Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE674 - Le culte des saints musulmans en Chine. Approches historique et anthropologique (5)


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), mardi 14:30-16:30
    du 16 novembre 2021 au 7 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 17 mai 2022 14:46

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Anthropologie historique Anthropologie sociale Citoyenneté Enquêtes Ethnicité Ethnographie Fait religieux Historiographie Islam Méthodes et techniques des sciences sociales Minorités Nationalisme Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
Asie orientale Chine
Intervenant·e·s
  • Marie-Paule Hille [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

Après un examen de la notion de sainteté (année 1), des espaces religieux (année 2), des rituels (année 3), nous continuerons d’aborder cette année le thème de l’exemplarité. Ce séminaire s’inscrira dans le programme de recherche de l’ANR RedGold et aura pour objectif d’étudier l’émergence d’une figure religieuse musulmane dans la période post-maoïste. En s’appuyant sur des matériaux écrits (textes hagiographiques, documents issus des institutions religieuses et étatiques) et sur des données empiriques issues de nos enquêtes ethnographiques dans le Nord-Ouest de la Chine, nous étudierons la trajectoire politique et religieuse d’une figure religieuse qualifiée de modèle. En mettant la focale sur cette notion d’exemplarité, nous proposons d’interroger les divers modes d’action dans la sphère religieuse ainsi que les usages politiques du passé en Chine contemporaine. Il s’agira également de mettre au cœur de la réflexion la relation entre islam et confucianisme à travers un examen situé des références au modèle muhammadien et à l’homme de bien. Comment sont qualifiées des actions exemplaires aujourd’hui en Chine ? Comment ces figures exemplaires se rapprochent-elles du saint, du héros ou du modèle socialiste ? Quel est le périmètre de publicisation donnée à ces actes méritoires ou méritants ?

Les douze séances du séminaire seront organisées autour de trois axes :

  1. Ethnographie des faits religieux [4 séances] où il sera question d’appréhender des modèles d’enquêtes de sciences sociales ;
  2. Présentation de plusieurs études de cas [4 séances] sur la notion d’exemplarité à partir de l’étude de sources écrites et des résultats de l’enquête ethnographique
  3. Travail coordonné autour des descriptions ethnographiques des étudiants autour de la question « Décrire une situation » [4 séances].

La séance du 17 mai se déroulera en salle 0.016, bâtiment recherche Sud, campus Condorcet

La séance du 7 juin se déroulera en salle 0.016, bâtiment Recherche Sud, Campus Condorcet


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Écrire à l'enseignante pour toutes demandes d'information pratique

Direction de travaux des étudiants

4 séances du séminaire sont dédiées au suivi des travaux étudiants. Il s'agit de se livrer à l'écriture d'un petit texte ethnographique autour du thème « décrire une situation » qui est ensuite discuté puis édité collectivement.

Réception des candidats

Écrire à l'enseignante

Pré-requis

La maîtrise du chinois est souhaitée, mais pas obligatoire pour assisiter au séminaire. Tous les textes chinois sur lesquels se fonde l'analyse seront traduits.


