UE103 - Introduction à l’histoire des sciences, des techniques et des savoirs


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=103.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 16:30-18:30
    du 7 novembre 2022 au 13 février 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 27 septembre 2022 10:42

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie
Page web
https://drive.google.com/drive/folders/1UxL8pjbDJ1qE2RBPAhwV_IGOUbb0-NkW?usp=sharing 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Anthropologie historique Antiquité (sciences de l’) Corps Culture Culture matérielle Écriture Espace Études des sciences contemporaines Geste technique Histoire des sciences et des techniques Historiographie Innovation Savoir-faire Savoirs Sciences Sociohistoire Techniques Temps/temporalité
Aires culturelles
Amérique du Nord Asie Europe Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Silvia Sebastiani   directrice d'études, EHESS / Groupe d'études sur les historiographies modernes (CRH-GEHM)

Ce séminaire obligatoire du parcours HSTS de la mention « Savoirs en société » présente certains enjeux et thèmes récurrents de l’histoire des sciences, des savoirs et des techniques. Il aborde les savoirs et les pratiques scientifiques dans la longue durée, de l’Antiquité au XXIe siècle. Sur le plan réflexif, il demeure attentif aux conditions sociales de la formation de l’histoire des sciences, des techniques et des savoirs, envisagée comme pratique disciplinaire et comme espace de controverses.

Entre autres pratiques savantes, la médecine, les anthropologies humaine et physique, les sciences du gouvernement de la société et leurs interactions avec les techniques seront abordées « comme si elles avaient été produites par des personnes physiques, situées dans le temps, l’espace et la société, qui aspirent à la crédibilité et à l’autorité » (S. Shapin). La recherche de ces dernières décennies nous invite en outre à inscrire deux interrogations à l’horizon de nos discussions : la dimension globale d’une histoire des savoirs désormais poly-centrée et circulatoire, associée aux critiques des grands récits de la scientificité ou de la rationalité européenne.

Le séminaire est aussi ouvert, dans la limite des places disponibles et dans cet ordre de priorité, aux étudiants des deux autres parcours de la mention SES, aux étudiants d’autres mentions du master de l'EHESS, et aux auditeurs libres.

Tous les textes discutés et présentés, ainsi que le programme détaillé (avec la précision des modalités de validation) et d'autres documents, se trouvent à cette adresse :

 https://drive.google.com/drive/folders/1UxL8pjbDJ1qE2RBPAhwV_IGOUbb0-NkW

7 novembre 2022 : Quelle histoire des sciences, des techniques et des savoirs ?

Silvia Sebastiani et Catherine König-Pralong, avec d’autres enseignants du séminaire

  • Steven Shapin, « Lowering the Tone in the History of Science: A Noble Calling », in Id., Never Pure. Historical Studies of Science as if It Was Produced by People with Bodies, Situated in Time, Space, and Society, and Struggling for Credibility and Authority, Baltimore, The John Hopkins University Press, 2010, p. 1-14.
  • Stéphane Van Damme, « Un ancien régime des sciences et des savoirs », in Id. (éd.), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 1. De la Renaissance aux Lumières, Paris, Seuil, 2015, p. 19-42.
  • Kapil Raj, H. Otto Sibum, « Globalisation, science et modernité. De la guerre de Sept Ans à la Grande Guerre », in Iid. (éds), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 2. Modernité et globalisation, Paris, Seuil, 2015, p. 11-30.
  • Christophe Bonneuil, Dominique Pestre, « Le siècle des technosciences (depuis 1914) », Iid. (éds), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 3. Le siècle des technosciences, Paris, Seuil, 2015, p. 9-24.

