Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année universitaire en cours. Consulter l'année universitaire 2023-2024.

UE13 - Paix et guerre entre les nations


Lieu et planning


  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 2.11 - Humathèque (ex-Grand équipement documentaire/GED)
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / mensuel (2e), jeudi 14:30-18:30
    du 13 octobre 2022 au 9 mars 2023
    Nombre de séances : 6

    Séance supplémentaire le 10 mai 2023, 16:30-18:30, salle 25-B, bâtiment EHESS-Condorcet


Description


Dernière modification : 18 avril 2023 09:48

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Guerre Philosophie politique Relations internationales
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Philippe Urfalino [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Le retour de la guerre en Europe, des menaces nucléaires et de la confrontation entre blocs devrait nous rappeler que les relations internationales sont un objet essentiel des sciences sociales trop souvent abandonné aux seuls spécialistes. Entendues comme les relations entre les unités politiques, les relations internationales empruntent une gamme variée de modalités situées entre la paix et la guerre. Le séminaire aura pour but de proposer une initiation à leurs études par le biais d’un examen systématique d’un ouvrage de sociologie publié en 1962, en pleine guerre froide, et resté une référence centrale de ce domaine : Paix et guerre entre les nations de Raymond Aron. La compréhension de la théorie aronienne et de ses apports pour la sociologie politique et la philosophie politique passera par une étude détaillée de certains des chapitres, mais aussi par une discussion de ses propositions en les confrontant aux critiques qu’elles ont subies et aux écrits ultérieurs de l’auteur, tels que Penser la guerre, Clausewitz.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

contacter l'enseignant par courriel.

Pré-requis
-

Compte rendu


L'invasion de l'Ukraine par la Russie nous a suggéré de proposer aux étudiants une initiation à l'étude des relations internationales et de la guerre, par le biais de l'analyse détaillée de l'ouvrage de Raymond Aron, paru en 1962, Paix et guerre entre les nations. Nous avons d’abord situé l’ouvrage par rapport à son livre antérieur (Les guerres en chaîne, 1951) et à la série d’articles sur les relations internationales publiée au cours des années 1950, ainsi que par rapport à aux grands auteurs dont il se distingue et/ou à qui il empruntent des raisonnements (Morgenthau, Schmitt et surtout Clausewitz). Nous avons ensuite examiné le cadre conceptuel posé dans les premiers chapitres du livre (« guerre absolue et guerres réelles », moyens et fins dans les guerres, notion de système des relations internationales). Nous avons ensuite abordé plusieurs des thèmes qui traversent le livre : le statut droit international, estimé incomplet ou imparfait par Aron, et sa manière d’articuler norme et force, justification et violence ; les concepts d’empire et de nation, l’analyse de la dissuasion nucléaire (en comparant les raisonnements d’Aron avec ceux de Thomas Schelling) ; la nature des savoirs à mobiliser.

Enfin nous avons accueilli le professeur Serge Yosypenko, Philosophe, Directeur adjoint de l’Institut de philosophie de l’Académie des sciences de Kiev, actuellement chercheur senior à l’Université de Lausanne, pour un exposé sur la guerre en Ukraine intitulé « L’âge des guerres totales n’est pas terminé ». Utilisant les analyses de Aron dans Les guerres en chaîne, il s’est attaché à montrer comment l’invasion russe devait être comprise à partir de fin de la guerre froide comprise à tort par les Occidentaux comme une victoire sur le communisme.

Publications
  • « L’autorité des décisions collectives », dans Igitur – Arguments philosophiques, vol. 13, n°3, 2022, p. 47-74.
  • « Sociologie de la décision et philosophie de l’action : entretien avec Vincent Boyer et Sébastien Motta », dans Igitur – Arguments philosophiques, op. cit., p. 33-46.
  • Avec Laurent Jeanpierre, « Deliberative Bodies and Petitionary Assemblies », dans What Makes an Assembly? Stories, Experiences, Inquiries, sous la dir. d’A. Davidian et L. Jeanpierre, Sternberg Press & Evens Foundation, 2023, p. 84-93.
  •  « Délibération collective », G. Petit et al, Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la Participation, 2022, [https://www.dicopart.fr/deliberation-collective-2022].

