Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE788 - Asie maritime : du port au grand large, les gens de mer et leurs cultures


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A302
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 12:30-14:30
    du 21 octobre 2021 au 3 février 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 26 janvier 2022 15:38

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie historique, Archéologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Archéologie Culture matérielle Diaspora Histoire Histoire des sciences et des techniques Histoire environnementale Transnational
Aires culturelles
Asie méridionale Asie orientale Asie sud-orientale Chine Corée Insulindien (monde) Japon
Intervenant·e·s

Cette année, nous tenterons d’identifier et d’étudier les comportements, les pratiques et les représentations qui définissent les cultures des gens de mer. Nous nous focaliserons sur les multiples métiers et statuts ainsi que sur les diverses pratiques sociales qui caractérisent les milieux professionnels liés à la mer, depuis les activités portuaires jusqu’à la navigation au large. Les périls auxquels sont confrontés les gens de mer génèrent par ailleurs des coutumes et des religiosités qui leur sont propres, le plus souvent en réponse à des demandes de sécurisation. Se mettent ainsi en place des géographies culturelle et religieuse particulières, que l’on pourra étudier par l’identification de sanctuaires et lieux saints côtiers et portuaires, par l’analyse de formes d’art proprement maritimes, mais aussi par le biais de l’onomastique nautique ou de la toponymie des espaces maritimes.

21 octobre 2021 : Introduction et rappels historiographiques

28 octobre 2021 : Les maîtres de navires d’Insulinde : une classe sociale vitale, Pierre-Yves Manguin (EFEO, EHESS-CASE)

4 novembre 2021 : Edo et ses pêcheurs (Guillaume Carré, EHESS-CCJ)

18 novembre 2021 : Ambiguous Associations: The Many Faces of Mo Tianci (Mac Thien Tu) and His Ha Tien Polity (Hang Xing, Brandeis University)

25 novembre 2021 : Mapmakers, Sailors, and Shallow Water in sixteenth to eighteenth century China, Elke Papelitzky (KU Leuven)

9 décembre 2021 : Le large et le domestique. Topologie sociale du péril marin à Taka Bonerate (Sulawesi sud, Indonésie), Colin Van Laer (Muséum national d’histoire naturelle)

16 décembre 2021 : Spanish Ships and Shipyards in the Early Modern Philippines, Ubaldo Iaccarino (National Taiwan University)

6 janvier 2022 : Pratiques de navigation des pirates japonais en mer de Chine orientale, 1350-1419, Damien Peladan (Université de Bordeaux)

13 janvier 2022 : Sauniers du Japon Prémoderne : les sauniers de Noto et la régie du sel du fief de Kaga, Mathieu Fauré (Université de Rykkyo, Japon)

20 janvier 2022 : Les calendriers de la mer, Paola Calanca (EFEO, EHESS-DCCJ)

27 janvier 2022 : séance annulée, reportée à une date fixée ultériurement. Les ex-voto marins d’Insulinde : des pratiques religieuses universelles, Pierre-Yves Manguin (EFEO, EHESS-CASE)

3 février 2022 : Les femmes et la mer 


Master


  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Premier contact par email: 

paola.calanca@ehess.fr ou paola.calanca@efeo.net

carré.guillaume@ehess.fr

Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Compte rendu


Au cours de cette année nous avons poursuivi nos réflexions sur la représentation de la mer en Asie en nous focalisant sur les comportements, les pratiques et les représentations qui définissent les cultures des gens de mer. Nous avons ainsi privilégié l’études des métiers – celui de maître de navires, de pilote, de pêcheur, mais aussi de constructeur naval, etc. – et de leurs pratiques – de navigation, religieuse et calendérique – en y incluant également les activités côtières, telle que par exemple la saliculture. La dernière séance a été réservée aux « femmes et la mer », un sujet encore trop peu développé par les chercheurs et ce malgré qu’en Chine, du moins le long des côtes sud-est et méridionales, les femmes jouent un rôle non négligeable à bord.

Comme tous les ans, une séance supplémentaire a été ajoutée en fin d’année afin de valider le séminaire pour les étudiants qui en avaient besoin.

