Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE87 - Mondes insulaires de l'océan Indien (Madagascar, Comores, Mayotte)


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 14:30-16:30
    du 3 mars 2022 au 9 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 4 octobre 2022 11:07

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Laurent Berger [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Sophie Blanchy   directrice de recherche (émérite), CNRS
  • Mathilde Heslon   doctorante, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Ce séminaire de recherche est destiné autant aux étudiants de master qu’aux doctorants et enseignants-chercheurs travaillant sur les îles et archipels de l’océan Indien occidental. L’intérêt heuristique que présente pour les sciences sociales d’appréhender la grande île de Madagascar et les archipels des Comores, des Mascareignes et des Seychelles comme une aire culturelle et un domaine de recherche à part entière, tient à la singularité de ce creuset civilisationnel afro-eurasiatique, forgé dans l’un des derniers endroits habités de la planète, à la croisée des influences bantoue, arabo-persane, austronésienne, indienne et occidentale, à partir des relations pluriséculaires que ces mondes insulaires ont entretenues avec les pourtours de l’océan Indien, à l’ouest (la mer Rouge, le golfe Persique, les fleuves du Limpopo et du Zambèze, les îles swahili : Zanzibar, Kilwa, Pemba, Mafia, Pate), comme à l’est (l’Inde du Gujarat, du Sind et de la côte de Malabar ; l’Indonésie de Sumatra et Java, de l’archipel de Riau, de Sulawesi et de Bornéo).

La mise en perspective dans une première partie des travaux conduits à Madagascar, aux Comores et à Mayotte, à partir des circulations et des transferts culturels ayant marqué l’histoire de cet espace régional, sera complétée dans une seconde partie par l'introduction aux recherches en cours dans chacune de ces îles. L’objectif d’un tel état des lieux est d’y circonscrire l’actualité de la recherche en sciences sociales pour mieux y envisager les nouvelles problématisations et lignes de recherche à venir.

Jeudi 3 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Laurent Berger (EHESS) "L’océan Indien occidental comme aire d’acculturation historique"

Jeudi 10 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Mamaye Idriss (Université de Paris) "Cosmopolitismes au féminin à Mayotte : redéfinition des contours de l’Empire français, du genre et de la citoyenneté du milieu du XIXe siècle à 1975".

Jeudi 17 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Lola Rolland (EHESS) "Trajectoires amoureuses et matrimoniales des femmes sur l'archipel de Nosy-Be : la sexualité féminine au service d'autrui"

Jeudi 24 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Iain Walker (Max Planck Institute for Social Anthropology) "Et s’il n’y avait pas de frontière ? Covid, (im)mobilités, et altérité ambiguë à Mayotte"

Jeudi 31 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Michael Lambek (University of Toronto) "Mariages et horizons moraux à Mayotte (1975-2015)"

Jeudi 7 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Marco Motta (Institut d'ethnologie de Neuchâtel) "L'Art de soigner les relations : éthique et esthétique de la vie avec les esprits à Zanzibar"

Jeudi 14 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Sophie Blanchy (CNRS) "Principes de filiation, système d'âge et islam à Ngazidja"

Jeudi 21 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Camille Al-Dabaghy (Université Paris8) "Sociohistoire du gouvernement municipal à Madagascar, à l'interface de l'aide au développement et de l’État"

Jeudi 12 mai 14h30-16h30 (heure de Paris) : Maurizio Esposito la Rossa (University of Cambridge) "Les relations à plaisanterie à Madagascar comme pierre angulaire de la construction sociale"

Jeudi 19 mai 14h30-16h30 (heure de Paris) : Mathilde Heslon (EHESS) "La possession de jeunes personnes à Mayotte : transformation et continuité des médiations relationnelles dans un contexte social en tension"

Jeudi 2 juin 14h30-16h30 (heure de Paris) : Dominique Somda (University of Cape Town) "L’Anôsy comme frontière: Contacts, prédation et hybridité au Sud de Madagascar"

Jeudi 9 juin 14h30-16h30 (heure de Paris) : Sophie Goedefroit (Université de Paris) "Parenté et politique à l'ouest de Madagascar"


