UE71 - Lectures en sciences sociales sur les temporalités


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=71.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 10:30-12:30
    du 10 mars 2022 au 16 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 8 avril 2022 11:52

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Enquêtes Famille Savoirs Temps/temporalité Travail
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Marc Bessin [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Benoît Hachet   professeur agrégé, EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)

Le temps est au cœur de nombreux enjeux sociaux actuels : la durée et la productivité au travail, la pression de l’urgence exercée par certaines techniques commerciales et managériales, les assignations genrées à la sphère domestique et privée, l’articulation inégale entre travail et loisir, l’incertitude suscitée par la précarisation des conditions de vie, le développement durable et l’écologie, la prévention des risques, les rapports à la mémoire, l’obligation du projet, l’accélération de la modernité, et plus globalement une incitation diffuse à la rentabilisation des existences individuelles dans des mondes sociaux concurrentiels… Le temps est aussi au cœur des réactions à ces processus, comme les Slow Movements, les techniques de bien-être individuel, les politiques de protection sociale, les outils de la prospective ou les politiques urbaines dites temporelles. Quels sont alors les outils proposés par les sciences sociales pour analyser ces dynamiques contemporaines ?

Ces enjeux font déjà l’objet de travaux spécialisés. Ce séminaire de lectures, à visée généraliste, propose de fonctionner comme un espace où s’élaborent des outils conceptuels et méthodologiques pour appréhender les temps dans leurs différentes dimensions. S’inspirant du vocabulaire de William Grossin, le séminaire envisage la pluralité des temps : le temps-cadre des calendriers, le temps-durée de la vie, le temps-milieu de l’histoire, les temps sexués de l'activité et le temps-matière qu’il est loisible de modeler. Il consistera à lire les travaux classiques de sciences sociales sur les temporalités, des durkheimiens qui ont initié la réflexion sur le temps social (Durkheim, Mauss, Halbwachs) ; à l’articulation des horizons temporels, individuels ou collectifs (Halbwachs) et ses transformations historiques (Thompson, Koselleck, Bourdieu) ;  en passant par les enjeux de la quantification du temps (Sorokin et Merton, Thompson, Rosa) ; la question du pouvoir manifesté par des inégalités temporelles (Bourdieu, Darmon, Gardella) ; sans oublier des focus sur la production des rapports de genre par les rapports temporels (Haicaut, Le Feuvre) ou sur les parcours de vie et temporalités biographiques (Kolhi, Bessin) ; jusqu’à esquisser une sociologie des pratiques temporelles, à partir des travaux d’Elias, Zerubavel, Grossin et Flaherty.

Chaque séance sera consacrée à la présentation de textes sur différents niveaux d’analyse du temps (durée, rythme, vitesse, temporalisation). Quelques séances seront consacrées à la manière dont les recherches ont travaillé les questions temporelles, en nous consacrant aux enquêtes qui ont été menées sur les confinements de la crise sanitaire, donnant lieu à de nombreuses analyses sur les temporalités confinées.

Toutes les séances sont accessibles en présentiel (inscription néobab) ou en distanciel sur https://bbb.ehess.fr/b/ben-xmb-elp-cxz

Toutes les séances sont enregistrées et disponibles sur le lien bbb du séminaire

Programme détaillé :

Partie 1 : Appréhender les temporalités en sciences sociales

Jeudi 10 mars 2022 ­: Temps et temporalités en sciences sociales, Thomas Hirsch, historien : Le temps des sociétés ; Benoît Hachet, sociologue : Enquêter sur les temporalités

Jeudi 17 mars 2022 : Les temporalités de l’histoire

  • Koselleck R., (1990), Le Futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, Éditions de l’EHESS, chap. 5
  • Hartog F., (2020), « Avant-propos », « Introduction », « Conclusion » in Chronos. L’occident aux prises avec le temps, Paris, Nrf Gallimard, pp. 9-27 et pp. 321-335
  • Zerubavel E. (2003), « The Social Shape of the Past » in Time Maps. Collective Memory and the Social Shape of the Past, Chicago University Press, pp.11-36