14 novembre 2022 : Différenciation et rationalisation des savoirs. Le cas de la Grèce archaïque

Leopoldo Iribarren

  • Jean-Pierre Vernant, « Du mythe à la raison. La formation de la pensée positive dans la Grèce archaïque », Annales. Économies, sociétés, civilisations, 12/2, 1957, p. 183-206.
  • Leopoldo Iribarren, « Le sage et la nature », à paraître in F. Prost, J.-M. Roubinau et D. Vivier (eds), La Grèce du VIe siècle av. J.-C., Presses Universitaires de Rennes, 2023.

21 novembre 2022 : Les techniques de production du livre manuscrit de l'Antiquité au haut Moyen Âge

Filippo Ronconi

  • Filippo Ronconi, « Les artisans responsables de la fabrication du support », in Filippo Ronconi, Aux racines du livre. Métamorphoses d’un objet de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Éditions de l’EHESS, 2021, p. 199-216.
  • Filippo Ronconi, « Le travail du copiste. Entre apprentissage et pratiques professionnelles », in Filippo Ronconi, Aux racines du livre. Métamorphoses d’un objet de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Éditions de l’EHESS, 2021, p. 239-256.

28 novembre 2022 : La circulation des savoirs de l’homme et de la nature au Moyen Âge

Catherine König-Pralong

  • Alain de Libera, « L’héritage oublié », in Alain de Libera, Penser au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1991, p. 98-121.
  • Joël Chandelier, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot, « Introduction », in Joël Chandelier, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot (eds), Science et technique au Moyen Âge (XIIe-XVe siècles), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2017, p. 7-24.

5 décembre 2022 : Savoirs du corps et observation durant la première modernité européenne

Rafael Mandressi

  • Rafael Mandressi, « De l’œil et du texte. Preuve, expérience et témoignage dans les “sciences du corps” à l’époque moderne », Communications, 84/1, 2009, p. 103-118.
  • Gianna Pomata, « Observation Rising : Birth of an Epistemic Genre, 1500-1650 », in Lorraine Daston, Elizabeth Lunbeck (eds), Histories of Scientific Observation, Chicago, University of Chicago Press, 2011, p. 45-80.

12 décembre 2022 : Une histoire globale des savoirs durant la première modernité

Antonella Romano

  • Timothy Brook, Le chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l’aube de la mondialisation, Paris, Payot, 2010, chap. 4, p. 125-167.
  • Antonella Romano, « Les échelles de Rome. Une nouvelle grammaire du monde entre l’ancien et l’inconnu à la Renaissance », in Antonella Romano, Silvia Sebastiani (eds), La forza delle incertezze. Dialoghi storiografici con Jacques Revel, Bologna, Il Mulino, 2016, p. 311-354.

9 janvier 2023 : L’homme en question : classifications raciales au siècle des Lumières

Silvia Sebastiani

  • Claude-Olivier Doron, « Histoire épistémologique et histoire politique de la race », Archives de Philosophie, 81, 2018, p. 477-499.
  • Jean-Frédéric Schaub, Silvia Sebastiani, Race et histoire dans les sociétés occidentales (15e-18e siècle), Paris, Albin Michel, p. 388-414.

16 janvier 2023 : Science de l'homme? Sciences sociales? Moral sciences? Geisteswissenschaften?

L'émergence d'un nouveau domaine du savoir à l’extension variée (fin du XVIIIe siècle-XXe siècle)

Wolf Feuerhahn

  • Alain Drouard, « Réflexions sur une chronologie. Le développement des sciences sociales en France de 1945 à la fin des années soixante », Revue française de sociologie, 1982, 23/1, p. 55-85.
  • Theodore M. Porter, Dorothy Ross, « Introduction. Writing History of Social Science », in The Cambridge History of Science, Volume 7: The Modern Social Sciences, Cambridge, Cambridge University Press, 2003, p. 1-10.

23 janvier 2023 : Techniques, savoirs et innovations à l’échelle du monde

Aleksandra Kobiljski

  • Whitney E. Laemmli, « A Case in Pointe. Romance and Regimentation at the New York City Ballet », Technology and Culture, 56, 2015, p. 1-27.
  • David Edgerton, « Techniques créoles et histoires mondiales. Repenser le déplacement des objets dans l’espace et dans le temps », Techniques & Culture, 67, 2017/1, p. 30-63.

