UE439 - Prosélytismes


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=439.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 14:30-16:30
    du 7 novembre 2022 au 9 juin 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 24 octobre 2022 12:36

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Fait religieux
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe Océanie Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Margherita Trento [référent·e]   maîtresse de conférences (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS)
  • Pierre-Antoine Fabre   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
  • Hélène Vu-Thanh   maîtresse de conférences, Université Bretagne Sud

Après plus de deux décennies consacrées aux missions d'évangélisation catholique à l'ère moderne, le séminaire vise à entamer cette année un nouveau chantier de recherche à long terme. Dans la continuité de l'élargissement de notre enquête, entamée avec le projet d'une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation, nous souhaitons désormais étendre notre questionnement au phénomène du prosélytisme en général.

En effet, si le fait missionnaire est spécifiquement chrétien, de multiples religions ont historiquement adopté des stratégies prosélytes pour promouvoir la conversion à leur propre confession ou croyance. Le prosélytisme est également une affaire controversée à l’époque contemporaine, notamment dans sa relation complexe avec la liberté d'expression et la liberté de culte. Comprendre cet ensemble de relations semble d'autant plus important que les États continuent de légiférer sur le droit du prosélytisme. Par exemple, neuf des 28 États de l'Inde fédérale, un pays à forte pluralité religieuse, sont équipés  de lois qui limitent le prosélytisme et la conversion. Nous sommes donc portés à explorer les histoires croisées du prosélytisme comme phénomène transnational et transreligieux à l’époque moderne et contemporaine ; et à comprendre ses implications spirituelles, sociales et politiques.

Comment le prosélytisme est-il compris dans les différentes traditions religieuses ? Qui sont les différents acteurs et institutions impliqués dans ce processus religieux, mais aussi politique, social et culturel ? Quelles sont les motivations et les stratégies des acteurs du prosélytisme et de ceux qui choisissent la voie de la conversion ? Quels sont les causes et les effets de cette conversion sur la vie intime, sociale, économique et politique ? Nous visons ainsi à remettre au centre de nos réflexions les dynamiques modernes et contemporaines de la conversion, de la circulation et du changement religieux.

Au cours de nos séances, nous continuerons de nous appuyer sur l'expertise acquise au fil des années et de restituer les missions catholiques modernes, premier socle de ce séminaire à son origine, dans cette nouvelle perspective.  Marie-Lucie Copete, Juan Carlos Estenssoro et Aliocha Maldavsky participent également à ce séminaire.

7 novembre Présentation du séminaire et journée d’études : « Mémoire(s) missionnaire(s), mémoire(s) de la mission (XVIe-XXe siècles) » dont le programme se trouve en ligne au lien suivant : https://sich.hypotheses.org/colloque-international
Ce premier moment de discussion aura lieu exceptionnellement de 9 h 30 à 16 h 30, salle 3.01, Centre des colloques, campus Condorcet.

8 novembre Journée d’études : « Mémoire(s) missionnaire(s), mémoire(s) de la mission (XVIe-XXe siècles) »
Exceptionnellement, de 9 h 30 à 12 h 30, salle 3.01, Centre des colloques, campus Condorcet. 

9 décembre : Discussion autour de l’entrée « Prosélytisme » à paraître dans le Dictionnaire critique de l'Eglise, rédigée par Pierre Antoine Fabre.

13 janvier : Hélène Vu Thanh « Financer la mission : activités commerciales et ressources locales de la Compagnie de Jésus au Japon (1549-1650) ».   

27 janvier : Margherita Trento « Les acteurs de l'évangélisation : un catéchiste tamoul, un missionnaire italien, un soldat français à Vadakkankulam (Inde du Sud) vers 1745 ».

10 février : Marek Ahnee (EHESS) « Missels tamouls, prayerbooks télougous: territorialités missionnaires entre l'Inde du Sud et les Mascareignes (1860-1940) ».

10 mars : Edouard Coquet (EFR) « L’africanisation du clergé : entre stratégies de maintien et dynamiques d’appropriation du catholicisme à la fin de la période coloniale ».

24 mars : István Perczel (CEU) « 'Manuscripts do not burn': The fate of the manuscripts and texts condemned at the Synod of Diamper (AD 1599) ».

14 avril : Torsten Tschacher (Université de Heidelberg) « Invisible conversions : Reintroducing the family into debates about Islamization in southern Asia ».

12 mai : Pierre Antoine Fabre : Présentation et discussion du livre de René Millar, Identidad jesuita entre dos mundos ? Juan Sebastian de la Parra (1546-1622) (Lima/Santiago, 2022).  

26 mai : Raphaël Colliaux (IFEA) « Le prêtre et le chamane. Visions du prosélytisme en Amazonie péruvienne ».

9 juin : Emir Mahieddin (CNRS) « Usage des médias audio-visuels et numériques par les évangéliques arabophones à des fins d'évangélisation en Suède » ; séance suivie de quelques remarques finales.


Master


  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour les étudiant·es intéressé·es par la validation du séminaire, veuillez contacter Pierre-Antoine Fabre (Pierre-Antoine.Fabre@ehess.fr) ou Margherita Trento (margherita.trento@ehess.fr) avant la fin du mois d'octobre.

Direction de travaux des étudiants

pour toute question concernant le devoir de fin d'année, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec Pierre-Antoine Fabre ou Margherita Trento.

Réception des candidats
-
Pré-requis

le séminaire est ouvert aux étudiants en master 1 et 2, ainsi qu’aux doctorants et aux chercheurs.

