UE943 - Atelier d'écriture ethnographique


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 08:30-10:30
    du 16 novembre 2021 au 15 février 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 1 novembre 2021 14:58

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Écriture Ethnographie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Thomas Cortado [référent·e]   ATER, EHESS / Centre Maurice-Halbwachs (CMH)

Notes ethnographiques et transcriptions d’entretiens, journaux de terrain et de recherche, projets et rapports, mémoires et thèses, communications dans des congrès et articles scientifiques… L’anthropologie contemporaine se distingue autant par son contact direct et prolongé avec les cultures les plus diverses que par son immersion dans un flot continu de pratiques écrites, généralement soumises à des normes universitaires. Pourtant, celles-ci souvent suscitent une certaine appréhension chez les apprenti·e·s anthropologues, qui ne savent pas toujours comment transcrire la densité de leurs observations ou organiser un texte à des fins argumentatives. Contre le mythe romantique du génie inspiré, ce séminaire part du principe que pour bien écrire il faut maîtriser certaines techniques. Contre la thèse qu’ont parfois défendue certains classiques des sciences sociales, suivant laquelle une pensée complexe appelle un langage abscons, ce séminaire fait le pari du style simple, mais efficace et suggestif.

Chaque séance sera consacrée à un genre particulier d’écrit, dont on analysera les usages et les difficultés. De courts exercices ethnographiques, en partie inspirés de ceux proposés par Kirin Narayan dans son ouvrage Alive in the Writing : Crafting Ethnography in the Company of Chekhov, seront distribuées aux étudiantes et étudiants d’une semaine à l’autre. Ils leur permettront de gagner en clarté et précision, mais aussi de stimuler leur imagination, d’accroître leur attention. En effet, l’écriture ethnographique ne vient jamais après l’enquête, comme s’il ne s’agissait que d’enregistrer les résultats. Elle est un véritable laboratoire de la perception, où nous apprenons à renouer avec les différents sens qui modèlent notre rapport au monde. À noter le caractère interactif de cet atelier : les tentatives, maladresses et réussites des étudiantes et étudiants en seront la matière première. Il est ouvert à tous les niveaux et ne nécessite aucune expérience préalable du terrain.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Méthodologie – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Exercices d'écriture et de réflexivité

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 1 novembre 2021 14:58

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Écriture Ethnographie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Thomas Cortado [référent·e]   ATER, EHESS / Centre Maurice-Halbwachs (CMH)

Notes ethnographiques et transcriptions d’entretiens, journaux de terrain et de recherche, projets et rapports, mémoires et thèses, communications dans des congrès et articles scientifiques… L’anthropologie contemporaine se distingue autant par son contact direct et prolongé avec les cultures les plus diverses que par son immersion dans un flot continu de pratiques écrites, généralement soumises à des normes universitaires. Pourtant, celles-ci souvent suscitent une certaine appréhension chez les apprenti·e·s anthropologues, qui ne savent pas toujours comment transcrire la densité de leurs observations ou organiser un texte à des fins argumentatives. Contre le mythe romantique du génie inspiré, ce séminaire part du principe que pour bien écrire il faut maîtriser certaines techniques. Contre la thèse qu’ont parfois défendue certains classiques des sciences sociales, suivant laquelle une pensée complexe appelle un langage abscons, ce séminaire fait le pari du style simple, mais efficace et suggestif.

Chaque séance sera consacrée à un genre particulier d’écrit, dont on analysera les usages et les difficultés. De courts exercices ethnographiques, en partie inspirés de ceux proposés par Kirin Narayan dans son ouvrage Alive in the Writing : Crafting Ethnography in the Company of Chekhov, seront distribuées aux étudiantes et étudiants d’une semaine à l’autre. Ils leur permettront de gagner en clarté et précision, mais aussi de stimuler leur imagination, d’accroître leur attention. En effet, l’écriture ethnographique ne vient jamais après l’enquête, comme s’il ne s’agissait que d’enregistrer les résultats. Elle est un véritable laboratoire de la perception, où nous apprenons à renouer avec les différents sens qui modèlent notre rapport au monde. À noter le caractère interactif de cet atelier : les tentatives, maladresses et réussites des étudiantes et étudiants en seront la matière première. Il est ouvert à tous les niveaux et ne nécessite aucune expérience préalable du terrain.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Méthodologie – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Exercices d'écriture et de réflexivité
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 08:30-10:30
    du 16 novembre 2021 au 15 février 2022
    Nombre de séances : 12