Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE778 - Souveraineté et refus de souveraineté dans les espaces amérindiens


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 16:30-18:30
    du 1er mars 2023 au 31 mai 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 20 mai 2022 17:01

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Coloniales (études) Politique
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s
  • Olivier Allard [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

La souveraineté est une revendication centrale des peuples indigènes des Amériques, mais, notamment pour cette raison, il est impossible de la tenir pour évidente. Si l’indigénéité comme condition politique est souvent définie par une dépossession initiale de souveraineté, consécutive à la colonisation, les concepts de souveraineté feuilletée, enchâssée, etc., montrent que cette dépossession a pu prendre différentes formes. Les revendications actuelles sont elles-mêmes inégalement explicites et radicales : si certains peuples indigènes se définissent comme des nations dotées d’un gouvernement, les Amérindiens affirment leur autonomie aussi à travers des pratiques ordinaires et souvent illégales, par exemple la migration ou la contrebande. On s’interrogera donc sur l’interprétation politique de telles pratiques ordinaires, afin de chercher à déterminer si tout refus de souveraineté représente la revendication d’une souveraineté concurrente. Cette dernière est-elle nationale, locale, voire individuelle ? Le séminaire sera nourri par une triple exploration conceptuelle, historique et ethnographique. Des cas issus de l’ensemble du continent américains seront développés, et une importance particulière sera accordée à l’anthropologie des basses terres d’Amérique du Sud, où le concept a sans doute été moins mobilisé.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

contact par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Dernière modification : 20 mai 2022 17:01

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Coloniales (études) Politique
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s
  • Olivier Allard [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

La souveraineté est une revendication centrale des peuples indigènes des Amériques, mais, notamment pour cette raison, il est impossible de la tenir pour évidente. Si l’indigénéité comme condition politique est souvent définie par une dépossession initiale de souveraineté, consécutive à la colonisation, les concepts de souveraineté feuilletée, enchâssée, etc., montrent que cette dépossession a pu prendre différentes formes. Les revendications actuelles sont elles-mêmes inégalement explicites et radicales : si certains peuples indigènes se définissent comme des nations dotées d’un gouvernement, les Amérindiens affirment leur autonomie aussi à travers des pratiques ordinaires et souvent illégales, par exemple la migration ou la contrebande. On s’interrogera donc sur l’interprétation politique de telles pratiques ordinaires, afin de chercher à déterminer si tout refus de souveraineté représente la revendication d’une souveraineté concurrente. Cette dernière est-elle nationale, locale, voire individuelle ? Le séminaire sera nourri par une triple exploration conceptuelle, historique et ethnographique. Des cas issus de l’ensemble du continent américains seront développés, et une importance particulière sera accordée à l’anthropologie des basses terres d’Amérique du Sud, où le concept a sans doute été moins mobilisé.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

contact par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 16:30-18:30
    du 1er mars 2023 au 31 mai 2023
    Nombre de séances : 12