Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE320 - Sociologie politique de la santé environnementale : réguler, dénoncer, externaliser les dégâts de l'industrialisation


Lieu et planning


  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 0.019 (bât. recherche Sud, 5 cours des Humanités)
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 12:30-14:30
    du 9 mars 2023 au 15 juin 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 25 mai 2022 08:50

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Capitalisme Environnement Industrie Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politiques publiques Pollution Santé environnementale Sciences Travail
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Giovanni Prete [référent·e]   maître de conférences, Université Sorbonne Paris Nord / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Jean-Noël Jouzel   directeur de recherche, CNRS

Longtemps traités de façon marginale par les sciences sociales, les enjeux de santé environnementale constituent aujourd’hui des objets d’enquêtes de plus en plus centraux. Cet engouement est contemporain de la politisation croissante de la santé environnementale au cours des dernières décennies. Il remonte à la fin des années 1970 aux États-Unis, dans une période marquée par d’intenses controverses relatives aux pathologies induites par de nombreux produits industriels présents dans l’environnement : pesticides, déchets radioactifs, particules émises par les transports… Il s’est progressivement étendu à l’ensemble du monde industrialisé, à mesure que la contestation des dégâts du progrès y est devenue plus vive.

Ce séminaire entend présenter quelques lignes de force qui traversent les recherches consacrées à cet enjeu. Il explore comment, à partir de différents angles analytiques et méthodes d’enquête, les sciences sociales œuvrent à rendre intelligibles l’émergence et l’institutionnalisation de la santé environnementale, à la fois comme champ de connaissances scientifiques situé à l’articulation de plusieurs disciplines (toxicologie, épidémiologie, hygiène industrielle…), comme domaine d’action publique, et comme enjeu de mobilisations collectives et protestataires prenant pour objet la dénonciation des dégâts de l’industrialisation.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de tronc commun – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Rédaction d'une note de recherche (ou autre modalité à discuter)

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute question, contacter Giovanni Prete (prete@univ-paris13.fr) ou Jean-Noël Jouzel (jeannoel.jouzel@sciencespo.fr)

 

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 25 mai 2022 08:50

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Capitalisme Environnement Industrie Mobilisation(s) Mouvements sociaux Politiques publiques Pollution Santé environnementale Sciences Travail
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Giovanni Prete [référent·e]   maître de conférences, Université Sorbonne Paris Nord / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Jean-Noël Jouzel   directeur de recherche, CNRS

Longtemps traités de façon marginale par les sciences sociales, les enjeux de santé environnementale constituent aujourd’hui des objets d’enquêtes de plus en plus centraux. Cet engouement est contemporain de la politisation croissante de la santé environnementale au cours des dernières décennies. Il remonte à la fin des années 1970 aux États-Unis, dans une période marquée par d’intenses controverses relatives aux pathologies induites par de nombreux produits industriels présents dans l’environnement : pesticides, déchets radioactifs, particules émises par les transports… Il s’est progressivement étendu à l’ensemble du monde industrialisé, à mesure que la contestation des dégâts du progrès y est devenue plus vive.

Ce séminaire entend présenter quelques lignes de force qui traversent les recherches consacrées à cet enjeu. Il explore comment, à partir de différents angles analytiques et méthodes d’enquête, les sciences sociales œuvrent à rendre intelligibles l’émergence et l’institutionnalisation de la santé environnementale, à la fois comme champ de connaissances scientifiques situé à l’articulation de plusieurs disciplines (toxicologie, épidémiologie, hygiène industrielle…), comme domaine d’action publique, et comme enjeu de mobilisations collectives et protestataires prenant pour objet la dénonciation des dégâts de l’industrialisation.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de tronc commun – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Rédaction d'une note de recherche (ou autre modalité à discuter)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute question, contacter Giovanni Prete (prete@univ-paris13.fr) ou Jean-Noël Jouzel (jeannoel.jouzel@sciencespo.fr)

 

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 0.019 (bât. recherche Sud, 5 cours des Humanités)
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 12:30-14:30
    du 9 mars 2023 au 15 juin 2023
    Nombre de séances : 12