement en présentiel. Il est demandé aux personnes souhaitant y participer d’adresser à l'enseignant, d'ici le 14 octobre 2024, un texte d’une demi-page à une page expliquant ce qui fonde leur intérêt pour le séminaire. Une réponse leur sera faite avant le 21 octobre. NB : il n’est pas nécessaire pour demander à participer au séminaire 1) de suivre ou d’avoir suivi un cursus de sociologie ; 2) de travailler spécifiquement sur les fake news et/ou sur le complotisme (en effet, l’approche du séminaire embrasse des phénomènes sociaux plus larges, parmi lesquels, notamment, l’adhésion aux croyances « fausses », les sectes, la sociologie de la déviance, l’anthropologie des rumeurs, l’idéologie d’extrême-droite, la contestation de la science, la haine en ligne, la critique des médias, les mouvements sociaux ou encore le fonctionnement des espaces publics – et ce, quels que soient l’aire culturelle et la période historique concernées).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Ce séminaire, limité à 12 places, se tiendra exclusivement en présentiel. Il est demandé aux personnes souhaitant y participer d’adresser à l'enseignant, d'ici le 14 octobre 2024, un texte d’une demi-page à une page expliquant ce qui fonde leur intérêt pour le séminaire. Une réponse leur sera faite avant le 21 octobre.

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous.

Réception des candidats

Sur rendez-vous.

Pré-requis

NB : il n’est pas nécessaire pour demander à participer au séminaire 1) de suivre ou d’avoir suivi un cursus de sociologie ; 2) de travailler spécifiquement sur les fake news et/ou sur le complotisme (en effet, l’approche du séminaire embrasse des phénomènes sociaux plus larges, parmi lesquels, notamment, l’adhésion aux croyances « fausses », les sectes, la sociologie de la déviance, l’anthropologie des rumeurs, l’idéologie d’extrême-droite, la contestation de la science, la haine en ligne, la critique des médias, les mouvements sociaux ou encore le fonctionnement des espaces publics – et ce, quels que soient l’aire culturelle et la période historique concernées).

Dernière modification : 4 juin 2024 17:06

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Citoyenneté Classes sociales Démocratie Éducation État et politiques publiques Information Institutions Journalisme Médias Réseaux sociaux Santé Sciences
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Cyril Lemieux [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités. Fonds Yan-Thomas (LIER-FYT)

Le séminaire poursuivra le travail entamé en 2023-24 en vue de développer une approche sociologique des phénomènes couramment dénommés « fake news », « post-vérité » et « complotisme ». Lors des premières séances seront rappelés les résultats auxquels nous sommes parvenus l’an passé : ils concernent notamment les exigences liées à la construction proprement sociologique de ce type d’objets, l’identification de leur spécificité socio-historique et l’analyse des processus sociaux d’adhésion aux fake news et aux théories du complot. Par la suite, l’accent sera mis sur deux aspects qui ont été également abordés l’an passé, mais que nous approfondirons, et qui ont en commun d'être liés à la dimension politique : d’une part, le rapport entre théories du complot et idéologies ; d’autre part, la construction du problème public posé par ces phénomènes, les actions mises en œuvre par les Etats et différentes professions pour tenter d'y remédier et les difficultés qu'elles soulèvent. Ce séminaire, limité à 12 places, se tiendra exclusivement en présentiel. Il est demandé aux personnes souhaitant y participer d’adresser à l'enseignant, d'ici le 14 octobre 2024, un texte d’une demi-page à une page expliquant ce qui fonde leur intérêt pour le séminaire. Une réponse leur sera faite avant le 21 octobre. NB : il n’est pas nécessaire pour demander à participer au séminaire 1) de suivre ou d’avoir suivi un cursus de sociologie ; 2) de travailler spécifiquement sur les fake news et/ou sur le complotisme (en effet, l’approche du séminaire embrasse des phénomènes sociaux plus larges, parmi lesquels, notamment, l’adhésion aux croyances « fausses », les sectes, la sociologie de la déviance, l’anthropologie des rumeurs, l’idéologie d’extrême-droite, la contestation de la science, la haine en ligne, la critique des médias, les mouvements sociaux ou encore le fonctionnement des espaces publics – et ce, quels que soient l’aire culturelle et la période historique concernées).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Ce séminaire, limité à 12 places, se tiendra exclusivement en présentiel. Il est demandé aux personnes souhaitant y participer d’adresser à l'enseignant, d'ici le 14 octobre 2024, un texte d’une demi-page à une page expliquant ce qui fonde leur intérêt pour le séminaire. Une réponse leur sera faite avant le 21 octobre.

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous.

Réception des candidats

Sur rendez-vous.

Pré-requis

NB : il n’est pas nécessaire pour demander à participer au séminaire 1) de suivre ou d’avoir suivi un cursus de sociologie ; 2) de travailler spécifiquement sur les fake news et/ou sur le complotisme (en effet, l’approche du séminaire embrasse des phénomènes sociaux plus larges, parmi lesquels, notamment, l’adhésion aux croyances « fausses », les sectes, la sociologie de la déviance, l’anthropologie des rumeurs, l’idéologie d’extrême-droite, la contestation de la science, la haine en ligne, la critique des médias, les mouvements sociaux ou encore le fonctionnement des espaces publics – et ce, quels que soient l’aire culturelle et la période historique concernées).

Planning en cours de validation.