UE243 - Savoirs et productions du monde au XVIe siècle. Lieux, acteurs, échelles


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=243.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A527
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 16:30-18:30
    du 1er mars 2023 au 31 mai 2023
    Nombre de séances : 12

    La séance du 17 mai se déroulera en salle 25-B, rez-de-chaussée


Description


Dernière modification : 10 janvier 2023 12:05

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie historique Archives Cartographie Comparatisme Empire Épistémologie Espace Fait religieux Géographie Histoire des sciences et des techniques Histoire du livre Urbaines (études)
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe
Intervenant·e·s
  • Antonella Romano [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Jean-Marc Besse   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Géographie-cités (GÉOCIT)
  • Rafael Mandressi   directeur de recherche, CNRS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Le séminaire est organisé avec Jean-Marc Besse, Rafael Mandressi et Elisa Andretta.

Le séminaire interroge le XVIe siècle dans une perspective d'histoire des sciences et des savoirs, marquée par une profonde configuration des échelles de l'intelligibilité du monde. On considère en effet cette période, traditionnellement désignée comme « La Renaissance », à partir de différents espaces et acteurs d'une Europe en cours d'englobement de celui-ci. On l'interroge comme un moment spécifique de la transformation du rapport entre l’Europe et les savoirs, à travers l'analyse d'un ensemble de nouvelles manières de décrire, de collecter, mesurer et de rendre compte de cet espace monde. Le XVIe siècle est analysé à la croisée de ces différentes échelles et des interactions sociales qui les construisent, à partir de questions et d'objets de savoirs multiples. Les modalités du redéploiement de la grammaire européenne du monde, qui implique la mobilisation et l'interaction d’acteurs, d’outils et de savoirs distincts et situés, sont au cœur des travaux présentés dans le séminaire. Les dossiers abordés comportent systématiquement une double dimension historiographique et épistémologique, empirique et basée sur l'étude de sources. Ils correspondent au développement d'un programme de recherche qui, prenant la Rome du XVIe siècle pour épicentre, interroge les gestes savants et ordinaires qui ont accompagné la transformation de l’Urbs en ville-monde. Il vise notamment à mettre en lumière les articulations des savoirs sur la nature et des savoirs sur les langues qui, à Rome, partagent souvent les mêmes lieux d’élaboration, les mêmes acteurs, les mêmes outils intellectuels. Cette articulation est envisagée comme la contribution romaine aux multiples processus européens d’englobement du monde, ce qui nous conduit à privilégier, dans l’étude, les liens spécifiques qui se sont tissés entre Rome et le monde ibérique. Cette année, marquée par l'engagement des organisateurs dans une phase de synthèse de la réflexion engagée depuis une dizaine d'années, est principalement organisée autour d'un dialogue avec différents spécialistes d'histoire des savoirs inscrits dans une recherche sur les mondes ibériques, mais sans exclusive.

En cours d'établissement.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
elisa.andretta@gmail.com
Informations pratiques

prendre rvavec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez-vous avec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Réception des candidats

prendre rendez-vous avec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Pré-requis

connaissance des langues de travail.

Dernière modification : 10 janvier 2023 12:05

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie historique Archives Cartographie Comparatisme Empire Épistémologie Espace Fait religieux Géographie Histoire des sciences et des techniques Histoire du livre Urbaines (études)
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe
Intervenant·e·s
  • Antonella Romano [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Jean-Marc Besse   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Géographie-cités (GÉOCIT)
  • Rafael Mandressi   directeur de recherche, CNRS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Le séminaire est organisé avec Jean-Marc Besse, Rafael Mandressi et Elisa Andretta.

Le séminaire interroge le XVIe siècle dans une perspective d'histoire des sciences et des savoirs, marquée par une profonde configuration des échelles de l'intelligibilité du monde. On considère en effet cette période, traditionnellement désignée comme « La Renaissance », à partir de différents espaces et acteurs d'une Europe en cours d'englobement de celui-ci. On l'interroge comme un moment spécifique de la transformation du rapport entre l’Europe et les savoirs, à travers l'analyse d'un ensemble de nouvelles manières de décrire, de collecter, mesurer et de rendre compte de cet espace monde. Le XVIe siècle est analysé à la croisée de ces différentes échelles et des interactions sociales qui les construisent, à partir de questions et d'objets de savoirs multiples. Les modalités du redéploiement de la grammaire européenne du monde, qui implique la mobilisation et l'interaction d’acteurs, d’outils et de savoirs distincts et situés, sont au cœur des travaux présentés dans le séminaire. Les dossiers abordés comportent systématiquement une double dimension historiographique et épistémologique, empirique et basée sur l'étude de sources. Ils correspondent au développement d'un programme de recherche qui, prenant la Rome du XVIe siècle pour épicentre, interroge les gestes savants et ordinaires qui ont accompagné la transformation de l’Urbs en ville-monde. Il vise notamment à mettre en lumière les articulations des savoirs sur la nature et des savoirs sur les langues qui, à Rome, partagent souvent les mêmes lieux d’élaboration, les mêmes acteurs, les mêmes outils intellectuels. Cette articulation est envisagée comme la contribution romaine aux multiples processus européens d’englobement du monde, ce qui nous conduit à privilégier, dans l’étude, les liens spécifiques qui se sont tissés entre Rome et le monde ibérique. Cette année, marquée par l'engagement des organisateurs dans une phase de synthèse de la réflexion engagée depuis une dizaine d'années, est principalement organisée autour d'un dialogue avec différents spécialistes d'histoire des savoirs inscrits dans une recherche sur les mondes ibériques, mais sans exclusive.

En cours d'établissement.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
elisa.andretta@gmail.com
Informations pratiques

prendre rvavec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez-vous avec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Réception des candidats

prendre rendez-vous avec Antonella Romano en vue de l'inscription.

Pré-requis

connaissance des langues de travail.

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=243.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A527
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mercredi 16:30-18:30
    du 1er mars 2023 au 31 mai 2023
    Nombre de séances : 12

    La séance du 17 mai se déroulera en salle 25-B, rez-de-chaussée