Jeudi 24 mars 2022 : Les temporalités du quotidien

  • Zerubavel, E. (1985), « Introduction » et « chapitre 1 », Hidden rhythms: Schedules and calendars in social life. Berkeley, Los Angeles, London: Univ of California Press
  • Zerubavel E., (1981), « Living with the week » & « Experiencing the week » in The seven day circle. The History and Meaning of the Week, The University of Chicago Press, pp.83-106 &107-129.
  • Grossin W., (1996), « Genèse de l’ouvrage » & « Le vocabulaire du temps » in Pour une science des temps. Introduction à l’écologie temporelle, Octarès, pp.9-19 & pp.249-255 & Hachet B, Ruiz G. (2019), Le cadre temporel, un concept à l’épreuve de deux thèses temporalistes, Temporalités, n°30.

Jeudi 31 mars 2022 : Les temporalités biographiques

  • Rennes, J. (2019), « Âge biologique versus âge social : une distinction problématique », Genèses, vol. 117, no. 4, pp. 109-128.
  • Kohli, M. (1989), « Le cours de vie comme institution sociale ». Enquête [En ligne], 5
  • Bessin M., (2020), « Les présences intergénérationnelles du parcours de vie : une approche temporaliste et féministe », in Négroni C., Robin P. & Cardon P., Le parcours de vie en question, Lille, Presses du Septentrion.

Jeudi 7 avril 2022 : Le genre des temporalités

  • Haicault, M. (1984).  « La gestion ordinaire de la vie en deux », Sociologie du travail, 268-277.
  • Tronto, J. (2003). “Time's place”. Feminist Theory, 4(2), 119-138.
  • Le Feuvre N. (2006) « Le genre des temporalités sociales », in Thoemmes J. et Terssac G. de (dir.), Les temporalités sociales: repères méthodologiques. Éditions Octarès, coll. «Le travail en débat», Toulouse, pp. 29-44

Jeudi 14 avril 2022 : Time work

  • Flaherty M., (2020), “The Lathe of Time. Some Principles of Temporal Agency” in Flaherty, Meinert, Dalsgard (Ed), Time Work. Studies of temporal agency, New York, Berghahn, pp. 13-28   &   Vaisman N., (2020), “Hacking Time and Looping Temporalities in the Identification of the Adult “Living Disappeard” in Argentina, Ibidem, pp. 67-82
  • Bessin, M., (1998), « Le Kairos dans l’analyse temporelle », Cahiers lillois d’économie et de sociologie, no 32, p. 55-73.
  • Rosa H., (2018),  Ch 5 « Sphères de résonance, reconnaissance et axes de la relation au monde », ch6 « Les axes horizontaux de la résonance », in Résonance, une sociologie de la relation au monde, Paris, La Découverte, pp. 223-256

Partie 2 : Les temporalités du confinement à partir du numéro double de Temporalités n°34-35 (2021-2 / 2022-1)

Jeudi 21 avril 2022 : L’expérience temporelle du confinement

  • “L’expérience temporelle du confinement. Brèche temporelle et polyphonie sociale du temps" (Pierre-Marie Chauvin, Maëlle Diarra, Margot Lenouvel, Agnès Ramo)
  • "Temporalités en crise au fil des saisons : une ethnographie participative de l’ordinaire et du domestique en temps confiné et reconfiné" (Delphine Burguet, Pierrine Didier)

Jeudi 12 mai 2022 ­: Les temps confinés des parents

  • "Temporalités en tension de parents et de jeunes enfants confinés" (Pierre Ratinaud, Anne Dupuy, Alice Moscaritolo, Julie Renard, Chantal Zaouche Gaudron)
  • "Réseau de parenté pendant le premier confinement : des liens intensifiés en temps d’incertitude ?" (Veronika Kushtanina, Virginie Vinel)
  • "Pourquoi les enfants en résidence alternée ont-ils mieux vécu le premier confinement ? Ce que le confinement nous apprend des temporalités singulières de la résidence alternée (Nicolas Cauchi-Duval, Benoît Hachet, Xavier Thierry)

