Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE254 - Eros et démocratie : le destin du féminin


Lieu et planning


  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 2.11 - Grand équipement documentaire
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), jeudi 14:30-18:30
    du 17 novembre 2022 au 1er juin 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 17 mai 2022 16:01

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Affects Anthropologie Arts Corps Culture Démocratie Féminisme Imaginaire Nazisme Philosophie Psychanalyse Sexualité Shoah
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Agnès Antoine [référent·e]   professeure agrégée, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre d’une réflexion philosophique et psychanalytique sur le  «malaise dans la civilisation  démocratique » et le type de renoncement pulsionnel qu’a induit l’idéologie de la rationalité dans le régime socio-politique de l’égalité, alors même qu’il est porteur d’une promesse de « réhabilitation de la chair », pour parler comme les Saint-Simoniens. 

Pour dessiner ce que pourrait être une « démocratie sensible » et analyser le changement de civilisation en cours, du fait de l’effacement progressif des derniers vestiges patriarcaux, nous explorons la question du féminin symbolique et de son destin culturel passé et à venir et, avec elle, celle des liens archaïques mère-enfant, à la racine du psychisme humain. Mais aussi la question anthropologique du déni ou du refoulement du féminin, ainsi que les conséquences socio-politiques de ce désir « féminicide ».

L’actualité présente de la guerre de la Russie contre l’Ukraine nous ramène à cette dernière problématique et c’est avec l’œuvre picturale et plastique de l’artiste Anselm Kiefer que je souhaite l’explorer cette année, en m’appuyant en particulier sur l’exposition rétrospective que lui a consacrée le Centre Pompidou en 2015-2016.

Dans ce séminaire dont le sous-titre pourrait être « Anselm Kiefer : de la mémoire de plomb à l’alchimie créatrice », nous nous intéresserons d’une part à ce que l’oeuvre de l’artiste allemand travaille et révèle de l’énigme du totalitarisme nazi, ainsi qu’à la nature psychique de la « mémoire sans souvenir » (D. Arasse), qu’elle déploie à cet effet ; d’autre part, à la façon spécifique dont  cette œuvre métabolise et métamorphose les éléments traumatiques individuels et collectifs de l’histoire avec « sa grande hache » ( G. Perec) et, du même coup, nous éclaire de façon fondamentale sur le processus créateur, la psyché de l’artiste et le rôle de ce dernier dans la société.

Dans la deuxième moitié de ce séminaire qui court sur deux semestres, les étudiants seront invités à présenter dans un exposé oral personnel les réflexions qu’ont fait naître en eux le parcours du premier semestre, à partir de leur propre champ de recherche et de lectures qui leur auront été suggérées.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

par courriel : agnes.antoine@ehess.fr

Pré-requis
-

Dernière modification : 17 mai 2022 16:01

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Affects Anthropologie Arts Corps Culture Démocratie Féminisme Imaginaire Nazisme Philosophie Psychanalyse Sexualité Shoah
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Agnès Antoine [référent·e]   professeure agrégée, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre d’une réflexion philosophique et psychanalytique sur le  «malaise dans la civilisation  démocratique » et le type de renoncement pulsionnel qu’a induit l’idéologie de la rationalité dans le régime socio-politique de l’égalité, alors même qu’il est porteur d’une promesse de « réhabilitation de la chair », pour parler comme les Saint-Simoniens. 

Pour dessiner ce que pourrait être une « démocratie sensible » et analyser le changement de civilisation en cours, du fait de l’effacement progressif des derniers vestiges patriarcaux, nous explorons la question du féminin symbolique et de son destin culturel passé et à venir et, avec elle, celle des liens archaïques mère-enfant, à la racine du psychisme humain. Mais aussi la question anthropologique du déni ou du refoulement du féminin, ainsi que les conséquences socio-politiques de ce désir « féminicide ».

L’actualité présente de la guerre de la Russie contre l’Ukraine nous ramène à cette dernière problématique et c’est avec l’œuvre picturale et plastique de l’artiste Anselm Kiefer que je souhaite l’explorer cette année, en m’appuyant en particulier sur l’exposition rétrospective que lui a consacrée le Centre Pompidou en 2015-2016.

Dans ce séminaire dont le sous-titre pourrait être « Anselm Kiefer : de la mémoire de plomb à l’alchimie créatrice », nous nous intéresserons d’une part à ce que l’oeuvre de l’artiste allemand travaille et révèle de l’énigme du totalitarisme nazi, ainsi qu’à la nature psychique de la « mémoire sans souvenir » (D. Arasse), qu’elle déploie à cet effet ; d’autre part, à la façon spécifique dont  cette œuvre métabolise et métamorphose les éléments traumatiques individuels et collectifs de l’histoire avec « sa grande hache » ( G. Perec) et, du même coup, nous éclaire de façon fondamentale sur le processus créateur, la psyché de l’artiste et le rôle de ce dernier dans la société.

Dans la deuxième moitié de ce séminaire qui court sur deux semestres, les étudiants seront invités à présenter dans un exposé oral personnel les réflexions qu’ont fait naître en eux le parcours du premier semestre, à partir de leur propre champ de recherche et de lectures qui leur auront été suggérées.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

par courriel : agnes.antoine@ehess.fr

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 2.11 - Grand équipement documentaire
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), jeudi 14:30-18:30
    du 17 novembre 2022 au 1er juin 2023
    Nombre de séances : 12