Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE898 - Mondes du crime, mondes du silence : y pénétrer, les comprendre, les décrire. Séminaire de l'EIT « Arts et intelligences du silence »


Lieu et planning


  • 54 bd Raspail
    Salle A05_51
    54 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 11:00-16:00
    du 1er juin 2023 au 22 juin 2023
    Nombre de séances : 8


Description


Dernière modification : 21 mai 2022 13:12

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Action Arts Communication Écriture Enquêtes Esthétique Ethnographie Globalisation Gouvernance Violence
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Deborah Puccio-Den [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAP-LAIOS)
  • Gabriel Feltran   professeur, université de São Paulo
  • Paolo Campana   professeur associé, University of Cambridge

Un criminologue, un sociologue et une ethnologue confronteront les techniques et méthodes, qualitatives et quantitatives, utilisées pour pénétrer les mondes du crime (enquêtes ethnographiques dans les favelas brésiliennes ou auprès de la mafia sicilienne, modélisation mathématique des réseaux transnationaux s’adonnant au trafic de drogue, de migrants, d’enfants...) : comment pénétrer, comprendre et décrire des groupes qui échappent à la vue, mais dont on ne fait que parler ou qui font beaucoup parler d’eux ? Quel sens donner à des pratiques criminelles qui, tout en étant « illicites », investissent plusieurs sociétés et espaces, combinant spécificités locales et enjeux globaux ? Quelles approches théoriques, quelles sources et quelles preuves pouvons-nous mobiliser pour décrire ces groupes invisibles ? La première étape de ce séminaire sera donc de déployer le volet « intelligences du silence » par le partage d’une interrogation, et d’une inquiétude, sur nos pratiques d’enquête, et sur les formes d’écriture adoptées et possibles lorsqu’il s’agit de décrire des univers voués au silence. Une attention particulière sera donc portée aux défis éthiques et déontologiques soulevés par le choix d’observer et de restituer l’action de groupes et individus qui, eux, ont fait le choix de dissimuler leur action.

Ces mondes que l’on dit silencieux produisent aussi des formes d’autoreprésentation – lors de performances dansées, chantées, musicales, via de multiples supports (murs, photos, vidéos, plateformes numériques) – permettant de les aborder autrement que comme des univers mus uniquement par des logiques de violence, de déprédation, d’enrichissement et de profit : quels modes de gouvernance, quelles normes sociales, quelles modalités relationnelles sont données à voir dans et par ces expressions artistiques ? Comment les acteurs perçoivent-ils leurs activités et leur rôle au sein de leurs communautés ? Et comment, pour finir, ces langages artistiques s’articulent-ils avec le silence, prétendu et réel, de ces mondes criminels ? Ce sera la deuxième étape de notre réflexion conjointe, déployant le volet « arts du silence ».  

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 21 mai 2022 13:12

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Action Arts Communication Écriture Enquêtes Esthétique Ethnographie Globalisation Gouvernance Violence
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Deborah Puccio-Den [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAP-LAIOS)
  • Gabriel Feltran   professeur, université de São Paulo
  • Paolo Campana   professeur associé, University of Cambridge

Un criminologue, un sociologue et une ethnologue confronteront les techniques et méthodes, qualitatives et quantitatives, utilisées pour pénétrer les mondes du crime (enquêtes ethnographiques dans les favelas brésiliennes ou auprès de la mafia sicilienne, modélisation mathématique des réseaux transnationaux s’adonnant au trafic de drogue, de migrants, d’enfants...) : comment pénétrer, comprendre et décrire des groupes qui échappent à la vue, mais dont on ne fait que parler ou qui font beaucoup parler d’eux ? Quel sens donner à des pratiques criminelles qui, tout en étant « illicites », investissent plusieurs sociétés et espaces, combinant spécificités locales et enjeux globaux ? Quelles approches théoriques, quelles sources et quelles preuves pouvons-nous mobiliser pour décrire ces groupes invisibles ? La première étape de ce séminaire sera donc de déployer le volet « intelligences du silence » par le partage d’une interrogation, et d’une inquiétude, sur nos pratiques d’enquête, et sur les formes d’écriture adoptées et possibles lorsqu’il s’agit de décrire des univers voués au silence. Une attention particulière sera donc portée aux défis éthiques et déontologiques soulevés par le choix d’observer et de restituer l’action de groupes et individus qui, eux, ont fait le choix de dissimuler leur action.

Ces mondes que l’on dit silencieux produisent aussi des formes d’autoreprésentation – lors de performances dansées, chantées, musicales, via de multiples supports (murs, photos, vidéos, plateformes numériques) – permettant de les aborder autrement que comme des univers mus uniquement par des logiques de violence, de déprédation, d’enrichissement et de profit : quels modes de gouvernance, quelles normes sociales, quelles modalités relationnelles sont données à voir dans et par ces expressions artistiques ? Comment les acteurs perçoivent-ils leurs activités et leur rôle au sein de leurs communautés ? Et comment, pour finir, ces langages artistiques s’articulent-ils avec le silence, prétendu et réel, de ces mondes criminels ? Ce sera la deuxième étape de notre réflexion conjointe, déployant le volet « arts du silence ».  

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 54 bd Raspail
    Salle A05_51
    54 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 11:00-16:00
    du 1er juin 2023 au 22 juin 2023
    Nombre de séances : 8