UE934 - Frontières et enfermements dans les sociétés arabes et les mondes musulmans : incorporations, affects et vécus


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=934.

  • 54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris
    Salle B03_18
    2nd semestre / bimensuel (2e/4e), jeudi 14:00-16:00
    du 12 janvier 2023 au 22 juin 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 24 janvier 2023 13:22

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Droit et société, Géographie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Anthropologie Arts Circulations Citoyenneté Corps Écriture Émotions Espace Ethnographie Géographie Islam Migration(s) Politique Prisons Sociologie Spatialisation, territoires Transnational Violence Visuel
Aires culturelles
Arabe (monde) Contemporain (anthropologie du, monde) Iranien (monde) Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes) Transméditerranée Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Clara Lecadet [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie politique (LAP)
  • Stéphanie Latte Abdallah   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Séminaire coordonné par Stéphanie Latte Abdallah (CéSor, EHESS-CNRS), Clara Lecadet (LAP, EHESS-CNRS), Amin Moghadam (Senior Research Associate, Ryerson University, CERC in Migration and Integration) et Hélène Thiollet (CERI, Sciences-Po)

Ce séminaire entend interroger conjointement les frontières et les enfermements contemporains dans les sociétés arabes et les mondes musulmans. Qu’il s’agisse de la détention ou de la prison, des espaces de rétention dits frontaliers ou type camps, ou encore du confinement hospitalier, et des différents lieux de ségrégation spatiale, dans les villes par exemple, le séminaire explorera, à travers des recherches toujours empiriquement ancrées, des objets variés dans un espace géographique large du Maghreb à l’Inde du Nord incluant la diversité des sociétés arabes et des communautés musulmanes dans le monde. Cette acception large de l’espace de compétence du séminaire – sociétés arabes et mondes musulmans – permet d’aborder une région par ses marges internes et externes (boundaries et borders). On peut ainsi penser l’objet central de ce séminaire comme l’ensemble des modalités de fragmentation fine et de circulations discrètes qui font vivre à l’échelle individuelle et collective les frontières territoriales, sociales et carcérales.

Nous mettrons en lien d’une part le champ du carcéral et du pénal, largement sous-étudié dans cette région, avec celui des frontières, des migrations, de la citoyenneté et de l’ethnicité lui plus intensément documenté. On le sait, loin de démarquer, les espaces frontières comme les séparations entre dedans-dehors dans les contexte d’enfermement carcéral produisent des interactions ambigües : zones de contact et de friction, d’échanges et de séparation, de définition et d’hybridation des identités  et ce, malgré le postulat d’hétérogénéité radicale des différentes populations qui les pratiquent, les détenus et les surveillants, les malades et les soignants, les étrangers et les citoyens, les réfugiés et les travailleurs sociaux ou les « humanitaires », les membres de différentes communautés, de différents quartiers au sein d’espaces urbains et ruraux. Il sera question de réfléchir aux vécus, à la circulation de pratiques et de normes d’abord à une échelle régionale, tout en s’appuyant sur les travaux les plus récents sur ces questions à l’échelle globale.

D’autre part, plutôt que les États et les identités politiques, le séminaire se concentrera sur les pratiques quotidiennes, la matérialité des contextes et des interactions sociales. Il s’attachera essentiellement à décrire et analyser les vécus, les ressentis et les perceptions des frontières et des enfermements qui les inscrivent tout à la fois dans des rapports complexes de pouvoir, de domination, d’émancipation et de lien social ou affectif : à la manière dont ils sont incarnés, et ainsi aux corps, aux objets et aux affects. Pour ce faire, l’approche du séminaire est résolument pluridisciplinaire et travaille à l’intersection entre histoire contemporaine, sciences sociales, travaux artistiques et cinématographiques. Au-delà, il s’agit de proposer des formes narratives plus expérimentales, de penser des écritures innovantes.

