Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE394 - Engagements et désengagements : les professions intellectuelles et artistiques entre responsabilité et désintéressement


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 16:30-18:30
    du 8 novembre 2022 au 7 février 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 11 juillet 2022 10:07

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Globalisation Histoire du livre Intellectuels Littérature Monde Professions Transnational
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Gisèle Sapiro [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Conçues comme des activités vocationnelles qui requièrent un engagement, les professions intellectuelles et artistiques sont tiraillées entre leur revendication d’autonomie et les attentes sociales dont elles sont l’objet, que celles-ci soient d’ordre économique, idéologique ou religieux. Cette tension se négocie différemment selon la discipline artistique, le statut (public, libéral, ou salarié), mais aussi selon le rapport à l’État, à la clientèle ou au public et aux intermédiaires sur le marché (éditeurs, agents littéraires, galeristes, producteurs, etc.). On s’interrogera notamment sur les écarts entre autonomie professionnelle et autonomie au sens de la théorie des champs, sur leur traduction dans les pratiques et productions, et sur leurs implications quant aux formes d’engagement politique et de désengagement propres à ces activités – par exemple, le prophétisme vs l’expertise. Les transformations de la figure de l’intellectuel à l’ère de la globalisation et d’internet en France et ailleurs fera l’objet d’une attention particulière. Tout en revenant sur l'ancrage national des champs de production culturelle et les conditions du comparatisme, on s’intéressera également aux nouvelles formes de transnationalisation de l'espace public et aux modalités de circulation internationale des œuvres et des idées (notamment les agentes et les instances impliquées dans les transferts), qui sous-tendent la formation de champs intellectuels et artistiques transnationaux. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

formation en sciences humaines et/ou sociales.

Dernière modification : 11 juillet 2022 10:07

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Globalisation Histoire du livre Intellectuels Littérature Monde Professions Transnational
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Gisèle Sapiro [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Conçues comme des activités vocationnelles qui requièrent un engagement, les professions intellectuelles et artistiques sont tiraillées entre leur revendication d’autonomie et les attentes sociales dont elles sont l’objet, que celles-ci soient d’ordre économique, idéologique ou religieux. Cette tension se négocie différemment selon la discipline artistique, le statut (public, libéral, ou salarié), mais aussi selon le rapport à l’État, à la clientèle ou au public et aux intermédiaires sur le marché (éditeurs, agents littéraires, galeristes, producteurs, etc.). On s’interrogera notamment sur les écarts entre autonomie professionnelle et autonomie au sens de la théorie des champs, sur leur traduction dans les pratiques et productions, et sur leurs implications quant aux formes d’engagement politique et de désengagement propres à ces activités – par exemple, le prophétisme vs l’expertise. Les transformations de la figure de l’intellectuel à l’ère de la globalisation et d’internet en France et ailleurs fera l’objet d’une attention particulière. Tout en revenant sur l'ancrage national des champs de production culturelle et les conditions du comparatisme, on s’intéressera également aux nouvelles formes de transnationalisation de l'espace public et aux modalités de circulation internationale des œuvres et des idées (notamment les agentes et les instances impliquées dans les transferts), qui sous-tendent la formation de champs intellectuels et artistiques transnationaux. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

formation en sciences humaines et/ou sociales.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 16:30-18:30
    du 8 novembre 2022 au 7 février 2023
    Nombre de séances : 12