Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE159 - L’individualisme esthétique : de Rousseau à Foucault (et aujourd'hui) 2.


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 16:30-19:30
    du 25 novembre 2022 au 24 mars 2023
    Nombre de séances : 8


Description


Dernière modification : 1 juin 2022 09:10

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Arts Esthétique Esthétique sociale Philosophie sociale
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Barbara Carnevali [référent·e]   directrice d'études (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Depuis le tournant expressif moderne (Charles Taylor), les besoins d’auto-expression dominent les formes de la subjectivité contemporaine : les individus cherchent une forme originale pour réaliser leur identité unique, pour exprimer leurs qualités singulières et pour créer la « loi individuelle » (Georg Simmel) consistant à adhérer à sa propre norme intérieure. Sur la base d’une alliance normative stricte entre éthique et esthétique, le sujet moderne exprime sa singularité dans la production d’œuvres d’art comme dans l’auto-stylisation, voire dans l’auto-design. Par son approche du problème, le séminaire de recherche l’« Individualisme esthétique » entend souligner non seulement le potentiel d’émancipation exprimé par cette figure de la subjectivité mais aussi ses limites et ses contradictions. 

NB. Ce séminaire de recherche se poursuivra pendant au moins deux ans. Par conséquent, le programme proposé sera sujet à des changements en fonction de l'état de la recherche.

Le cadre historique et sociologique : 

  • Ch. Taylor, Les sources du moi. La formation de l’identité moderne (1989).
  • G. Simmel, Les deux formes de l'individualisme (1903).
  • L. Dumont, L'Idéologie allemande (1991). 

Les étapes :

  • J.-J. Rousseau. Émile (1762) ; Les Confessions (1782-89).
  • J.W. Goethe, Le cycle de Wilhelm Meister (La vocation théâtrale et Les années d’apprentissage, 1777-1796)
  • F. Schiller. Lettres sur l’éducation esthétique de l’humanité (1795).  

 (fin du séminaire 2021-2022)

  • Les romantiques allemands (Herder, Schlegel, Schleiermacher).
  • S. Kierkegaard. Le journal du séducteur (1843).
  • F. Nietzsche. La naissance de la tragédie (1872) ; Ecce Homo (1888).
  • Baudelaire et le dandysme.   
  • Esthétisme et bohème, de Oscar Wilde à Andy Warhol.
  • G. Simmel. La loi individuelle (1913).
  • M. Foucault. Le souci de soi (1984) ; essais sur l’esthétique de l’existence.  
  • J. Butler. Trouble dans le genre (1990).
  • P. Sloterdijk. Tu dois changer ta vie (2009).
  • Esthétique et politique :  H. Marcuse. Eros et civilisation (1955), La dimension esthétique (1978) ; H. Arendt, Vita activa (1958).
  • Un regard sociologique:  L. Boltanski et E. Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme (1999) ; A. Reckwitz, L'invention de la créativité (2012) ; La société des singularités (2018).
  • Conclusions : Repenser la vie et la subjectivité esthétiques aujourd'hui.  

Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

connaissances de base de l'histoire de la philosophie et de l'esthétique.

Dernière modification : 1 juin 2022 09:10

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Arts Esthétique Esthétique sociale Philosophie sociale
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Barbara Carnevali [référent·e]   directrice d'études (en cours de nomination), EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Depuis le tournant expressif moderne (Charles Taylor), les besoins d’auto-expression dominent les formes de la subjectivité contemporaine : les individus cherchent une forme originale pour réaliser leur identité unique, pour exprimer leurs qualités singulières et pour créer la « loi individuelle » (Georg Simmel) consistant à adhérer à sa propre norme intérieure. Sur la base d’une alliance normative stricte entre éthique et esthétique, le sujet moderne exprime sa singularité dans la production d’œuvres d’art comme dans l’auto-stylisation, voire dans l’auto-design. Par son approche du problème, le séminaire de recherche l’« Individualisme esthétique » entend souligner non seulement le potentiel d’émancipation exprimé par cette figure de la subjectivité mais aussi ses limites et ses contradictions. 

NB. Ce séminaire de recherche se poursuivra pendant au moins deux ans. Par conséquent, le programme proposé sera sujet à des changements en fonction de l'état de la recherche.

Le cadre historique et sociologique : 

  • Ch. Taylor, Les sources du moi. La formation de l’identité moderne (1989).
  • G. Simmel, Les deux formes de l'individualisme (1903).
  • L. Dumont, L'Idéologie allemande (1991). 

Les étapes :

  • J.-J. Rousseau. Émile (1762) ; Les Confessions (1782-89).
  • J.W. Goethe, Le cycle de Wilhelm Meister (La vocation théâtrale et Les années d’apprentissage, 1777-1796)
  • F. Schiller. Lettres sur l’éducation esthétique de l’humanité (1795).  

 (fin du séminaire 2021-2022)

  • Les romantiques allemands (Herder, Schlegel, Schleiermacher).
  • S. Kierkegaard. Le journal du séducteur (1843).
  • F. Nietzsche. La naissance de la tragédie (1872) ; Ecce Homo (1888).
  • Baudelaire et le dandysme.   
  • Esthétisme et bohème, de Oscar Wilde à Andy Warhol.
  • G. Simmel. La loi individuelle (1913).
  • M. Foucault. Le souci de soi (1984) ; essais sur l’esthétique de l’existence.  
  • J. Butler. Trouble dans le genre (1990).
  • P. Sloterdijk. Tu dois changer ta vie (2009).
  • Esthétique et politique :  H. Marcuse. Eros et civilisation (1955), La dimension esthétique (1978) ; H. Arendt, Vita activa (1958).
  • Un regard sociologique:  L. Boltanski et E. Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme (1999) ; A. Reckwitz, L'invention de la créativité (2012) ; La société des singularités (2018).
  • Conclusions : Repenser la vie et la subjectivité esthétiques aujourd'hui.  

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

connaissances de base de l'histoire de la philosophie et de l'esthétique.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 16:30-19:30
    du 25 novembre 2022 au 24 mars 2023
    Nombre de séances : 8