Intermède tardien

Jeudi 19 mai 2022 : Daniel Sazbon : "La notion de temporalité dans la sociologie de Gabriel Tarde"

  • Sazbon, 2020, Tiempo e historia en la sociología de Gabriel Tarde, Prismas. Revista de historia intelectual, Nº 24, pp. 29-49

Jeudi 2 juin 2022 : Les temps confinés des femmes

  • "« Je suis sollicitée du matin au soir » - l’articulation travail-famille pendant le confinement du printemps 2020" (Myriam Chatot, Alexandra Piesen et Valerya Viera Giraldo)
  • "Le « temps des femmes » pendant le confinement (mars-mai 2020). Quelques enseignements de l’enquête VICO" (Cécile Charlap)

Jeudi 9 juin 2022 : Perspectives biographiques sur le confinement

  • « Turbulences résidentielles et parcours de vie. Saisir les perturbations biographiques à partir des configurations du foyer » (Michel Grossetti et Lydie Launay)
  • "Sur le fil : les parcours migratoires à l’épreuve de la crise de la COVID19 au Québec" (Capucine Coustere, Charles Fleury, Daniel Bélanger)
  • "Recourir à la médecine procréative en temps de COVID : temporalités bouleversées et mise à l’épreuve du projet parental" (Léa Linconstant et Manon Vialle)

Jeudi 16 juin 2022 : Reconfigurer les temporalités

  • "Le sentiment de manquer de temps à l’épreuve du confinement : Enjeux de mesure et premiers résultats" (Simon Paye)
  • "Les modalités de temporalisation de l’experience des temps confinés au Chili" (Rodolfo Martinic, Paula Gonzalez, Álvaro Soto).
  • "La constitution d’une collection d’objet du confinement", Aude Fanlo, commissaire de l’exposition  « Psychodémie » au centre de conservation des ressources du Mucem

Master


  • Ateliers de lecture – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants : marc.bessin@ehess.fr et benoit.hachet@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

contacter les enseignants : marc.bessin@ehess.fr et benoit.hachet@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Dernière modification : 8 avril 2022 11:52

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Domaine
-
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Enquêtes Famille Savoirs Temps/temporalité Travail
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Marc Bessin [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Benoît Hachet   professeur agrégé, EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)

Le temps est au cœur de nombreux enjeux sociaux actuels : la durée et la productivité au travail, la pression de l’urgence exercée par certaines techniques commerciales et managériales, les assignations genrées à la sphère domestique et privée, l’articulation inégale entre travail et loisir, l’incertitude suscitée par la précarisation des conditions de vie, le développement durable et l’écologie, la prévention des risques, les rapports à la mémoire, l’obligation du projet, l’accélération de la modernité, et plus globalement une incitation diffuse à la rentabilisation des existences individuelles dans des mondes sociaux concurrentiels… Le temps est aussi au cœur des réactions à ces processus, comme les Slow Movements, les techniques de bien-être individuel, les politiques de protection sociale, les outils de la prospective ou les politiques urbaines dites temporelles. Quels sont alors les outils proposés par les sciences sociales pour analyser ces dynamiques contemporaines ?

Ces enjeux font déjà l’objet de travaux spécialisés. Ce séminaire de lectures, à visée généraliste, propose de fonctionner comme un espace où s’élaborent des outils conceptuels et méthodologiques pour appréhender les temps dans leurs différentes dimensions. S’inspirant du vocabulaire de William Grossin, le séminaire envisage la pluralité des temps : le temps-cadre des calendriers, le temps-durée de la vie, le temps-milieu de l’histoire, les temps sexués de l'activité et le temps-matière qu’il est loisible de modeler. Il consistera à lire les travaux classiques de sciences sociales sur les temporalités, des durkheimiens qui ont initié la réflexion sur le temps social (Durkheim, Mauss, Halbwachs) ; à l’articulation des horizons temporels, individuels ou collectifs (Halbwachs) et ses transformations historiques (Thompson, Koselleck, Bourdieu) ;  en passant par les enjeux de la quantification du temps (Sorokin et Merton, Thompson, Rosa) ; la question du pouvoir manifesté par des inégalités temporelles (Bourdieu, Darmon, Gardella) ; sans oublier des focus sur la production des rapports de genre par les rapports temporels (Haicaut, Le Feuvre) ou sur les parcours de vie et temporalités biographiques (Kolhi, Bessin) ; jusqu’à esquisser une sociologie des pratiques temporelles, à partir des travaux d’Elias, Zerubavel, Grossin et Flaherty.