Dernière modification : 26 janvier 2022 15:38

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie historique, Archéologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Archéologie Culture matérielle Diaspora Histoire Histoire des sciences et des techniques Histoire environnementale Transnational
Aires culturelles
Asie méridionale Asie orientale Asie sud-orientale Chine Corée Insulindien (monde) Japon
Intervenant·e·s

Cette année, nous tenterons d’identifier et d’étudier les comportements, les pratiques et les représentations qui définissent les cultures des gens de mer. Nous nous focaliserons sur les multiples métiers et statuts ainsi que sur les diverses pratiques sociales qui caractérisent les milieux professionnels liés à la mer, depuis les activités portuaires jusqu’à la navigation au large. Les périls auxquels sont confrontés les gens de mer génèrent par ailleurs des coutumes et des religiosités qui leur sont propres, le plus souvent en réponse à des demandes de sécurisation. Se mettent ainsi en place des géographies culturelle et religieuse particulières, que l’on pourra étudier par l’identification de sanctuaires et lieux saints côtiers et portuaires, par l’analyse de formes d’art proprement maritimes, mais aussi par le biais de l’onomastique nautique ou de la toponymie des espaces maritimes.

21 octobre 2021 : Introduction et rappels historiographiques

28 octobre 2021 : Les maîtres de navires d’Insulinde : une classe sociale vitale, Pierre-Yves Manguin (EFEO, EHESS-CASE)

4 novembre 2021 : Edo et ses pêcheurs (Guillaume Carré, EHESS-CCJ)

18 novembre 2021 : Ambiguous Associations: The Many Faces of Mo Tianci (Mac Thien Tu) and His Ha Tien Polity (Hang Xing, Brandeis University)

25 novembre 2021 : Mapmakers, Sailors, and Shallow Water in sixteenth to eighteenth century China, Elke Papelitzky (KU Leuven)

9 décembre 2021 : Le large et le domestique. Topologie sociale du péril marin à Taka Bonerate (Sulawesi sud, Indonésie), Colin Van Laer (Muséum national d’histoire naturelle)

16 décembre 2021 : Spanish Ships and Shipyards in the Early Modern Philippines, Ubaldo Iaccarino (National Taiwan University)

6 janvier 2022 : Pratiques de navigation des pirates japonais en mer de Chine orientale, 1350-1419, Damien Peladan (Université de Bordeaux)

13 janvier 2022 : Sauniers du Japon Prémoderne : les sauniers de Noto et la régie du sel du fief de Kaga, Mathieu Fauré (Université de Rykkyo, Japon)

20 janvier 2022 : Les calendriers de la mer, Paola Calanca (EFEO, EHESS-DCCJ)

27 janvier 2022 : séance annulée, reportée à une date fixée ultériurement. Les ex-voto marins d’Insulinde : des pratiques religieuses universelles, Pierre-Yves Manguin (EFEO, EHESS-CASE)

3 février 2022 : Les femmes et la mer 

  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Premier contact par email: 

paola.calanca@ehess.fr ou paola.calanca@efeo.net

carré.guillaume@ehess.fr

Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A302
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 12:30-14:30
    du 21 octobre 2021 au 3 février 2022
    Nombre de séances : 12

Au cours de cette année nous avons poursuivi nos réflexions sur la représentation de la mer en Asie en nous focalisant sur les comportements, les pratiques et les représentations qui définissent les cultures des gens de mer. Nous avons ainsi privilégié l’études des métiers – celui de maître de navires, de pilote, de pêcheur, mais aussi de constructeur naval, etc. – et de leurs pratiques – de navigation, religieuse et calendérique – en y incluant également les activités côtières, telle que par exemple la saliculture. La dernière séance a été réservée aux « femmes et la mer », un sujet encore trop peu développé par les chercheurs et ce malgré qu’en Chine, du moins le long des côtes sud-est et méridionales, les femmes jouent un rôle non négligeable à bord.

Comme tous les ans, une séance supplémentaire a été ajoutée en fin d’année afin de valider le séminaire pour les étudiants qui en avaient besoin.