Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE121 - Genre et politique en Turquie contemporaine


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), jeudi 12:30-14:30
    du 13 octobre 2022 au 13 avril 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 13 mai 2022 10:33

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Féminisme Genre Politique Sociologie politique Violence
Aires culturelles
Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes) Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Lucie Drechselová [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)

La Turquie constitue un objet d’études prisé par des politistes intéressées dans les changements du régime et des pratiques de la gouvernance non-libérale et autoritaire. En revanche, les études globales traitant de la représentation politique des femmes ont tendance à négliger la Turquie du fait de l’absence des quotas législatifs.   

Or, au cours des vingt dernières années, la participation politique des femmes ainsi que le régime genré en Turquie ont connu d'importantes transformations. Le séminaire contextualise ces transformations en s’appuyant à la fois sur la recherche classique et les travaux les plus récents situés au croisement des études sociologiques sur le genre et des études turques. Il reprend également les questionnements posés par le colloque international « Gender and Politics in Contemporary Turkey » organisé par l’EHESS et l’Université de Yale en mai 2022. Celui-ci a notamment révélé le désintérêt dont a souffert la représentation politique des femmes et a montré que des chercheurs se sont en revanche majoritairement dirigés vers les analyses du régime genré. Cette tendance peut bien refléter une diminution de l’impact des institutions politiques suite au passage du pays au présidentialisme autoritaire en 2018.

Or, la Turquie présente un paysage politique tout à fait intéressant du point de vue de la participation politique féminine. Le pays a octroyé le droit de vote aux femmes dans les années 1930, bien avant des nombreux pays « occidentaux » ; le Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir depuis 2002, estime avoir la plus grande organisation féminine au monde (4,5 millions de membres) ; et les partis pro-kurdes affichent des niveaux de représentation politique des femmes proches de la parité nonobstant le coût d’engagement élevé. De surcroît, depuis 2017, les conséquences genrées des recompositions au sein du champ politique restent largement à l’écart de l’attention des chercheurs. Outre l’accent sur la représentation politique « classique », le séminaire est également l’occasion de discuter de la recherche portant sur les masculinités, les mouvements sociaux, ainsi que du régime genré qui est devenu une thématique très prisée parmi les chercheurs.

Le séminaire se déroulera en trois temps : d’abord, il se penchera sur la représentation politique des femmes, ensuite sur le régime genré et enfin sur le genre dans les mouvements sociaux. Chaque séance reposera sur la discussion de deux références bibliographiques préalablement communiquées. Il s’appuiera sur des textes essentiellement publiés en anglais. 

Validation : l’évaluation repose sur l’écrit individuel d’environ 10 pages qui est à rendre avant le 30 avril 2023. Il s’agira d’une synthèse analytique de six références bibliographiques (3 textes discutés en séminaire et 3 textes externes au syllabus).

Le programme détaillé des séances sera communiqué ultérieurement.


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques

Renseignements


Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 13 mai 2022 10:33

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Féminisme Genre Politique Sociologie politique Violence
Aires culturelles
Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes) Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Lucie Drechselová [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)

La Turquie constitue un objet d’études prisé par des politistes intéressées dans les changements du régime et des pratiques de la gouvernance non-libérale et autoritaire. En revanche, les études globales traitant de la représentation politique des femmes ont tendance à négliger la Turquie du fait de l’absence des quotas législatifs.   

Or, au cours des vingt dernières années, la participation politique des femmes ainsi que le régime genré en Turquie ont connu d'importantes transformations. Le séminaire contextualise ces transformations en s’appuyant à la fois sur la recherche classique et les travaux les plus récents situés au croisement des études sociologiques sur le genre et des études turques. Il reprend également les questionnements posés par le colloque international « Gender and Politics in Contemporary Turkey » organisé par l’EHESS et l’Université de Yale en mai 2022. Celui-ci a notamment révélé le désintérêt dont a souffert la représentation politique des femmes et a montré que des chercheurs se sont en revanche majoritairement dirigés vers les analyses du régime genré. Cette tendance peut bien refléter une diminution de l’impact des institutions politiques suite au passage du pays au présidentialisme autoritaire en 2018.

Or, la Turquie présente un paysage politique tout à fait intéressant du point de vue de la participation politique féminine. Le pays a octroyé le droit de vote aux femmes dans les années 1930, bien avant des nombreux pays « occidentaux » ; le Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir depuis 2002, estime avoir la plus grande organisation féminine au monde (4,5 millions de membres) ; et les partis pro-kurdes affichent des niveaux de représentation politique des femmes proches de la parité nonobstant le coût d’engagement élevé. De surcroît, depuis 2017, les conséquences genrées des recompositions au sein du champ politique restent largement à l’écart de l’attention des chercheurs. Outre l’accent sur la représentation politique « classique », le séminaire est également l’occasion de discuter de la recherche portant sur les masculinités, les mouvements sociaux, ainsi que du régime genré qui est devenu une thématique très prisée parmi les chercheurs.

Le séminaire se déroulera en trois temps : d’abord, il se penchera sur la représentation politique des femmes, ensuite sur le régime genré et enfin sur le genre dans les mouvements sociaux. Chaque séance reposera sur la discussion de deux références bibliographiques préalablement communiquées. Il s’appuiera sur des textes essentiellement publiés en anglais. 

Validation : l’évaluation repose sur l’écrit individuel d’environ 10 pages qui est à rendre avant le 30 avril 2023. Il s’agira d’une synthèse analytique de six références bibliographiques (3 textes discutés en séminaire et 3 textes externes au syllabus).

Le programme détaillé des séances sera communiqué ultérieurement.

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Anthropologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Histoire – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Synthèse analytique de six références bibliographiques
Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), jeudi 12:30-14:30
    du 13 octobre 2022 au 13 avril 2023
    Nombre de séances : 12