Attention ! Séance du 27 janvier de 12h30-14h30 au lieu du 26 - La séance double (14h-18h) du 13 avril remplace celle du 27 avril (vacances)

Jeudi 12 janvier 2023 : Brève Introduction collective

  • Michaela Pelican, Jonathan Ngeh et Tu Huynh (University of Cologne) (en ligne), "Decolonizing anthropological research practices:Lessons from intercultural collaborative research"

27 janvier (12:30 - 14:30) :  Marion Slitine (EHESS-CNE, MuCem), "Circulations, enfermements et engagements artistiques dans l'espace public en Palestine"

Jeudi 9 février 2023 : Dieu va ouvrir la mer. Christianismes africains au Maroc. Kulte, 2021. Présentation de l'ouvrage avec 2 des 3 auteurs Sophie Bava (IRD/ LPED/AMU) & Bernard Coyault (IMAF)

Jeudi 23 février 2023 : Simone Spera (Nanterre Université, LESC), "Incarner, transgresser, explorer les frontières : subjectivités, mobilités et engagements des « chrétiens de gauche » au Liban avant et pendant la guerre civile"

Jeudi 9 mars 2023 : Didem Danis (Galatasaray university), "Migrations afghanes à Istanbul" et Théo Lefort (IHEID, Genève) "Routes migratoires et espaces transnationaux des exilés afghans"

Jeudi 23 mars 2023 : 

  • Alimou Diallo, "Le gouvernement des étrangers au Maroc. Compter, immatriculer, enfermer et administrer des migrants"
  • Sofia El Arabi (Sorbonne Université, Institut Convergences Migrations), "L’infra-politique des migrations subsahariennes au Maroc : dispersion, frontiérisation et mobilisations des villes-refuge"

Jeudi 13 avril 2023 (Séance double : 14h-18h) : Frédéric le Marcis (ENS-L,Triangle /IRD, TransVIHMI/Cerfig) et Sasha Gear (Just Detention International, Afrique du Sud) (en ligne), Présentation des ouvrages de Morelle M., Le Marcis. F & Hornberger J. (Eds.), Confinement, Punishment and Prisons in Africa, Routledge, 2021 et Frédéric Le Marcis, Marie Morelle (dir.), L'Afrique en prisons, Lyon, ENS Éditions, coll. « Sociétés, espaces, temps », 2022.

Discussion des travaux des étudiants

Jeudi 11 mai 2023 : Stéphanie Latte Abdallah (CNRS/EHESS-CéSor) : Présentation de l’ouvrage Des morts en guerre. Détention des corps et figures du martyr en Palestine (Karthala 2022), discussion en ligne avec Sabrina Melenotte (IRD- URMIS /CIESAS-Golfo, Mexique)

Jeudi 25 mai 2023  : Charles Heller et Lorenzo Pezzani : projet Liquid Traces (en ligne) Sous réserve

Jeudi 8 juin 2023 : Manijeh Moradian (Columbia University), "Revolutionary Affects and Diasporic Archives : the transnational legacy of the Confederation of Iranian Students (1962-1979)"

Jeudi 22 juin 2023 : Stéphanie Lima (LISST Toulouse) et Sadio Soukouna (UQAM), "Turbulences des circulations migratoires au Mali et perspectives ouest-africaines (Burkina Faso et Sénégal)"


Master


  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
aminhm@yahoo.fr
Labels
Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
Informations pratiques

Séminaire en hybride en présence/à distance

EHESS, 54 bd Raspail, 75006 Paris, salle B3_18 (3ème étage)

Direction de travaux des étudiants

Validation, mode d’évaluation :

  • Présence régulière

Au choix, travail écrit à rendre en fin d’année universitaire (date à déterminer pour chaque master avec le secrétariat pédagogique concerné) 

  • Compte rendu d’œuvres, de films ou d’expositions en lien avec le cours et impliquant la mise en regard de plusieurs types de matériaux dont des ouvrage ou articles scientifiques (5000 mots maximum) ou
  • Un essai de recherche sur un sujet en lien avec le séminaire et le sujet du mémoire de master (5000 mots maximum)
Réception des candidats
-
Pré-requis

