Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE141 - Objectivité ? Philosophie, histoire, histoire des sciences


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 15 mai 2024 12:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Analyse de discours Argumentation Cognition Communication Épistémologie Éthique Études des sciences contemporaines Féminisme Fiction Genre Histoire Histoire des idées Histoire des sciences et des techniques Histoire intellectuelle Historiographie Intellectuels Linguistique Littérature Méthodes et techniques des sciences sociales Philosophie Philosophie analytique Philosophie sociale Pragmatisme Savoirs Sciences Sémantique Sociologie Techniques Textes
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Comme le montraient récemment Sabina Loriga et Jacques Revel (Une histoire inquiète, 2022), les effets du « tournant linguistique » sont encore tangibles en épistémologie des sciences historiques. En histoire des sciences, l’étude de la construction de la crédibilité scientifique, par exemple dans le travail de Steven Shapin, ou, dans un autre sous-champ, l’approche sociologique de la production des faits scientifiques, n’ont cessé d’être contestées par des scientifiques attachés au « réalisme », depuis le séisme qu’a représenté, en 1962, la publication de La structure des révolutions scientifiques de Thomas Kuhn. En philosophie, après des décennies de questionnements relatifs à la signification (W.V.O. Quine) et à la représentation (Richard Rorty), le problème de la vérité a fait l'objet de controverses à travers la notion de post-vérité, qui serait un outil conceptuel adéquat pour caractériser notre âge et nos sociétés (Harry Frankfurt).

Sur l’arrière-fond de ces débats, le séminaire s’attache à trois propositions qui ont travaillé la notion d’objectivité de manières très différentes, ainsi qu’à leurs réceptions. Dans le champ de l’histoire, nous reviendrons sur la publication de Métahistoire d’Hayden White et sur les nombreuses controverses qui ont accompagné sa réception de 1973 à aujourd’hui. En histoire des sciences, Objectivité, la grande enquête de Lorraine Daston et Peter Galison (2007) sur la production d’un régime scientifique objectiviste au XIXe siècle, qui reléguait la vérité dans l’ordre préscientifique, nous permettra d’historiciser la question. En philosophie enfin, dès les années 1980, Sandra Harding et sa théorie du point de vue féministe, Donna Haraway et son affirmation d’une objectivité féministe, ont partialisé la notion d’objectivité en en faisant le produit de savoirs situés (Haraway, Savoirs situés, 1991).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie du langage et de l'esprit – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 15 mai 2024 12:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Analyse de discours Argumentation Cognition Communication Épistémologie Éthique Études des sciences contemporaines Féminisme Fiction Genre Histoire Histoire des idées Histoire des sciences et des techniques Histoire intellectuelle Historiographie Intellectuels Linguistique Littérature Méthodes et techniques des sciences sociales Philosophie Philosophie analytique Philosophie sociale Pragmatisme Savoirs Sciences Sémantique Sociologie Techniques Textes
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Comme le montraient récemment Sabina Loriga et Jacques Revel (Une histoire inquiète, 2022), les effets du « tournant linguistique » sont encore tangibles en épistémologie des sciences historiques. En histoire des sciences, l’étude de la construction de la crédibilité scientifique, par exemple dans le travail de Steven Shapin, ou, dans un autre sous-champ, l’approche sociologique de la production des faits scientifiques, n’ont cessé d’être contestées par des scientifiques attachés au « réalisme », depuis le séisme qu’a représenté, en 1962, la publication de La structure des révolutions scientifiques de Thomas Kuhn. En philosophie, après des décennies de questionnements relatifs à la signification (W.V.O. Quine) et à la représentation (Richard Rorty), le problème de la vérité a fait l'objet de controverses à travers la notion de post-vérité, qui serait un outil conceptuel adéquat pour caractériser notre âge et nos sociétés (Harry Frankfurt).

Sur l’arrière-fond de ces débats, le séminaire s’attache à trois propositions qui ont travaillé la notion d’objectivité de manières très différentes, ainsi qu’à leurs réceptions. Dans le champ de l’histoire, nous reviendrons sur la publication de Métahistoire d’Hayden White et sur les nombreuses controverses qui ont accompagné sa réception de 1973 à aujourd’hui. En histoire des sciences, Objectivité, la grande enquête de Lorraine Daston et Peter Galison (2007) sur la production d’un régime scientifique objectiviste au XIXe siècle, qui reléguait la vérité dans l’ordre préscientifique, nous permettra d’historiciser la question. En philosophie enfin, dès les années 1980, Sandra Harding et sa théorie du point de vue féministe, Donna Haraway et son affirmation d’une objectivité féministe, ont partialisé la notion d’objectivité en en faisant le produit de savoirs situés (Haraway, Savoirs situés, 1991).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie du langage et de l'esprit – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.