Chaque séance sera consacrée à la présentation de textes sur différents niveaux d’analyse du temps (durée, rythme, vitesse, temporalisation). Quelques séances seront consacrées à la manière dont les recherches ont travaillé les questions temporelles, en nous consacrant aux enquêtes qui ont été menées sur les confinements de la crise sanitaire, donnant lieu à de nombreuses analyses sur les temporalités confinées.

Toutes les séances sont accessibles en présentiel (inscription néobab) ou en distanciel sur https://bbb.ehess.fr/b/ben-xmb-elp-cxz

Toutes les séances sont enregistrées et disponibles sur le lien bbb du séminaire

Programme détaillé :

Partie 1 : Appréhender les temporalités en sciences sociales

Jeudi 10 mars 2022 ­: Temps et temporalités en sciences sociales, Thomas Hirsch, historien : Le temps des sociétés ; Benoît Hachet, sociologue : Enquêter sur les temporalités

Jeudi 17 mars 2022 : Les temporalités de l’histoire

  • Koselleck R., (1990), Le Futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, Éditions de l’EHESS, chap. 5
  • Hartog F., (2020), « Avant-propos », « Introduction », « Conclusion » in Chronos. L’occident aux prises avec le temps, Paris, Nrf Gallimard, pp. 9-27 et pp. 321-335
  • Zerubavel E. (2003), « The Social Shape of the Past » in Time Maps. Collective Memory and the Social Shape of the Past, Chicago University Press, pp.11-36

Jeudi 24 mars 2022 : Les temporalités du quotidien

  • Zerubavel, E. (1985), « Introduction » et « chapitre 1 », Hidden rhythms: Schedules and calendars in social life. Berkeley, Los Angeles, London: Univ of California Press
  • Zerubavel E., (1981), « Living with the week » & « Experiencing the week » in The seven day circle. The History and Meaning of the Week, The University of Chicago Press, pp.83-106 &107-129.
  • Grossin W., (1996), « Genèse de l’ouvrage » & « Le vocabulaire du temps » in Pour une science des temps. Introduction à l’écologie temporelle, Octarès, pp.9-19 & pp.249-255 & Hachet B, Ruiz G. (2019), Le cadre temporel, un concept à l’épreuve de deux thèses temporalistes, Temporalités, n°30.

Jeudi 31 mars 2022 : Les temporalités biographiques

  • Rennes, J. (2019), « Âge biologique versus âge social : une distinction problématique », Genèses, vol. 117, no. 4, pp. 109-128.
  • Kohli, M. (1989), « Le cours de vie comme institution sociale ». Enquête [En ligne], 5
  • Bessin M., (2020), « Les présences intergénérationnelles du parcours de vie : une approche temporaliste et féministe », in Négroni C., Robin P. & Cardon P., Le parcours de vie en question, Lille, Presses du Septentrion.

Jeudi 7 avril 2022 : Le genre des temporalités

  • Haicault, M. (1984).  « La gestion ordinaire de la vie en deux », Sociologie du travail, 268-277.
  • Tronto, J. (2003). “Time's place”. Feminist Theory, 4(2), 119-138.
  • Le Feuvre N. (2006) « Le genre des temporalités sociales », in Thoemmes J. et Terssac G. de (dir.), Les temporalités sociales: repères méthodologiques. Éditions Octarès, coll. «Le travail en débat», Toulouse, pp. 29-44