à partir du M1

Dernière modification : 24 janvier 2023 13:22

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Droit et société, Géographie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Anthropologie Arts Circulations Citoyenneté Corps Écriture Émotions Espace Ethnographie Géographie Islam Migration(s) Politique Prisons Sociologie Spatialisation, territoires Transnational Violence Visuel
Aires culturelles
Arabe (monde) Contemporain (anthropologie du, monde) Iranien (monde) Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes) Transméditerranée Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Clara Lecadet [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie politique (LAP)
  • Stéphanie Latte Abdallah   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Séminaire coordonné par Stéphanie Latte Abdallah (CéSor, EHESS-CNRS), Clara Lecadet (LAP, EHESS-CNRS), Amin Moghadam (Senior Research Associate, Ryerson University, CERC in Migration and Integration) et Hélène Thiollet (CERI, Sciences-Po)

Ce séminaire entend interroger conjointement les frontières et les enfermements contemporains dans les sociétés arabes et les mondes musulmans. Qu’il s’agisse de la détention ou de la prison, des espaces de rétention dits frontaliers ou type camps, ou encore du confinement hospitalier, et des différents lieux de ségrégation spatiale, dans les villes par exemple, le séminaire explorera, à travers des recherches toujours empiriquement ancrées, des objets variés dans un espace géographique large du Maghreb à l’Inde du Nord incluant la diversité des sociétés arabes et des communautés musulmanes dans le monde. Cette acception large de l’espace de compétence du séminaire – sociétés arabes et mondes musulmans – permet d’aborder une région par ses marges internes et externes (boundaries et borders). On peut ainsi penser l’objet central de ce séminaire comme l’ensemble des modalités de fragmentation fine et de circulations discrètes qui font vivre à l’échelle individuelle et collective les frontières territoriales, sociales et carcérales.

Nous mettrons en lien d’une part le champ du carcéral et du pénal, largement sous-étudié dans cette région, avec celui des frontières, des migrations, de la citoyenneté et de l’ethnicité lui plus intensément documenté. On le sait, loin de démarquer, les espaces frontières comme les séparations entre dedans-dehors dans les contexte d’enfermement carcéral produisent des interactions ambigües : zones de contact et de friction, d’échanges et de séparation, de définition et d’hybridation des identités  et ce, malgré le postulat d’hétérogénéité radicale des différentes populations qui les pratiquent, les détenus et les surveillants, les malades et les soignants, les étrangers et les citoyens, les réfugiés et les travailleurs sociaux ou les « humanitaires », les membres de différentes communautés, de différents quartiers au sein d’espaces urbains et ruraux. Il sera question de réfléchir aux vécus, à la circulation de pratiques et de normes d’abord à une échelle régionale, tout en s’appuyant sur les travaux les plus récents sur ces questions à l’échelle globale.

D’autre part, plutôt que les États et les identités politiques, le séminaire se concentrera sur les pratiques quotidiennes, la matérialité des contextes et des interactions sociales. Il s’attachera essentiellement à décrire et analyser les vécus, les ressentis et les perceptions des frontières et des enfermements qui les inscrivent tout à la fois dans des rapports complexes de pouvoir, de domination, d’émancipation et de lien social ou affectif : à la manière dont ils sont incarnés, et ainsi aux corps, aux objets et aux affects. Pour ce faire, l’approche du séminaire est résolument pluridisciplinaire et travaille à l’intersection entre histoire contemporaine, sciences sociales, travaux artistiques et cinématographiques. Au-delà, il s’agit de proposer des formes narratives plus expérimentales, de penser des écritures innovantes.

