Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE15 - Géographie morale et politique : mobilité, migrations, genre


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, vendredi 08:30-10:30
    du 21 octobre 2022 au 27 janvier 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 21 mai 2022 08:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Circulations Corps Espace social Féminisme Genre Géographie Inégalités Migration(s) Politique
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Camille Schmoll [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Géographie-cités (GÉOCIT)

Qu’elle soit crainte ou désirée, la mobilité trouble les frontières – sociales et spatiales : elle génère une activité intense de délimitation et de hiérarchisation par les acteurs. L’objectif de la géographie morale – un domaine d’étude encore peu développé hormis dans les champs de la déviance et de la sexualité – est alors d’étudier la dimension spatiale des formes de catégorisation morale des acteurs sociaux, des frontières spatiales dont les contours peuvent être résistés, discutés, repoussés. L’intense activité morale dont font l’objet aujourd’hui les mobilités se déploie dans les discours et les pratiques politiques et médiatiques, à différentes échelles, du local au supra-national ; on la retrouve dans les textes qui régulent, orientent, entravent les déplacements. Elle contribue à mettre de l’ordre dans les formes de mobilité et de sédentarité en définissant et en orientant le droit et la légitimité de certaines populations à « être là ».  Mais cette activité morale n’est pas uniquement le fait des acteurs les plus puissants ; elle est également produite par celles et ceux qui vivent au quotidien avec ou loin des mobilités. C’est une activité banale, quotidienne, ordinaire en somme. Basé sur des études de cas empiriques et des lectures théoriques liées aux mobilités internationales, au genre, et aux migrations internationales, ce séminaire propose de réfléchir à la façon dont se recomposent aujourd’hui des ordres de légitimé et d’acceptation de la mobilité, des assignations spatiales et sociales, dans un contexte paradoxal et tendu, à la fois de mondialisation persistante et de repli local et national.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 21 mai 2022 08:58

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Circulations Corps Espace social Féminisme Genre Géographie Inégalités Migration(s) Politique
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Camille Schmoll [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Géographie-cités (GÉOCIT)

Qu’elle soit crainte ou désirée, la mobilité trouble les frontières – sociales et spatiales : elle génère une activité intense de délimitation et de hiérarchisation par les acteurs. L’objectif de la géographie morale – un domaine d’étude encore peu développé hormis dans les champs de la déviance et de la sexualité – est alors d’étudier la dimension spatiale des formes de catégorisation morale des acteurs sociaux, des frontières spatiales dont les contours peuvent être résistés, discutés, repoussés. L’intense activité morale dont font l’objet aujourd’hui les mobilités se déploie dans les discours et les pratiques politiques et médiatiques, à différentes échelles, du local au supra-national ; on la retrouve dans les textes qui régulent, orientent, entravent les déplacements. Elle contribue à mettre de l’ordre dans les formes de mobilité et de sédentarité en définissant et en orientant le droit et la légitimité de certaines populations à « être là ».  Mais cette activité morale n’est pas uniquement le fait des acteurs les plus puissants ; elle est également produite par celles et ceux qui vivent au quotidien avec ou loin des mobilités. C’est une activité banale, quotidienne, ordinaire en somme. Basé sur des études de cas empiriques et des lectures théoriques liées aux mobilités internationales, au genre, et aux migrations internationales, ce séminaire propose de réfléchir à la façon dont se recomposent aujourd’hui des ordres de légitimé et d’acceptation de la mobilité, des assignations spatiales et sociales, dans un contexte paradoxal et tendu, à la fois de mondialisation persistante et de repli local et national.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Migrations – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, vendredi 08:30-10:30
    du 21 octobre 2022 au 27 janvier 2023
    Nombre de séances : 12