Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE964 - Corps rituel : la fabrique du religieux


Lieu et planning


  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_15
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, mercredi 14:00-17:00
    du 9 novembre 2022 au 17 mai 2023


Description


Dernière modification : 3 juin 2022 18:01

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Institut des mondes africains (IMAF)
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Corps Culture matérielle Fait religieux Pratiques Religieux (sciences sociales du) Rituel
Aires culturelles
Afrique Asie Europe
Intervenant·e·s

Force est de reconnaître que si, comme le suggéra jadis Marcel Mauss, toutes les traditions religieuses tirent profit de la capacité du corps à transcender le quotidien, elles ne le font pas toutes de la même façon et, au sein même d’une seule tradition, l’altération des fonctions organiques et des schémas psychophysiques ordinaires en contexte rituel peuvent prendre de multiples formes. L’analyse de ces formes nous renseigne sur les modalités de construction des sujets (humains et divins) que les rituels font émerger, chacun à sa manière, et sur les structurations du religieux, à chaque fois singulières qu’ils instaurent : telle est l’hypothèse que le séminaire tentera de tester et d’illustrer par l’analyse des cas ethnographiques choisis. On prolongera ainsi l’analyse, menée ces deux dernières années, des nouvelles formes de ritualisations – relevant du New Age sensu stricto et lato – proliférant en Afrique et ailleurs, en nous focalisation sur les mobilisations et les imaginaires corporels sur lesquels elles reposent.

On débutera par quelques considérations théoriques et la problématisation des notions-clés, on reviendra ainsi sur l’idée du corps comme « naturel » versus celle du corps « social », en s’intéressant plus particulièrement aux usages du corps et au modifications du sensorium typiques du contexte rituel et des situations d’ordre religieux. Après ce préambule, seront appréhendés un certain nombre des cas de figure : le corps cynégétique, guerrier et royal, prophétique, corps-fétiche mais aussi néo-évangélique ou néo-gnostique ou encore le corps kamite, en référence aux mouvements néopaïens dites kamites qui proposent le retour aux « religions ancestrales africaines », sans oublier, bien sûr, le corps possédé. On tentera alors de construire une première typologie en distinguant entre corps-objet, corps-véhicule et corps-image. Comme chaque année, on élargira ensuite l'enquête à d’autres contextes historiques et contemporains, en nous penchant, par exemple, sur le corps et la voix d’un chamane mexicain, le corps des saintes chrétiennes en Europe moderne, les conceptualisations du corps dans la théologie musulmane médiévale, ou encore les techniques du souffle dans le yoga tel qu’on la pratique en Occident aujourd’hui. Ce parcours nous permettra d'établir des parallèles et d'apprécier les différences en nous amenant à nuancer et à compléter la typologie esquissée à la fin du premier semestre. À cette même fin, au terme de ce parcours, les participants seront invités à analyser leurs propres matériaux ethnographiques et à réfléchir sur la spécificité des mobilisations du corps et des normes concernant le corps, observées sur leurs terrains, en lien avec la fabrique du religieux qui s’y opère.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 3 juin 2022 18:01

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Institut des mondes africains (IMAF)
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Corps Culture matérielle Fait religieux Pratiques Religieux (sciences sociales du) Rituel
Aires culturelles
Afrique Asie Europe
Intervenant·e·s

Force est de reconnaître que si, comme le suggéra jadis Marcel Mauss, toutes les traditions religieuses tirent profit de la capacité du corps à transcender le quotidien, elles ne le font pas toutes de la même façon et, au sein même d’une seule tradition, l’altération des fonctions organiques et des schémas psychophysiques ordinaires en contexte rituel peuvent prendre de multiples formes. L’analyse de ces formes nous renseigne sur les modalités de construction des sujets (humains et divins) que les rituels font émerger, chacun à sa manière, et sur les structurations du religieux, à chaque fois singulières qu’ils instaurent : telle est l’hypothèse que le séminaire tentera de tester et d’illustrer par l’analyse des cas ethnographiques choisis. On prolongera ainsi l’analyse, menée ces deux dernières années, des nouvelles formes de ritualisations – relevant du New Age sensu stricto et lato – proliférant en Afrique et ailleurs, en nous focalisation sur les mobilisations et les imaginaires corporels sur lesquels elles reposent.

On débutera par quelques considérations théoriques et la problématisation des notions-clés, on reviendra ainsi sur l’idée du corps comme « naturel » versus celle du corps « social », en s’intéressant plus particulièrement aux usages du corps et au modifications du sensorium typiques du contexte rituel et des situations d’ordre religieux. Après ce préambule, seront appréhendés un certain nombre des cas de figure : le corps cynégétique, guerrier et royal, prophétique, corps-fétiche mais aussi néo-évangélique ou néo-gnostique ou encore le corps kamite, en référence aux mouvements néopaïens dites kamites qui proposent le retour aux « religions ancestrales africaines », sans oublier, bien sûr, le corps possédé. On tentera alors de construire une première typologie en distinguant entre corps-objet, corps-véhicule et corps-image. Comme chaque année, on élargira ensuite l'enquête à d’autres contextes historiques et contemporains, en nous penchant, par exemple, sur le corps et la voix d’un chamane mexicain, le corps des saintes chrétiennes en Europe moderne, les conceptualisations du corps dans la théologie musulmane médiévale, ou encore les techniques du souffle dans le yoga tel qu’on la pratique en Occident aujourd’hui. Ce parcours nous permettra d'établir des parallèles et d'apprécier les différences en nous amenant à nuancer et à compléter la typologie esquissée à la fin du premier semestre. À cette même fin, au terme de ce parcours, les participants seront invités à analyser leurs propres matériaux ethnographiques et à réfléchir sur la spécificité des mobilisations du corps et des normes concernant le corps, observées sur leurs terrains, en lien avec la fabrique du religieux qui s’y opère.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_15
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, mercredi 14:00-17:00
    du 9 novembre 2022 au 17 mai 2023