Attention ! Séance du 27 janvier de 12h30-14h30 au lieu du 26 - La séance double (14h-18h) du 13 avril remplace celle du 27 avril (vacances)

Jeudi 12 janvier 2023 : Brève Introduction collective

  • Michaela Pelican, Jonathan Ngeh et Tu Huynh (University of Cologne) (en ligne), "Decolonizing anthropological research practices:Lessons from intercultural collaborative research"

27 janvier (12:30 - 14:30) :  Marion Slitine (EHESS-CNE, MuCem), "Circulations, enfermements et engagements artistiques dans l'espace public en Palestine"

Jeudi 9 février 2023 : Dieu va ouvrir la mer. Christianismes africains au Maroc. Kulte, 2021. Présentation de l'ouvrage avec 2 des 3 auteurs Sophie Bava (IRD/ LPED/AMU) & Bernard Coyault (IMAF)

Jeudi 23 février 2023 : Simone Spera (Nanterre Université, LESC), "Incarner, transgresser, explorer les frontières : subjectivités, mobilités et engagements des « chrétiens de gauche » au Liban avant et pendant la guerre civile"

Jeudi 9 mars 2023 : Didem Danis (Galatasaray university), "Migrations afghanes à Istanbul" et Théo Lefort (IHEID, Genève) "Routes migratoires et espaces transnationaux des exilés afghans"

Jeudi 23 mars 2023 : 

  • Alimou Diallo, "Le gouvernement des étrangers au Maroc. Compter, immatriculer, enfermer et administrer des migrants"
  • Sofia El Arabi (Sorbonne Université, Institut Convergences Migrations), "L’infra-politique des migrations subsahariennes au Maroc : dispersion, frontiérisation et mobilisations des villes-refuge"

Jeudi 13 avril 2023 (Séance double : 14h-18h) : Frédéric le Marcis (ENS-L,Triangle /IRD, TransVIHMI/Cerfig) et Sasha Gear (Just Detention International, Afrique du Sud) (en ligne), Présentation des ouvrages de Morelle M., Le Marcis. F & Hornberger J. (Eds.), Confinement, Punishment and Prisons in Africa, Routledge, 2021 et Frédéric Le Marcis, Marie Morelle (dir.), L'Afrique en prisons, Lyon, ENS Éditions, coll. « Sociétés, espaces, temps », 2022.

Discussion des travaux des étudiants

Jeudi 11 mai 2023 : Stéphanie Latte Abdallah (CNRS/EHESS-CéSor) : Présentation de l’ouvrage Des morts en guerre. Détention des corps et figures du martyr en Palestine (Karthala 2022), discussion en ligne avec Sabrina Melenotte (IRD- URMIS /CIESAS-Golfo, Mexique)

Jeudi 25 mai 2023  : Charles Heller et Lorenzo Pezzani : projet Liquid Traces (en ligne) Sous réserve

Jeudi 8 juin 2023 : Manijeh Moradian (Columbia University), "Revolutionary Affects and Diasporic Archives : the transnational legacy of the Confederation of Iranian Students (1962-1979)"

Jeudi 22 juin 2023 : Stéphanie Lima (LISST Toulouse) et Sadio Soukouna (UQAM), "Turbulences des circulations migratoires au Mali et perspectives ouest-africaines (Burkina Faso et Sénégal)"

  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
aminhm@yahoo.fr
Labels
Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
Informations pratiques

Séminaire en hybride en présence/à distance

EHESS, 54 bd Raspail, 75006 Paris, salle B3_18 (3ème étage)

Direction de travaux des étudiants

Validation, mode d’évaluation :

  • Présence régulière

Au choix, travail écrit à rendre en fin d’année universitaire (date à déterminer pour chaque master avec le secrétariat pédagogique concerné) 

  • Compte rendu d’œuvres, de films ou d’expositions en lien avec le cours et impliquant la mise en regard de plusieurs types de matériaux dont des ouvrage ou articles scientifiques (5000 mots maximum) ou
  • Un essai de recherche sur un sujet en lien avec le séminaire et le sujet du mémoire de master (5000 mots maximum)
Réception des candidats
-
Pré-requis

à partir du M1

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=934.

  • 54 bd Raspail
    54 bd Raspail 75006 Paris
    Salle B03_18
    2nd semestre / bimensuel (2e/4e), jeudi 14:00-16:00
    du 12 janvier 2023 au 22 juin 2023
    Nombre de séances : 12