Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE24 - Identités philosophiques


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A527
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 14:30-16:30
    du 8 novembre 2022 au 7 février 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 10 mai 2022 13:38

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
https://drive.google.com/drive/folders/16FRYVFDQ-4IGhYN733e6K6gM9ztCsySu?usp=sharing 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Collectifs Culture Dynamiques sociales Écriture Histoire culturelle Histoire intellectuelle Imaginaire Institutions Intellectuels Interactions Moyen Âge/Histoire médiévale Nationalisme Philosophie Philosophie sociale Professions Rituel Savoirs Sociohistoire Transnational
Aires culturelles
Allemandes (études) Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Dans un ouvrage paru en 2010, le sociologue Jean-Louis Fabiani demandait « Qu’est-ce qu’un philosophe français ? ». Ce séminaire reprend la question pour interroger la notion d’identité philosophique appréhendée dans ses deux sens : celui de l’identité que confère à un acteur intellectuel la pratique de la philosophie et celui de l’identité conférée aux différentes philosophies par une appartenance géographique, politique, institutionnelle ou communautaire. On postule que cette double question n’est pas apparue au XIXe siècle avec les États-nations, mais qu’elle se posait déjà, d’autres manières, au Moyen Âge. Dans son éloge de l’université de Paris, en 1323, le philosophe Jean de Jandun affirmait que n’être pas de Paris, c’est être à moitié homme. Le séminaire établira une comparaison entre Moyen Âge et modernité. Dans sa première partie, il s’intéressera à l’identité philosophique constituée au Moyen Âge tardif par la situation dans un lieu et par l’appartenance à un groupe ou à une école. On enquêtera sur la formation d’identités philosophiques non parisiennes, marginales donc, en demandant « Qu’est-ce qu’un philosophe allemand au Moyen Âge ? », « Comment ne pas être un philosophe scolastique parisien ? », « Qu’est-ce que la philosophie oxonienne ? », et « Qui était philosophe en Italie ? ». La deuxième partie du séminaire portera sur le monde contemporain, celui des philosophies nationales, en étudiant, à partir du cas français (de Comte et Cousin à Bergson), la formation d’identités philosophiques dans le concert des nations européennes. On s’intéressera enfin à la manière dont ces philosophies ont été évaluées hors de leurs frontières nationales et reflétées dans le miroir de l’histoire de la philosophie états-unienne au XIXe siècle (jusqu’en 1915).

À venir.


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 10 mai 2022 13:38

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
https://drive.google.com/drive/folders/16FRYVFDQ-4IGhYN733e6K6gM9ztCsySu?usp=sharing 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Collectifs Culture Dynamiques sociales Écriture Histoire culturelle Histoire intellectuelle Imaginaire Institutions Intellectuels Interactions Moyen Âge/Histoire médiévale Nationalisme Philosophie Philosophie sociale Professions Rituel Savoirs Sociohistoire Transnational
Aires culturelles
Allemandes (études) Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)

Dans un ouvrage paru en 2010, le sociologue Jean-Louis Fabiani demandait « Qu’est-ce qu’un philosophe français ? ». Ce séminaire reprend la question pour interroger la notion d’identité philosophique appréhendée dans ses deux sens : celui de l’identité que confère à un acteur intellectuel la pratique de la philosophie et celui de l’identité conférée aux différentes philosophies par une appartenance géographique, politique, institutionnelle ou communautaire. On postule que cette double question n’est pas apparue au XIXe siècle avec les États-nations, mais qu’elle se posait déjà, d’autres manières, au Moyen Âge. Dans son éloge de l’université de Paris, en 1323, le philosophe Jean de Jandun affirmait que n’être pas de Paris, c’est être à moitié homme. Le séminaire établira une comparaison entre Moyen Âge et modernité. Dans sa première partie, il s’intéressera à l’identité philosophique constituée au Moyen Âge tardif par la situation dans un lieu et par l’appartenance à un groupe ou à une école. On enquêtera sur la formation d’identités philosophiques non parisiennes, marginales donc, en demandant « Qu’est-ce qu’un philosophe allemand au Moyen Âge ? », « Comment ne pas être un philosophe scolastique parisien ? », « Qu’est-ce que la philosophie oxonienne ? », et « Qui était philosophe en Italie ? ». La deuxième partie du séminaire portera sur le monde contemporain, celui des philosophies nationales, en étudiant, à partir du cas français (de Comte et Cousin à Bergson), la formation d’identités philosophiques dans le concert des nations européennes. On s’intéressera enfin à la manière dont ces philosophies ont été évaluées hors de leurs frontières nationales et reflétées dans le miroir de l’histoire de la philosophie états-unienne au XIXe siècle (jusqu’en 1915).

À venir.

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A527
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 14:30-16:30
    du 8 novembre 2022 au 7 février 2023
    Nombre de séances : 12