30 janvier 2023 : Émergence de la thermodynamique au XIXe siècle à partir d’une pratique industrielle

Emanuel Bertrand

  • Sadi Carnot, Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance, Paris, Bachelier, 1824, p. 1-19.
  • Isabelle Stengers, « L’énergie se conserve ! », in Cosmopolitiques I, Paris, La Découverte, 2003, p. 184-195.

6 février 2023 : Histoire culturelle de l’atome et du nucléaire

Charlotte Bigg

  • Joseph Masco, « ‘Survival is Your Business’ :Engineering Ruins and Affect in Nuclear America », Cultural Anthropology, 2, 2008, p. 361-398.
  • Gabrielle Hecht, « Nuclear Ontologies », Constellations, 13, 2006, p. 320-331.

13 février 2023 : Sciences, guerres et épidémies au XXe siècle

Anne Rasmussen

  • Christoph Gradmann, « Invisible Enemies : Bacteriology and the Language of Politics in Imperial Germany », Science in Context, 13/1, 2000, p. 9-30.
  • Anne Rasmussen, « Expérimenter la santé des grands nombres : les hygiénistes militaires et l’armée française, 1850-1914 », Le Mouvement social, 257, 2016, p. 71-91.

Master


  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Exposé oral et fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour les étudiantes et les étudiants du parcours HSTS, la validation du séminaire requiert une présence assidue et une présentation orale d’un texte choisi (15 minutes). Chaque étudiante ou étudiant rédige en outre une fiche de lecture (7 à 8 pages, soit 20.000 à 25.000 signes) au sujet du texte présenté. Cette trace écrite est évaluée par l’enseignante ou l’enseignant responsable de la séance.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Dernière modification : 27 septembre 2022 10:42

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie
Page web
https://drive.google.com/drive/folders/1UxL8pjbDJ1qE2RBPAhwV_IGOUbb0-NkW?usp=sharing 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Anthropologie historique Antiquité (sciences de l’) Corps Culture Culture matérielle Écriture Espace Études des sciences contemporaines Geste technique Histoire des sciences et des techniques Historiographie Innovation Savoir-faire Savoirs Sciences Sociohistoire Techniques Temps/temporalité
Aires culturelles
Amérique du Nord Asie Europe Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Catherine König-Pralong [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre Alexandre-Koyré. Histoire des sciences et des techniques (CAK)
  • Silvia Sebastiani   directrice d'études, EHESS / Groupe d'études sur les historiographies modernes (CRH-GEHM)

Ce séminaire obligatoire du parcours HSTS de la mention « Savoirs en société » présente certains enjeux et thèmes récurrents de l’histoire des sciences, des savoirs et des techniques. Il aborde les savoirs et les pratiques scientifiques dans la longue durée, de l’Antiquité au XXIe siècle. Sur le plan réflexif, il demeure attentif aux conditions sociales de la formation de l’histoire des sciences, des techniques et des savoirs, envisagée comme pratique disciplinaire et comme espace de controverses.

Entre autres pratiques savantes, la médecine, les anthropologies humaine et physique, les sciences du gouvernement de la société et leurs interactions avec les techniques seront abordées « comme si elles avaient été produites par des personnes physiques, situées dans le temps, l’espace et la société, qui aspirent à la crédibilité et à l’autorité » (S. Shapin). La recherche de ces dernières décennies nous invite en outre à inscrire deux interrogations à l’horizon de nos discussions : la dimension globale d’une histoire des savoirs désormais poly-centrée et circulatoire, associée aux critiques des grands récits de la scientificité ou de la rationalité européenne.

Le séminaire est aussi ouvert, dans la limite des places disponibles et dans cet ordre de priorité, aux étudiants des deux autres parcours de la mention SES, aux étudiants d’autres mentions du master de l'EHESS, et aux auditeurs libres.

