Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE588 - Groupe de réflexion sur le Brésil contemporain (GRBC)


Lieu et planning


  • Institut Jean-Nicod
    Salle Ribot
    29 rue d'Ulm 75005 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e), mercredi 17:00-19:00
    du 16 novembre 2022 au 7 juin 2023
    Nombre de séances : 15


Description


Dernière modification : 28 juin 2022 10:08

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP), Centre Maurice-Halbwachs (CMH)
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Économie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français portugais
Mots-clés
Action Alimentation Anthropologie Anthropologie sociale Anthropologie urbaine Capitalisme Classes sociales Communication Comparatisme Culture Démocratie Développement Domination Droit, normes et société Économie Éducation Enquêtes Esclavage Espace social Ethnographie Fait religieux Genre Globalisation Inégalités Littérature Marché Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politique Racismes et races Rurales (études) Sociologie Transnational Travail Ville Violence
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques Contemporain (anthropologie du, monde) Europe France
Intervenant·e·s

Ce groupe vise à réunir chercheurs et étudiants intéressés par les débats scientifiques et les résultats des enquêtes en sciences sociales et humaines portant sur le Brésil contemporain et son inscription sur la scène internationale. La participation au GRBC est ouverte aux enseignants, chercheurs et étudiants spécialistes dans les différents domaines des sciences sociales et humaines. Le recours fréquent à des discutants français ou étrangers, du même domaine de connaissance de l’intervenant, mais spécialistes de l'Europe ou d'autres aires culturelles, permet de faire ressortir l'universalité des problématiques traitées et des méthodes employées, ainsi que  l'apport spécifique de l'étude de la société brésilienne à l'avancée des sciences sociales.

Ce groupe vise à réunir chercheurs et étudiants intéressés par les débats scientifiques et les résultats des enquêtes en sciences sociales et humaines portant sur le Brésil contemporain et son inscription sur la scène internationale. Il fut créé par Ignacy Sachs au début des années 1980, soutenu par la MSH, quand la France avait accueilli de nombreux scientifiques brésiliens condamnés à l'exil. La participation au GRBC est ouverte aux enseignants, chercheurs et étudiants spécialistes en anthropologie, sociologie, économie, science politique, philosophie, arts et littérature, psychologie, histoire, géographie, communication et urbanisme. Le recours fréquent à des discutants français ou étrangers, du même domaine de connaissance de l’intervenant, mais spécialistes de l'Europe ou d'autres aires culturelles, permet de faire ressortir l'universalité des problématiques traitées et l'apport spécifique de l'étude de la société brésilienne à l'avancée des sciences sociales. Ces différents objectifs expliquent l'usage alternatif du français, du portugais, voire de l'espagnol ou de l'anglais, pendant les exposés et débats pour assurer la plus large inclusion des intéressés.

La crise institutionnelle, devenue manifeste en juin 2013, arrive à un nouveau tournant après les élections présidentielles de 2018 et l’entrée en fonction d’un mandataire qui s'est réfusé  à gérer la très grave crise sanitaire et fait des menaces constantes de faire appel à un coup d'Etat et de ne pas respecter la Constitution de 1988. L'attaque fréquent des plus hautes instances du Juciaire (le Supérieur Tribunal Fédéral), comme du Parlement, est révélateur de l'importance de la démocratisation de l'espace public comme enjeu. La démocratisation de la vie sociale dépend également de l'accès des secteurs démunis à des conditions de vie moins marquées par la misère et bénéficiant entre autres des services de santé et d'éducation, et jouissant d'un habitat moins précaire. Il est difficile, voire impossible, de discuter les résultats de la recherche en cours en sciences sociales sans faire attention aux conditions de préservation de leurs modes d’exercice et à l'instabilité du quotidien . Les universités publiques et la recherche sont actuellement particulièrement visées, mais continuent à assurer une réflexion de qualité. Certaines séances permettront de faire le point sur les évolutions de l’espace public susceptibles de restreindre davantage l’autonomie de la vie scientifique.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacts : Jocelyne Pichot, secrétariat du CESSP, tél. : 0149542095, courriel : pichot@msh-paris.fr

Afrânio-Raul Garcia Junior par courriel : garcia@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

pas de direction des travaux.

Réception des candidats

les enseignants organisateurs du GRBC pourront recevoir des étudiants après la réception d'un projet écrit et la fixation d'un rendez-vous présentiel ou virtuel.

Pré-requis

envoi d'un projet écrit et demande de rendez-vous.

