Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE515 - Ce que la judiciarisation fait aux violences de genre


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 10:30-12:30
    du 13 octobre 2022 au 12 janvier 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 18 mai 2022 18:08

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Archives Ethnographie Genre Justice Méthodes quantitatives Violence
Aires culturelles
France
Intervenant·e·s
  • Adèle Mommeja [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Camille Masclet   chargée de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Cette enquête collective propose de porter le regard sur les effets de la judiciarisation des violences conjugales. Il s’agit d’analyser sociologiquement ce que le passage des violences au sein du couple de la sphère intime à la sphère judiciaire fait aux femmes victimes, aux trajectoires conjugales et aux manières de rendre le droit. On s’intéressera d’une part à la manière dont les professionnel·les du droit cadrent la problématique des violences conjugales et construisent le genre. L’enquête s’attachera aussi à saisir les rapports ordinaires au droit au sein des tribunaux, les appropriations genrées qui en sont faites et les violences symboliques qui peuvent émerger au cours des audiences. On s’intéressa également aux trajectoires judiciaires des victimes et des auteurs de violence ainsi qu’à leurs interactions avec les professionnel·le·s du droit (avocat·es, magistrat·es, etc.) et celle et ceux qui les accompagnent au fil de la procédure judiciaire (associations féministes, services sociaux, aides juridiques, etc).

Le cours pourra accueillir jusqu'à 15 étudiant·e·s.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Enquêtes collectives – Sociologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Histoire – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu

Renseignements


Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 18 mai 2022 18:08

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Archives Ethnographie Genre Justice Méthodes quantitatives Violence
Aires culturelles
France
Intervenant·e·s
  • Adèle Mommeja [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Camille Masclet   chargée de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Cette enquête collective propose de porter le regard sur les effets de la judiciarisation des violences conjugales. Il s’agit d’analyser sociologiquement ce que le passage des violences au sein du couple de la sphère intime à la sphère judiciaire fait aux femmes victimes, aux trajectoires conjugales et aux manières de rendre le droit. On s’intéressera d’une part à la manière dont les professionnel·les du droit cadrent la problématique des violences conjugales et construisent le genre. L’enquête s’attachera aussi à saisir les rapports ordinaires au droit au sein des tribunaux, les appropriations genrées qui en sont faites et les violences symboliques qui peuvent émerger au cours des audiences. On s’intéressa également aux trajectoires judiciaires des victimes et des auteurs de violence ainsi qu’à leurs interactions avec les professionnel·le·s du droit (avocat·es, magistrat·es, etc.) et celle et ceux qui les accompagnent au fil de la procédure judiciaire (associations féministes, services sociaux, aides juridiques, etc).

Le cours pourra accueillir jusqu'à 15 étudiant·e·s.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Enquêtes collectives – Sociologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Histoire – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Enquêtes collectives – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 10:30-12:30
    du 13 octobre 2022 au 12 janvier 2023
    Nombre de séances : 12