Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE1 - Anthropologie pragmatique : Bazin, Das, Wittgenstein, etc.


Lieu et planning


Planning en cours de validation.


Description


Dernière modification : 25 avril 2024 15:42

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Coloniales (études) Épistémologie Politique Post-coloniales (études) Rurales (études) Violence
Aires culturelles
Afrique Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Michel Naepels [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

En anthropologie politique, et plus particulièrement dans le champ de l’anthropologie de la violence, les œuvres de Jean Bazin et de Veena Das ont mobilisé l’approche philosophique de Ludwig Wittgenstein pour penser le rapport entre pratique ethnographique, production du savoir anthropologique et pensée du politique. En utilisant notamment les concepts de situation, d’action, d’intention, d’ordinaire, de forme de vie, Bazin et Das ont contribué, chacun·e à sa manière, à l’éclaircissement de questions importantes pour l’anthropologie sociale. Comment l’enquête ethnographique permet-elle de saisir actions et situations ? Comment le point de vue situé des ethnographes permet-il de décrire de façon scientifique actions et situations ? Une approche situationnelle et pragmatique est-elle capable de saisir les rapports sociaux dans leur complexité, leur diversité, dans ce qu’ils portent de conflits, de violences, d’inégalités ?

On s’interrogera dans ce séminaire à la fois sur les œuvres de Bazin, Das et Wittgenstein, sur les questions épistémologiques qu’elles nous aident à clarifier, et sur les limites de ces approches. On s’appuiera pour ce faire sur nos propres recherches en République démocratique du Congo et sur différentes autres études de terrain portant sur l’expérience sociale de l’exposition à plusieurs types de violences (politiques, environnementales, de genre).

Le programme sera communiqué ultérieurement


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter naepels@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous uniquement

Réception des candidats

sur rendez-vous uniquement

Pré-requis

/

Dernière modification : 25 avril 2024 15:42

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Coloniales (études) Épistémologie Politique Post-coloniales (études) Rurales (études) Violence
Aires culturelles
Afrique Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Michel Naepels [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

En anthropologie politique, et plus particulièrement dans le champ de l’anthropologie de la violence, les œuvres de Jean Bazin et de Veena Das ont mobilisé l’approche philosophique de Ludwig Wittgenstein pour penser le rapport entre pratique ethnographique, production du savoir anthropologique et pensée du politique. En utilisant notamment les concepts de situation, d’action, d’intention, d’ordinaire, de forme de vie, Bazin et Das ont contribué, chacun·e à sa manière, à l’éclaircissement de questions importantes pour l’anthropologie sociale. Comment l’enquête ethnographique permet-elle de saisir actions et situations ? Comment le point de vue situé des ethnographes permet-il de décrire de façon scientifique actions et situations ? Une approche situationnelle et pragmatique est-elle capable de saisir les rapports sociaux dans leur complexité, leur diversité, dans ce qu’ils portent de conflits, de violences, d’inégalités ?

On s’interrogera dans ce séminaire à la fois sur les œuvres de Bazin, Das et Wittgenstein, sur les questions épistémologiques qu’elles nous aident à clarifier, et sur les limites de ces approches. On s’appuiera pour ce faire sur nos propres recherches en République démocratique du Congo et sur différentes autres études de terrain portant sur l’expérience sociale de l’exposition à plusieurs types de violences (politiques, environnementales, de genre).

Le programme sera communiqué ultérieurement

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter naepels@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous uniquement

Réception des candidats

sur rendez-vous uniquement

Pré-requis

/

Planning en cours de validation.