UE946 - Anthropologie des cuisines, enquêter sur les lieux de production


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=946.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 16:30-18:30
    du 1er mars 2022 au 31 mai 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 10 février 2022 10:32

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Aël Théry [référent·e]   doctorante, EHESS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

La cuisine est à la fois un thème classique d’anthropologie et une préoccupation émergente et transversale aux sciences sociales. Cependant, avec l’émergence des Food Studies, ce sont les pratiques de consommation plus que de production qui sont étudiées. En proposant une approche proprement ethnographique des cuisines professionnelles, nous nous intéresserons dans ce séminaire aux conditions d’émergence, d’élaboration et d’invention des goûts dans différents environnements de travail et contextes politiques.

Le métier de cuisinier est un métier ouvrier où la pénibilité est une composante valorisée – il faut être un « vrai », ne pas compter ses heures, « envoyer » le plus possible – dans un monde professionnel composé majoritairement d’hommes et traversé par la compétition. Le métier est celui de techniciens qualifiés dont la reconnaissance n’est pourtant ni salariale ni symbolique, car celle des pairs et du grand public est exclusivement accordée au chef de cuisine. Comment expliquer la pérennité contemporaine et généralisée de la pénibilité comme constituante du système productif des cuisines ?

Nous chercherons dans ce séminaire à percevoir comment l’anthropologie s’empare des cuisines mais aussi comment les cuisines soulèvent et enrichissent des questions classiques d’anthropologie. Ce séminaire posera ainsi les bases d’une anthropologie des cuisines, en l’ouvrant à d’autres terrains d’enquêtes (de cuisines) dans une approche comparative pour mieux saisir les spécificités de chaque contexte. Ces questions seront déclinées en quatre thématiques, chacune articulée par des lectures de textes d’anthropologie ainsi que des matériaux de terrain.

Thème 1 (3 séances) : La cuisine comme objet classique anthropologique

Thème 2 (3 séances) : Une ethnographie du métier de cuisinier

Thème 3 (3 séances) : Être un « bon cuisinier », être un « bon chef »

Thème 4 (2 séances) : Les frontières de la créativité  

Conclusion (1 séance) : enjeux méthodologiques et théoriques d’une anthropologie des cuisines


Master


  • Initiation/introduction – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 10 février 2022 10:32

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Aël Théry [référent·e]   doctorante, EHESS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

La cuisine est à la fois un thème classique d’anthropologie et une préoccupation émergente et transversale aux sciences sociales. Cependant, avec l’émergence des Food Studies, ce sont les pratiques de consommation plus que de production qui sont étudiées. En proposant une approche proprement ethnographique des cuisines professionnelles, nous nous intéresserons dans ce séminaire aux conditions d’émergence, d’élaboration et d’invention des goûts dans différents environnements de travail et contextes politiques.

Le métier de cuisinier est un métier ouvrier où la pénibilité est une composante valorisée – il faut être un « vrai », ne pas compter ses heures, « envoyer » le plus possible – dans un monde professionnel composé majoritairement d’hommes et traversé par la compétition. Le métier est celui de techniciens qualifiés dont la reconnaissance n’est pourtant ni salariale ni symbolique, car celle des pairs et du grand public est exclusivement accordée au chef de cuisine. Comment expliquer la pérennité contemporaine et généralisée de la pénibilité comme constituante du système productif des cuisines ?

Nous chercherons dans ce séminaire à percevoir comment l’anthropologie s’empare des cuisines mais aussi comment les cuisines soulèvent et enrichissent des questions classiques d’anthropologie. Ce séminaire posera ainsi les bases d’une anthropologie des cuisines, en l’ouvrant à d’autres terrains d’enquêtes (de cuisines) dans une approche comparative pour mieux saisir les spécificités de chaque contexte. Ces questions seront déclinées en quatre thématiques, chacune articulée par des lectures de textes d’anthropologie ainsi que des matériaux de terrain.

Thème 1 (3 séances) : La cuisine comme objet classique anthropologique

Thème 2 (3 séances) : Une ethnographie du métier de cuisinier

Thème 3 (3 séances) : Être un « bon cuisinier », être un « bon chef »

Thème 4 (2 séances) : Les frontières de la créativité  

Conclusion (1 séance) : enjeux méthodologiques et théoriques d’une anthropologie des cuisines

  • Initiation/introduction – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=946.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 16:30-18:30
    du 1er mars 2022 au 31 mai 2022
    Nombre de séances : 12