Jeudi 14 avril 2022 : Time work

  • Flaherty M., (2020), “The Lathe of Time. Some Principles of Temporal Agency” in Flaherty, Meinert, Dalsgard (Ed), Time Work. Studies of temporal agency, New York, Berghahn, pp. 13-28   &   Vaisman N., (2020), “Hacking Time and Looping Temporalities in the Identification of the Adult “Living Disappeard” in Argentina, Ibidem, pp. 67-82
  • Bessin, M., (1998), « Le Kairos dans l’analyse temporelle », Cahiers lillois d’économie et de sociologie, no 32, p. 55-73.
  • Rosa H., (2018),  Ch 5 « Sphères de résonance, reconnaissance et axes de la relation au monde », ch6 « Les axes horizontaux de la résonance », in Résonance, une sociologie de la relation au monde, Paris, La Découverte, pp. 223-256

Partie 2 : Les temporalités du confinement à partir du numéro double de Temporalités n°34-35 (2021-2 / 2022-1)

Jeudi 21 avril 2022 : L’expérience temporelle du confinement

  • “L’expérience temporelle du confinement. Brèche temporelle et polyphonie sociale du temps" (Pierre-Marie Chauvin, Maëlle Diarra, Margot Lenouvel, Agnès Ramo)
  • "Temporalités en crise au fil des saisons : une ethnographie participative de l’ordinaire et du domestique en temps confiné et reconfiné" (Delphine Burguet, Pierrine Didier)

Jeudi 12 mai 2022 ­: Les temps confinés des parents

  • "Temporalités en tension de parents et de jeunes enfants confinés" (Pierre Ratinaud, Anne Dupuy, Alice Moscaritolo, Julie Renard, Chantal Zaouche Gaudron)
  • "Réseau de parenté pendant le premier confinement : des liens intensifiés en temps d’incertitude ?" (Veronika Kushtanina, Virginie Vinel)
  • "Pourquoi les enfants en résidence alternée ont-ils mieux vécu le premier confinement ? Ce que le confinement nous apprend des temporalités singulières de la résidence alternée (Nicolas Cauchi-Duval, Benoît Hachet, Xavier Thierry)

Intermède tardien

Jeudi 19 mai 2022 : Daniel Sazbon : "La notion de temporalité dans la sociologie de Gabriel Tarde"

  • Sazbon, 2020, Tiempo e historia en la sociología de Gabriel Tarde, Prismas. Revista de historia intelectual, Nº 24, pp. 29-49

Jeudi 2 juin 2022 : Les temps confinés des femmes

  • "« Je suis sollicitée du matin au soir » - l’articulation travail-famille pendant le confinement du printemps 2020" (Myriam Chatot, Alexandra Piesen et Valerya Viera Giraldo)
  • "Le « temps des femmes » pendant le confinement (mars-mai 2020). Quelques enseignements de l’enquête VICO" (Cécile Charlap)

Jeudi 9 juin 2022 : Perspectives biographiques sur le confinement

  • « Turbulences résidentielles et parcours de vie. Saisir les perturbations biographiques à partir des configurations du foyer » (Michel Grossetti et Lydie Launay)
  • "Sur le fil : les parcours migratoires à l’épreuve de la crise de la COVID19 au Québec" (Capucine Coustere, Charles Fleury, Daniel Bélanger)
  • "Recourir à la médecine procréative en temps de COVID : temporalités bouleversées et mise à l’épreuve du projet parental" (Léa Linconstant et Manon Vialle)

Jeudi 16 juin 2022 : Reconfigurer les temporalités

  • "Le sentiment de manquer de temps à l’épreuve du confinement : Enjeux de mesure et premiers résultats" (Simon Paye)
  • "Les modalités de temporalisation de l’experience des temps confinés au Chili" (Rodolfo Martinic, Paula Gonzalez, Álvaro Soto).
  • "La constitution d’une collection d’objet du confinement", Aude Fanlo, commissaire de l’exposition  « Psychodémie » au centre de conservation des ressources du Mucem
  • Ateliers de lecture – Sociologie – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants : marc.bessin@ehess.fr et benoit.hachet@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

contacter les enseignants : marc.bessin@ehess.fr et benoit.hachet@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=71.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 10:30-12:30
    du 10 mars 2022 au 16 juin 2022
    Nombre de séances : 12