Dernière modification : 28 juin 2022 10:08

Type d'UE
Séminaires de centre
Centres
Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP), Centre Maurice-Halbwachs (CMH)
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Économie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français portugais
Mots-clés
Action Alimentation Anthropologie Anthropologie sociale Anthropologie urbaine Capitalisme Classes sociales Communication Comparatisme Culture Démocratie Développement Domination Droit, normes et société Économie Éducation Enquêtes Esclavage Espace social Ethnographie Fait religieux Genre Globalisation Inégalités Littérature Marché Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politique Racismes et races Rurales (études) Sociologie Transnational Travail Ville Violence
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques Contemporain (anthropologie du, monde) Europe France
Intervenant·e·s

Ce groupe vise à réunir chercheurs et étudiants intéressés par les débats scientifiques et les résultats des enquêtes en sciences sociales et humaines portant sur le Brésil contemporain et son inscription sur la scène internationale. La participation au GRBC est ouverte aux enseignants, chercheurs et étudiants spécialistes dans les différents domaines des sciences sociales et humaines. Le recours fréquent à des discutants français ou étrangers, du même domaine de connaissance de l’intervenant, mais spécialistes de l'Europe ou d'autres aires culturelles, permet de faire ressortir l'universalité des problématiques traitées et des méthodes employées, ainsi que  l'apport spécifique de l'étude de la société brésilienne à l'avancée des sciences sociales.

Ce groupe vise à réunir chercheurs et étudiants intéressés par les débats scientifiques et les résultats des enquêtes en sciences sociales et humaines portant sur le Brésil contemporain et son inscription sur la scène internationale. Il fut créé par Ignacy Sachs au début des années 1980, soutenu par la MSH, quand la France avait accueilli de nombreux scientifiques brésiliens condamnés à l'exil. La participation au GRBC est ouverte aux enseignants, chercheurs et étudiants spécialistes en anthropologie, sociologie, économie, science politique, philosophie, arts et littérature, psychologie, histoire, géographie, communication et urbanisme. Le recours fréquent à des discutants français ou étrangers, du même domaine de connaissance de l’intervenant, mais spécialistes de l'Europe ou d'autres aires culturelles, permet de faire ressortir l'universalité des problématiques traitées et l'apport spécifique de l'étude de la société brésilienne à l'avancée des sciences sociales. Ces différents objectifs expliquent l'usage alternatif du français, du portugais, voire de l'espagnol ou de l'anglais, pendant les exposés et débats pour assurer la plus large inclusion des intéressés.

La crise institutionnelle, devenue manifeste en juin 2013, arrive à un nouveau tournant après les élections présidentielles de 2018 et l’entrée en fonction d’un mandataire qui s'est réfusé  à gérer la très grave crise sanitaire et fait des menaces constantes de faire appel à un coup d'Etat et de ne pas respecter la Constitution de 1988. L'attaque fréquent des plus hautes instances du Juciaire (le Supérieur Tribunal Fédéral), comme du Parlement, est révélateur de l'importance de la démocratisation de l'espace public comme enjeu. La démocratisation de la vie sociale dépend également de l'accès des secteurs démunis à des conditions de vie moins marquées par la misère et bénéficiant entre autres des services de santé et d'éducation, et jouissant d'un habitat moins précaire. Il est difficile, voire impossible, de discuter les résultats de la recherche en cours en sciences sociales sans faire attention aux conditions de préservation de leurs modes d’exercice et à l'instabilité du quotidien . Les universités publiques et la recherche sont actuellement particulièrement visées, mais continuent à assurer une réflexion de qualité. Certaines séances permettront de faire le point sur les évolutions de l’espace public susceptibles de restreindre davantage l’autonomie de la vie scientifique.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacts : Jocelyne Pichot, secrétariat du CESSP, tél. : 0149542095, courriel : pichot@msh-paris.fr

Afrânio-Raul Garcia Junior par courriel : garcia@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

pas de direction des travaux.

Réception des candidats

les enseignants organisateurs du GRBC pourront recevoir des étudiants après la réception d'un projet écrit et la fixation d'un rendez-vous présentiel ou virtuel.

Pré-requis

envoi d'un projet écrit et demande de rendez-vous.

  • Institut Jean-Nicod
    Salle Ribot
    29 rue d'Ulm 75005 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e), mercredi 17:00-19:00
    du 16 novembre 2022 au 7 juin 2023
    Nombre de séances : 15