Dernière modification : 24 octobre 2022 12:36

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Fait religieux
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe Océanie Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Margherita Trento [référent·e]   maîtresse de conférences (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS)
  • Pierre-Antoine Fabre   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
  • Hélène Vu-Thanh   maîtresse de conférences, Université Bretagne Sud

Après plus de deux décennies consacrées aux missions d'évangélisation catholique à l'ère moderne, le séminaire vise à entamer cette année un nouveau chantier de recherche à long terme. Dans la continuité de l'élargissement de notre enquête, entamée avec le projet d'une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation, nous souhaitons désormais étendre notre questionnement au phénomène du prosélytisme en général.

En effet, si le fait missionnaire est spécifiquement chrétien, de multiples religions ont historiquement adopté des stratégies prosélytes pour promouvoir la conversion à leur propre confession ou croyance. Le prosélytisme est également une affaire controversée à l’époque contemporaine, notamment dans sa relation complexe avec la liberté d'expression et la liberté de culte. Comprendre cet ensemble de relations semble d'autant plus important que les États continuent de légiférer sur le droit du prosélytisme. Par exemple, neuf des 28 États de l'Inde fédérale, un pays à forte pluralité religieuse, sont équipés  de lois qui limitent le prosélytisme et la conversion. Nous sommes donc portés à explorer les histoires croisées du prosélytisme comme phénomène transnational et transreligieux à l’époque moderne et contemporaine ; et à comprendre ses implications spirituelles, sociales et politiques.

Comment le prosélytisme est-il compris dans les différentes traditions religieuses ? Qui sont les différents acteurs et institutions impliqués dans ce processus religieux, mais aussi politique, social et culturel ? Quelles sont les motivations et les stratégies des acteurs du prosélytisme et de ceux qui choisissent la voie de la conversion ? Quels sont les causes et les effets de cette conversion sur la vie intime, sociale, économique et politique ? Nous visons ainsi à remettre au centre de nos réflexions les dynamiques modernes et contemporaines de la conversion, de la circulation et du changement religieux.

Au cours de nos séances, nous continuerons de nous appuyer sur l'expertise acquise au fil des années et de restituer les missions catholiques modernes, premier socle de ce séminaire à son origine, dans cette nouvelle perspective.  Marie-Lucie Copete, Juan Carlos Estenssoro et Aliocha Maldavsky participent également à ce séminaire.

7 novembre Présentation du séminaire et journée d’études : « Mémoire(s) missionnaire(s), mémoire(s) de la mission (XVIe-XXe siècles) » dont le programme se trouve en ligne au lien suivant : https://sich.hypotheses.org/colloque-international
Ce premier moment de discussion aura lieu exceptionnellement de 9 h 30 à 16 h 30, salle 3.01, Centre des colloques, campus Condorcet.

8 novembre Journée d’études : « Mémoire(s) missionnaire(s), mémoire(s) de la mission (XVIe-XXe siècles) »
Exceptionnellement, de 9 h 30 à 12 h 30, salle 3.01, Centre des colloques, campus Condorcet. 

9 décembre : Discussion autour de l’entrée « Prosélytisme » à paraître dans le Dictionnaire critique de l'Eglise, rédigée par Pierre Antoine Fabre.

13 janvier : Hélène Vu Thanh « Financer la mission : activités commerciales et ressources locales de la Compagnie de Jésus au Japon (1549-1650) ».   

27 janvier : Margherita Trento « Les acteurs de l'évangélisation : un catéchiste tamoul, un missionnaire italien, un soldat français à Vadakkankulam (Inde du Sud) vers 1745 ».

10 février : Marek Ahnee (EHESS) « Missels tamouls, prayerbooks télougous: territorialités missionnaires entre l'Inde du Sud et les Mascareignes (1860-1940) ».

10 mars : Edouard Coquet (EFR) « L’africanisation du clergé : entre stratégies de maintien et dynamiques d’appropriation du catholicisme à la fin de la période coloniale ».

24 mars : István Perczel (CEU) « 'Manuscripts do not burn': The fate of the manuscripts and texts condemned at the Synod of Diamper (AD 1599) ».

14 avril : Torsten Tschacher (Université de Heidelberg) « Invisible conversions : Reintroducing the family into debates about Islamization in southern Asia ».

12 mai : Pierre Antoine Fabre : Présentation et discussion du livre de René Millar, Identidad jesuita entre dos mundos ? Juan Sebastian de la Parra (1546-1622) (Lima/Santiago, 2022).  

26 mai : Raphaël Colliaux (IFEA) « Le prêtre et le chamane. Visions du prosélytisme en Amazonie péruvienne ».

9 juin : Emir Mahieddin (CNRS) « Usage des médias audio-visuels et numériques par les évangéliques arabophones à des fins d'évangélisation en Suède » ; séance suivie de quelques remarques finales.

  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour les étudiant·es intéressé·es par la validation du séminaire, veuillez contacter Pierre-Antoine Fabre (Pierre-Antoine.Fabre@ehess.fr) ou Margherita Trento (margherita.trento@ehess.fr) avant la fin du mois d'octobre.

Direction de travaux des étudiants

pour toute question concernant le devoir de fin d'année, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec Pierre-Antoine Fabre ou Margherita Trento.

Réception des candidats
-
Pré-requis

le séminaire est ouvert aux étudiants en master 1 et 2, ainsi qu’aux doctorants et aux chercheurs.

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=439.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 14:30-16:30
    du 7 novembre 2022 au 9 juin 2023
    Nombre de séances : 12