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 4 octobre 2022 11:07

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Laurent Berger [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Sophie Blanchy   directrice de recherche (émérite), CNRS
  • Mathilde Heslon   doctorante, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

Ce séminaire de recherche est destiné autant aux étudiants de master qu’aux doctorants et enseignants-chercheurs travaillant sur les îles et archipels de l’océan Indien occidental. L’intérêt heuristique que présente pour les sciences sociales d’appréhender la grande île de Madagascar et les archipels des Comores, des Mascareignes et des Seychelles comme une aire culturelle et un domaine de recherche à part entière, tient à la singularité de ce creuset civilisationnel afro-eurasiatique, forgé dans l’un des derniers endroits habités de la planète, à la croisée des influences bantoue, arabo-persane, austronésienne, indienne et occidentale, à partir des relations pluriséculaires que ces mondes insulaires ont entretenues avec les pourtours de l’océan Indien, à l’ouest (la mer Rouge, le golfe Persique, les fleuves du Limpopo et du Zambèze, les îles swahili : Zanzibar, Kilwa, Pemba, Mafia, Pate), comme à l’est (l’Inde du Gujarat, du Sind et de la côte de Malabar ; l’Indonésie de Sumatra et Java, de l’archipel de Riau, de Sulawesi et de Bornéo).

La mise en perspective dans une première partie des travaux conduits à Madagascar, aux Comores et à Mayotte, à partir des circulations et des transferts culturels ayant marqué l’histoire de cet espace régional, sera complétée dans une seconde partie par l'introduction aux recherches en cours dans chacune de ces îles. L’objectif d’un tel état des lieux est d’y circonscrire l’actualité de la recherche en sciences sociales pour mieux y envisager les nouvelles problématisations et lignes de recherche à venir.

Jeudi 3 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Laurent Berger (EHESS) "L’océan Indien occidental comme aire d’acculturation historique"

Jeudi 10 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Mamaye Idriss (Université de Paris) "Cosmopolitismes au féminin à Mayotte : redéfinition des contours de l’Empire français, du genre et de la citoyenneté du milieu du XIXe siècle à 1975".

Jeudi 17 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Lola Rolland (EHESS) "Trajectoires amoureuses et matrimoniales des femmes sur l'archipel de Nosy-Be : la sexualité féminine au service d'autrui"

Jeudi 24 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Iain Walker (Max Planck Institute for Social Anthropology) "Et s’il n’y avait pas de frontière ? Covid, (im)mobilités, et altérité ambiguë à Mayotte"

Jeudi 31 mars 14h30-16h30 (heure de Paris) : Michael Lambek (University of Toronto) "Mariages et horizons moraux à Mayotte (1975-2015)"

Jeudi 7 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Marco Motta (Institut d'ethnologie de Neuchâtel) "L'Art de soigner les relations : éthique et esthétique de la vie avec les esprits à Zanzibar"

Jeudi 14 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Sophie Blanchy (CNRS) "Principes de filiation, système d'âge et islam à Ngazidja"

Jeudi 21 avril 14h30-16h30 (heure de Paris) : Camille Al-Dabaghy (Université Paris8) "Sociohistoire du gouvernement municipal à Madagascar, à l'interface de l'aide au développement et de l’État"

Jeudi 12 mai 14h30-16h30 (heure de Paris) : Maurizio Esposito la Rossa (University of Cambridge) "Les relations à plaisanterie à Madagascar comme pierre angulaire de la construction sociale"

Jeudi 19 mai 14h30-16h30 (heure de Paris) : Mathilde Heslon (EHESS) "La possession de jeunes personnes à Mayotte : transformation et continuité des médiations relationnelles dans un contexte social en tension"

Jeudi 2 juin 14h30-16h30 (heure de Paris) : Dominique Somda (University of Cape Town) "L’Anôsy comme frontière: Contacts, prédation et hybridité au Sud de Madagascar"

Jeudi 9 juin 14h30-16h30 (heure de Paris) : Sophie Goedefroit (Université de Paris) "Parenté et politique à l'ouest de Madagascar"

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 14:30-16:30
    du 3 mars 2022 au 9 juin 2022
    Nombre de séances : 12