UE978 - Devenirs terrestres


Lieu et planning


  • Autre lieu Paris
    La Parole Errante, 9 rue François Debergue 93100 Montreuil
    annuel / mensuel (indifférent), mercredi 17:30-20:30
    du 13 octobre 2021 au 8 juin 2022
    Nombre de séances : 8


Description


Dernière modification : 12 avril 2022 06:32

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Environnement Histoire environnementale Philosophie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s

Après des siècles de modernisation sans merci, faut-il encore « être modernes » ou bien devenir terrestres ? Bien que trop duale, la tension entre globalisateurs modernes et terrestres est devenue une boussole politique, existentielle et théorique majeure, que le séminaire se propose d’explorer en rassemblant notamment les auteures et auteurs de la revue Terrestres, Revue des Livres des Idées et des Écologies. Qu’est ce que devenir terrestres ? Quelles histoires et quels récits faire des dérèglements en cours ? Quels sont les contours de la condition terrestre ? Que devient le politique au-delà de sa constitution moderne quand le socius exclusivement humain n’en est plus le lieu hégémonique et quand l’habiter excède le gouverner ? De quelles pensées les luttes, destitutions et alternatives contemporaines sont-elles le terreau ? Ce séminaire de recherche (non validable) se tient à la Parole errante, 93000 Montreuil un mercredi par mois de 17h30 à 20h30.

8 décembre : Le vivant suppôt du capital ?

Cette séance réunira plusieurs membres et ami.e.s de la revue Terrestres pour introduire une discussion collective sur les critiques portées en France contre les humanités environnementales, les "nouvelles philosophies du vivant" et les perspectives plus-qu'humaines, accusées d'être dépolitisantes et de masquer les véritables dominations sociales en monde capitaliste (F. Lordon, F. Poupeau, etc.).

12 janvier : « Reprises de terres ». Retour sur les enjeux, les enquêtes et les rencontres

9 février :  Repenser la liberté, depuis l’autonomie et les subsistances

  • Discussion avec Aurélien Berlan, auteur de Terre et liberté : La quête d´autonomie contre le fantasme de délivrance (La Lenteur, 2021) et Geneviève Pruvost, auteure de Quotidien politique. Féminisme, écologie, subsistance (La Découverte, 2021).

9 mars : Les Terrestres sont aussi des écosystèmes. Ce que les microbes font à la médecine, à la santé publique et à la biologie

avec :

  • Charlotte Brives, Biologiste et anthropologue des sciences et de la biomédecine, actuellement chercheuse au Centre Émile Durkheim, CNRS - Université de Bordeaux
  • Alexis Zimmer, Biologiste et philosophe, anthropologue des sciences, actuellement maître de conférence en Histoire et politique de la santé et de l'environnement aux 19e et 20e siècles, à la faculté de médecine de Strasbourg

13 avril 2022 : D’autres dépendances écologiques sont-elles possibles ?

  • Hélène Tordjman, enseignante-chercheuse à l’université Sorbonne Paris-Nord
  • Jean-Baptiste Fressoz, chargé de recherche au CNRS et rattaché au Centre Alexandre Koyré.

Les séances suivantes se tiendront les 11 mai et 8 juin


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

ce séminaire se tient à la Parole errante, 93000 Montreuil un mercredi par mois de 17 h 30 à 20 h 30.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 12 avril 2022 06:32

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Environnement Histoire environnementale Philosophie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s

Après des siècles de modernisation sans merci, faut-il encore « être modernes » ou bien devenir terrestres ? Bien que trop duale, la tension entre globalisateurs modernes et terrestres est devenue une boussole politique, existentielle et théorique majeure, que le séminaire se propose d’explorer en rassemblant notamment les auteures et auteurs de la revue Terrestres, Revue des Livres des Idées et des Écologies. Qu’est ce que devenir terrestres ? Quelles histoires et quels récits faire des dérèglements en cours ? Quels sont les contours de la condition terrestre ? Que devient le politique au-delà de sa constitution moderne quand le socius exclusivement humain n’en est plus le lieu hégémonique et quand l’habiter excède le gouverner ? De quelles pensées les luttes, destitutions et alternatives contemporaines sont-elles le terreau ? Ce séminaire de recherche (non validable) se tient à la Parole errante, 93000 Montreuil un mercredi par mois de 17h30 à 20h30.

8 décembre : Le vivant suppôt du capital ?

Cette séance réunira plusieurs membres et ami.e.s de la revue Terrestres pour introduire une discussion collective sur les critiques portées en France contre les humanités environnementales, les "nouvelles philosophies du vivant" et les perspectives plus-qu'humaines, accusées d'être dépolitisantes et de masquer les véritables dominations sociales en monde capitaliste (F. Lordon, F. Poupeau, etc.).

12 janvier : « Reprises de terres ». Retour sur les enjeux, les enquêtes et les rencontres

9 février :  Repenser la liberté, depuis l’autonomie et les subsistances

  • Discussion avec Aurélien Berlan, auteur de Terre et liberté : La quête d´autonomie contre le fantasme de délivrance (La Lenteur, 2021) et Geneviève Pruvost, auteure de Quotidien politique. Féminisme, écologie, subsistance (La Découverte, 2021).

9 mars : Les Terrestres sont aussi des écosystèmes. Ce que les microbes font à la médecine, à la santé publique et à la biologie

avec :

  • Charlotte Brives, Biologiste et anthropologue des sciences et de la biomédecine, actuellement chercheuse au Centre Émile Durkheim, CNRS - Université de Bordeaux
  • Alexis Zimmer, Biologiste et philosophe, anthropologue des sciences, actuellement maître de conférence en Histoire et politique de la santé et de l'environnement aux 19e et 20e siècles, à la faculté de médecine de Strasbourg

13 avril 2022 : D’autres dépendances écologiques sont-elles possibles ?

  • Hélène Tordjman, enseignante-chercheuse à l’université Sorbonne Paris-Nord
  • Jean-Baptiste Fressoz, chargé de recherche au CNRS et rattaché au Centre Alexandre Koyré.

Les séances suivantes se tiendront les 11 mai et 8 juin

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques

ce séminaire se tient à la Parole errante, 93000 Montreuil un mercredi par mois de 17 h 30 à 20 h 30.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Autre lieu Paris
    La Parole Errante, 9 rue François Debergue 93100 Montreuil
    annuel / mensuel (indifférent), mercredi 17:30-20:30
    du 13 octobre 2021 au 8 juin 2022
    Nombre de séances : 8