Tous les textes discutés et présentés, ainsi que le programme détaillé (avec la précision des modalités de validation) et d'autres documents, se trouvent à cette adresse :

 https://drive.google.com/drive/folders/1UxL8pjbDJ1qE2RBPAhwV_IGOUbb0-NkW

7 novembre 2022 : Quelle histoire des sciences, des techniques et des savoirs ?

Silvia Sebastiani et Catherine König-Pralong, avec d’autres enseignants du séminaire

  • Steven Shapin, « Lowering the Tone in the History of Science: A Noble Calling », in Id., Never Pure. Historical Studies of Science as if It Was Produced by People with Bodies, Situated in Time, Space, and Society, and Struggling for Credibility and Authority, Baltimore, The John Hopkins University Press, 2010, p. 1-14.
  • Stéphane Van Damme, « Un ancien régime des sciences et des savoirs », in Id. (éd.), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 1. De la Renaissance aux Lumières, Paris, Seuil, 2015, p. 19-42.
  • Kapil Raj, H. Otto Sibum, « Globalisation, science et modernité. De la guerre de Sept Ans à la Grande Guerre », in Iid. (éds), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 2. Modernité et globalisation, Paris, Seuil, 2015, p. 11-30.
  • Christophe Bonneuil, Dominique Pestre, « Le siècle des technosciences (depuis 1914) », Iid. (éds), Histoire des sciences et des savoirs. Tome 3. Le siècle des technosciences, Paris, Seuil, 2015, p. 9-24.

14 novembre 2022 : Différenciation et rationalisation des savoirs. Le cas de la Grèce archaïque

Leopoldo Iribarren

  • Jean-Pierre Vernant, « Du mythe à la raison. La formation de la pensée positive dans la Grèce archaïque », Annales. Économies, sociétés, civilisations, 12/2, 1957, p. 183-206.
  • Leopoldo Iribarren, « Le sage et la nature », à paraître in F. Prost, J.-M. Roubinau et D. Vivier (eds), La Grèce du VIe siècle av. J.-C., Presses Universitaires de Rennes, 2023.

21 novembre 2022 : Les techniques de production du livre manuscrit de l'Antiquité au haut Moyen Âge

Filippo Ronconi

  • Filippo Ronconi, « Les artisans responsables de la fabrication du support », in Filippo Ronconi, Aux racines du livre. Métamorphoses d’un objet de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Éditions de l’EHESS, 2021, p. 199-216.
  • Filippo Ronconi, « Le travail du copiste. Entre apprentissage et pratiques professionnelles », in Filippo Ronconi, Aux racines du livre. Métamorphoses d’un objet de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Éditions de l’EHESS, 2021, p. 239-256.

28 novembre 2022 : La circulation des savoirs de l’homme et de la nature au Moyen Âge

Catherine König-Pralong

  • Alain de Libera, « L’héritage oublié », in Alain de Libera, Penser au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1991, p. 98-121.
  • Joël Chandelier, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot, « Introduction », in Joël Chandelier, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot (eds), Science et technique au Moyen Âge (XIIe-XVe siècles), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2017, p. 7-24.

5 décembre 2022 : Savoirs du corps et observation durant la première modernité européenne

Rafael Mandressi

  • Rafael Mandressi, « De l’œil et du texte. Preuve, expérience et témoignage dans les “sciences du corps” à l’époque moderne », Communications, 84/1, 2009, p. 103-118.
  • Gianna Pomata, « Observation Rising : Birth of an Epistemic Genre, 1500-1650 », in Lorraine Daston, Elizabeth Lunbeck (eds), Histories of Scientific Observation, Chicago, University of Chicago Press, 2011, p. 45-80.

