UE911 - Anthropologie pragmatique. Rituel et diplomatie trans-espèces en Amérique indienne


Lieu et planning


  • Autre lieu Paris
    Sorbonne, École pratique des hautes études, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris
    1er semestre / bimensuel (indifférent), jeudi 10:00-13:00
    du 18 novembre 2021 au 17 février 2022
    Nombre de séances : 8


Description


Dernière modification : 17 mai 2021 15:31

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie et linguistique Cognition Communication Ethnographie Interactions Rituel
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s

Ce séminaire de recherche aborde, dans une perspective comparatiste, les formes de communication amérindiennes, les interactions sociales et les savoirs qui leurs sont attachés. Il présente les enjeux théoriques et méthodologiques d’une anthropologie du langage et des signes située dans la crise écopolitique contemporaine. On examine les usages de la traduction - interlinguistique, conceptuelle, intersémiotique - et les relations diplomatiques que les amérindiens mobilisent pour dialoguer avec les animaux ou les esprits, faire entendre leur voix sur les scènes nationales et internationales et transmettre leurs savoirs. Ces rapports diplomates qui génèrent à la fois instabilité (malentendus, conflits, incertitudes) et créativité, impliquent une transformation des manières de communiquer avec autrui. Chaque sujet s’engage en effet à traduire les mondes propre et alien au moyen de signes, afin d’établir une zone proximale de contact. On s’interroge sur cette zone grise de la rencontre, dans laquelle un dialogue prend place « à la lisière » entre les mondes et les espèces, dans des domaines tels que la chasse, le chamanisme ou la politique. L’étude de ces phénomènes s’inscrit dans une réflexion plus large sur la façon dont les sociétés humaines conceptualisent, d’un point de vue emic, l’ontologie propre langage et l’efficacité de la parole rituelle. Cette réflexion s’appuie sur des matériaux ethnolinguistiques et une série d'études de cas détaillées issues de l’ethnographie des sociétés amérindiennes (Amazonie, Andes, Amérique centrale). Une attention particulière est prêtée à des aspects peu explorés de la communication linguistique, venant puiser dans l’expression sensible (geste, iconicité, rythme, mise en scène, performance dans l’espace public), l’imagination rituelle et les « jeux » entre la parole, l’image et le texte.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
andrea-luz.gutierrez-choquevilca@college-de-france.fr
Informations pratiques

pour tout renseignement, adresser un courriel à l'enseignant.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

ouvert aux étudiants de master et de doctorat.

Dernière modification : 17 mai 2021 15:31

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie et linguistique Cognition Communication Ethnographie Interactions Rituel
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s

Ce séminaire de recherche aborde, dans une perspective comparatiste, les formes de communication amérindiennes, les interactions sociales et les savoirs qui leurs sont attachés. Il présente les enjeux théoriques et méthodologiques d’une anthropologie du langage et des signes située dans la crise écopolitique contemporaine. On examine les usages de la traduction - interlinguistique, conceptuelle, intersémiotique - et les relations diplomatiques que les amérindiens mobilisent pour dialoguer avec les animaux ou les esprits, faire entendre leur voix sur les scènes nationales et internationales et transmettre leurs savoirs. Ces rapports diplomates qui génèrent à la fois instabilité (malentendus, conflits, incertitudes) et créativité, impliquent une transformation des manières de communiquer avec autrui. Chaque sujet s’engage en effet à traduire les mondes propre et alien au moyen de signes, afin d’établir une zone proximale de contact. On s’interroge sur cette zone grise de la rencontre, dans laquelle un dialogue prend place « à la lisière » entre les mondes et les espèces, dans des domaines tels que la chasse, le chamanisme ou la politique. L’étude de ces phénomènes s’inscrit dans une réflexion plus large sur la façon dont les sociétés humaines conceptualisent, d’un point de vue emic, l’ontologie propre langage et l’efficacité de la parole rituelle. Cette réflexion s’appuie sur des matériaux ethnolinguistiques et une série d'études de cas détaillées issues de l’ethnographie des sociétés amérindiennes (Amazonie, Andes, Amérique centrale). Une attention particulière est prêtée à des aspects peu explorés de la communication linguistique, venant puiser dans l’expression sensible (geste, iconicité, rythme, mise en scène, performance dans l’espace public), l’imagination rituelle et les « jeux » entre la parole, l’image et le texte.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
andrea-luz.gutierrez-choquevilca@college-de-france.fr
Informations pratiques

pour tout renseignement, adresser un courriel à l'enseignant.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

ouvert aux étudiants de master et de doctorat.

  • Autre lieu Paris
    Sorbonne, École pratique des hautes études, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris
    1er semestre / bimensuel (indifférent), jeudi 10:00-13:00
    du 18 novembre 2021 au 17 février 2022
    Nombre de séances : 8