 

Dernière modification : 18 avril 2023 09:48

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Guerre Philosophie politique Relations internationales
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Philippe Urfalino [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Le retour de la guerre en Europe, des menaces nucléaires et de la confrontation entre blocs devrait nous rappeler que les relations internationales sont un objet essentiel des sciences sociales trop souvent abandonné aux seuls spécialistes. Entendues comme les relations entre les unités politiques, les relations internationales empruntent une gamme variée de modalités situées entre la paix et la guerre. Le séminaire aura pour but de proposer une initiation à leurs études par le biais d’un examen systématique d’un ouvrage de sociologie publié en 1962, en pleine guerre froide, et resté une référence centrale de ce domaine : Paix et guerre entre les nations de Raymond Aron. La compréhension de la théorie aronienne et de ses apports pour la sociologie politique et la philosophie politique passera par une étude détaillée de certains des chapitres, mais aussi par une discussion de ses propositions en les confrontant aux critiques qu’elles ont subies et aux écrits ultérieurs de l’auteur, tels que Penser la guerre, Clausewitz.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai
  • Séminaires de recherche – Philosophie-Philosophie sociale et politique – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai
  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – rédaction d'un essai
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

contacter l'enseignant par courriel.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet (GED/bât. recherche Sud/Nord)
    Salle 2.11 - Humathèque (ex-Grand équipement documentaire/GED)
    Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / mensuel (2e), jeudi 14:30-18:30
    du 13 octobre 2022 au 9 mars 2023
    Nombre de séances : 6

    Séance supplémentaire le 10 mai 2023, 16:30-18:30, salle 25-B, bâtiment EHESS-Condorcet

L'invasion de l'Ukraine par la Russie nous a suggéré de proposer aux étudiants une initiation à l'étude des relations internationales et de la guerre, par le biais de l'analyse détaillée de l'ouvrage de Raymond Aron, paru en 1962, Paix et guerre entre les nations. Nous avons d’abord situé l’ouvrage par rapport à son livre antérieur (Les guerres en chaîne, 1951) et à la série d’articles sur les relations internationales publiée au cours des années 1950, ainsi que par rapport à aux grands auteurs dont il se distingue et/ou à qui il empruntent des raisonnements (Morgenthau, Schmitt et surtout Clausewitz). Nous avons ensuite examiné le cadre conceptuel posé dans les premiers chapitres du livre (« guerre absolue et guerres réelles », moyens et fins dans les guerres, notion de système des relations internationales). Nous avons ensuite abordé plusieurs des thèmes qui traversent le livre : le statut droit international, estimé incomplet ou imparfait par Aron, et sa manière d’articuler norme et force, justification et violence ; les concepts d’empire et de nation, l’analyse de la dissuasion nucléaire (en comparant les raisonnements d’Aron avec ceux de Thomas Schelling) ; la nature des savoirs à mobiliser.

Enfin nous avons accueilli le professeur Serge Yosypenko, Philosophe, Directeur adjoint de l’Institut de philosophie de l’Académie des sciences de Kiev, actuellement chercheur senior à l’Université de Lausanne, pour un exposé sur la guerre en Ukraine intitulé « L’âge des guerres totales n’est pas terminé ». Utilisant les analyses de Aron dans Les guerres en chaîne, il s’est attaché à montrer comment l’invasion russe devait être comprise à partir de fin de la guerre froide comprise à tort par les Occidentaux comme une victoire sur le communisme.

Publications
  • « L’autorité des décisions collectives », dans Igitur – Arguments philosophiques, vol. 13, n°3, 2022, p. 47-74.
  • « Sociologie de la décision et philosophie de l’action : entretien avec Vincent Boyer et Sébastien Motta », dans Igitur – Arguments philosophiques, op. cit., p. 33-46.
  • Avec Laurent Jeanpierre, « Deliberative Bodies and Petitionary Assemblies », dans What Makes an Assembly? Stories, Experiences, Inquiries, sous la dir. d’A. Davidian et L. Jeanpierre, Sternberg Press & Evens Foundation, 2023, p. 84-93.
  •  « Délibération collective », G. Petit et al, Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la Participation, 2022, [https://www.dicopart.fr/deliberation-collective-2022].