12 décembre 2022 : Une histoire globale des savoirs durant la première modernité

Antonella Romano

  • Timothy Brook, Le chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l’aube de la mondialisation, Paris, Payot, 2010, chap. 4, p. 125-167.
  • Antonella Romano, « Les échelles de Rome. Une nouvelle grammaire du monde entre l’ancien et l’inconnu à la Renaissance », in Antonella Romano, Silvia Sebastiani (eds), La forza delle incertezze. Dialoghi storiografici con Jacques Revel, Bologna, Il Mulino, 2016, p. 311-354.

9 janvier 2023 : L’homme en question : classifications raciales au siècle des Lumières

Silvia Sebastiani

  • Claude-Olivier Doron, « Histoire épistémologique et histoire politique de la race », Archives de Philosophie, 81, 2018, p. 477-499.
  • Jean-Frédéric Schaub, Silvia Sebastiani, Race et histoire dans les sociétés occidentales (15e-18e siècle), Paris, Albin Michel, p. 388-414.

16 janvier 2023 : Science de l'homme? Sciences sociales? Moral sciences? Geisteswissenschaften?

L'émergence d'un nouveau domaine du savoir à l’extension variée (fin du XVIIIe siècle-XXe siècle)

Wolf Feuerhahn

  • Alain Drouard, « Réflexions sur une chronologie. Le développement des sciences sociales en France de 1945 à la fin des années soixante », Revue française de sociologie, 1982, 23/1, p. 55-85.
  • Theodore M. Porter, Dorothy Ross, « Introduction. Writing History of Social Science », in The Cambridge History of Science, Volume 7: The Modern Social Sciences, Cambridge, Cambridge University Press, 2003, p. 1-10.

23 janvier 2023 : Techniques, savoirs et innovations à l’échelle du monde

Aleksandra Kobiljski

  • Whitney E. Laemmli, « A Case in Pointe. Romance and Regimentation at the New York City Ballet », Technology and Culture, 56, 2015, p. 1-27.
  • David Edgerton, « Techniques créoles et histoires mondiales. Repenser le déplacement des objets dans l’espace et dans le temps », Techniques & Culture, 67, 2017/1, p. 30-63.

30 janvier 2023 : Émergence de la thermodynamique au XIXe siècle à partir d’une pratique industrielle

Emanuel Bertrand

  • Sadi Carnot, Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance, Paris, Bachelier, 1824, p. 1-19.
  • Isabelle Stengers, « L’énergie se conserve ! », in Cosmopolitiques I, Paris, La Découverte, 2003, p. 184-195.

6 février 2023 : Histoire culturelle de l’atome et du nucléaire

Charlotte Bigg

  • Joseph Masco, « ‘Survival is Your Business’ :Engineering Ruins and Affect in Nuclear America », Cultural Anthropology, 2, 2008, p. 361-398.
  • Gabrielle Hecht, « Nuclear Ontologies », Constellations, 13, 2006, p. 320-331.

13 février 2023 : Sciences, guerres et épidémies au XXe siècle

Anne Rasmussen

  • Christoph Gradmann, « Invisible Enemies : Bacteriology and the Language of Politics in Imperial Germany », Science in Context, 13/1, 2000, p. 9-30.
  • Anne Rasmussen, « Expérimenter la santé des grands nombres : les hygiénistes militaires et l’armée française, 1850-1914 », Le Mouvement social, 257, 2016, p. 71-91.
  • Initiation/introduction – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Exposé oral et fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour les étudiantes et les étudiants du parcours HSTS, la validation du séminaire requiert une présence assidue et une présentation orale d’un texte choisi (15 minutes). Chaque étudiante ou étudiant rédige en outre une fiche de lecture (7 à 8 pages, soit 20.000 à 25.000 signes) au sujet du texte présenté. Cette trace écrite est évaluée par l’enseignante ou l’enseignant responsable de la séance.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=103.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 16:30-18:30
    du 7 novembre 2022 au 13 février 2023
    Nombre de séances : 12