Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE122 - Débats et controverses en anthropologie contemporaine


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 10 juillet 2024 18:44

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s

Cet enseignement de tronc commun du master anthropologie introduit aux thématiques et questionnements majeurs de la discipline par le biais de débats et controverses théoriques et épistémologiques portant sur des concepts, notions, interprétations, approches. Nous nous pencherons sur des débats et controverses qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières décennies, par exemple sur la pertinence de l’usage d’un concept tel que « néolibéralisme », de l’universalité d’une notion telle que la « propriété privée », de l’interprétation de phénomènes tels que la résurgence de traditions autochtones, etc.

Chaque séance est construite autour d’une controverse qui oppose des anthropologues à partir d’une question qui leur est posée – comme les débats organisés autour de motions contraires à l’université de Manchester – ou qui s’est déclenchée autour des propositions formulées dans un article ou ouvrage scientifique – par exemple, réactions dans la section « forum » de revues. Dans les deux cas, l’objectif de cet enseignement sera de comprendre les enjeux sous-jacents au débat, en étudiant de près l’argumentaire déployé de part et d’autre, et d’approfondir les références mobilisées à l’appui de ces arguments, qu’elles soient de nature empirique ou théorique.

Le séminaire repose avant tout sur les lectures de textes en français et anglais, et la participation orale de groupes d’étudiant.es. En préparation à chaque séance, l’ensemble des participant.es au séminaire devra lire un petit ensemble de textes (transcription du débat/textes du forum). Le groupe assurant la présentation reproduira, à l’oral, le déroulement du débat, puis en analysera les enjeux avant de l’approfondir et de resituer la controverse dans un cadre plus large. Cela supposera d’en retracer les précédents dans l’histoire de la discipline et/ou les extensions à d’autres domaines et aires couverts par l’anthropologie, ainsi que les différences et/ou connections avec d’autres sciences sociales. Pour cela, le groupe devra donc lire, en plus des textes de référence du débat, une douzaine de textes parmi les références suggérées dans le syllabus, ou sélectionner des textes pertinents. Outre ce travail collectif, les participant·es au séminaire devront s’inscrire pour poser une question à la suite d’une des présentations, et à partir des textes de référence.

La méthodologie et les attendus de l’exercice seront présentés dès la première séance, qui donnera également lieu à la constitution des groupes et à l’inscription à la participation orale. Le travail collectif de présentation orale donnera lieu à une première note requise pour valider le séminaire. Une seconde note de participation sera basée sur l’assiduité au séminaire et sur les questions posées suite à la présentation collective d’un débat et les quelques conférences qui seront données par des invité·es.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de tronc commun – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 10 juillet 2024 18:44

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s

Cet enseignement de tronc commun du master anthropologie introduit aux thématiques et questionnements majeurs de la discipline par le biais de débats et controverses théoriques et épistémologiques portant sur des concepts, notions, interprétations, approches. Nous nous pencherons sur des débats et controverses qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières décennies, par exemple sur la pertinence de l’usage d’un concept tel que « néolibéralisme », de l’universalité d’une notion telle que la « propriété privée », de l’interprétation de phénomènes tels que la résurgence de traditions autochtones, etc.

Chaque séance est construite autour d’une controverse qui oppose des anthropologues à partir d’une question qui leur est posée – comme les débats organisés autour de motions contraires à l’université de Manchester – ou qui s’est déclenchée autour des propositions formulées dans un article ou ouvrage scientifique – par exemple, réactions dans la section « forum » de revues. Dans les deux cas, l’objectif de cet enseignement sera de comprendre les enjeux sous-jacents au débat, en étudiant de près l’argumentaire déployé de part et d’autre, et d’approfondir les références mobilisées à l’appui de ces arguments, qu’elles soient de nature empirique ou théorique.

Le séminaire repose avant tout sur les lectures de textes en français et anglais, et la participation orale de groupes d’étudiant.es. En préparation à chaque séance, l’ensemble des participant.es au séminaire devra lire un petit ensemble de textes (transcription du débat/textes du forum). Le groupe assurant la présentation reproduira, à l’oral, le déroulement du débat, puis en analysera les enjeux avant de l’approfondir et de resituer la controverse dans un cadre plus large. Cela supposera d’en retracer les précédents dans l’histoire de la discipline et/ou les extensions à d’autres domaines et aires couverts par l’anthropologie, ainsi que les différences et/ou connections avec d’autres sciences sociales. Pour cela, le groupe devra donc lire, en plus des textes de référence du débat, une douzaine de textes parmi les références suggérées dans le syllabus, ou sélectionner des textes pertinents. Outre ce travail collectif, les participant·es au séminaire devront s’inscrire pour poser une question à la suite d’une des présentations, et à partir des textes de référence.

La méthodologie et les attendus de l’exercice seront présentés dès la première séance, qui donnera également lieu à la constitution des groupes et à l’inscription à la participation orale. Le travail collectif de présentation orale donnera lieu à une première note requise pour valider le séminaire. Une seconde note de participation sera basée sur l’assiduité au séminaire et sur les questions posées suite à la présentation collective d’un débat et les quelques conférences qui seront données par des invité·es.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de tronc commun – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Planning en cours de validation.