Compte rendu


Cette année, la première partie du séminaire a été consacrée à l'étude de la pratique de la retraite cellulaire en islam chinois à partir d'une étude de cas datant de la fin du XIXe siècle. En s'appuyant sur des extraits d'hagiographies, des documents issus d'archives privées et des résultats de d'enquête orale, la réflexion a d'abord été d'ordre terminologique. Quels sont les termes utilisés dans les sources pour désigner cette pratique ? Sont-ils empruntés à la langue lettrée confucéenne ou à des expressions plus vernaculaires ? Une analyse de la structure du texte hagiographique et de sa trame narrative a été conduite pour définir la pratique elle-même, mais aussi le modèle muhamadien auquel elle renvoie. Dans un second temps, l'attention s'est portée sur le lieu de retraite lui-même, une grotte, et sur la façon dont il est désigné dans les différents documents historiques. L'usage du terme suomu’er, qui est une transcription de l'arabe, difficile à historiciser, a fait l'objet de longues discussions. Dans un dernier temps, nous avons analysé le transfert du lieu de retraite réel vers un lieu symbolique. En effet, des travaux pharaoniques de réaménagement du lieu saint ont conduit à la fermeture de la grotte et à la destruction de la petite bâtisse devant laquelle un culte était rendu. Il a ainsi été question de comprendre les nouveaux usages attribués à ce lieu de substitution, notamment celui de salle de lecture des écritures saintes. Le cadre théorique de la discussion a beaucoup porté sur un des textes de Talal Asad (« The Idea of an Anthropology of Islam ». Occasional Papers Series, Washington, Georgetown University, 1986). Ce texte nous a aidé à repenser le concept de tradition dans le contexte de l'islam chinois en essayant de réfléchir différemment à la façon dont l'orthodoxie et l'orthopraxie s'établissent dans un contexte historique et matériel donné. Nous avons surtout essayé de démêler les ressorts et les dynamiques par lesquels les acteurs parviennent à garantir la cohérence de leurs actions dans le champ du religieux, mais aussi du politique.

La seconde partie du séminaire a porté sur une comparaison de prêches religieux qui ont été donnés à 10 années d'intervalle (1979-1984-1994-2004) devant un public toujours plus grandissant. Cette étude avait pour objectif d'examiner la transformation du message religieux dans la période post-80 en développant plusieurs perspectives : le rapport aux écritures saintes, l'usage des éléments hagiographiques, le rapport à la société dans son époque, les liens intergénérationnels, le message personnel du Maître religieux. Cette étude a montré l'évolution de certains termes et références au fil des décennies et l'apparition de nouveau cadre normatif.

La dernière partie du séminaire a été consacrée au suivi des travaux des étudiants, il s'agissait pour eux de produire un texte de description ethnographique à partir de leur terrain respectif. Ils ont exposé la première version de leur travail à l'oral, séances au cours desquelles les étudiantes et étudiants pouvaient bénéficier de la discussion collective autour de leur texte. La validation a porté sur la version remaniée de leur texte après cette discussion collective. 

Le séminaire a permis la préparation d'une publication sur le thème de la retraite cellulaire dans un numéro thématique à paraître dans Journal of the History of Sufism. Il a également permis de préparer une intervention orale « Refounding a Muslim Sainthood in Post-Maoist China an Overview of Shaykh Min Shengguang’s Sermons (1978, 1984,1994, 2004) » dans le cadre du Workshop n°1 organisé par le programme ANR RedGold du 11 au 13 avril 2022.

Dernière modification : 17 mai 2022 14:46

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie culturelle Anthropologie historique Anthropologie sociale Citoyenneté Enquêtes Ethnicité Ethnographie Fait religieux Historiographie Islam Méthodes et techniques des sciences sociales Minorités Nationalisme Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
Asie orientale Chine
Intervenant·e·s
  • Marie-Paule Hille [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

Après un examen de la notion de sainteté (année 1), des espaces religieux (année 2), des rituels (année 3), nous continuerons d’aborder cette année le thème de l’exemplarité. Ce séminaire s’inscrira dans le programme de recherche de l’ANR RedGold et aura pour objectif d’étudier l’émergence d’une figure religieuse musulmane dans la période post-maoïste. En s’appuyant sur des matériaux écrits (textes hagiographiques, documents issus des institutions religieuses et étatiques) et sur des données empiriques issues de nos enquêtes ethnographiques dans le Nord-Ouest de la Chine, nous étudierons la trajectoire politique et religieuse d’une figure religieuse qualifiée de modèle. En mettant la focale sur cette notion d’exemplarité, nous proposons d’interroger les divers modes d’action dans la sphère religieuse ainsi que les usages politiques du passé en Chine contemporaine. Il s’agira également de mettre au cœur de la réflexion la relation entre islam et confucianisme à travers un examen situé des références au modèle muhammadien et à l’homme de bien. Comment sont qualifiées des actions exemplaires aujourd’hui en Chine ? Comment ces figures exemplaires se rapprochent-elles du saint, du héros ou du modèle socialiste ? Quel est le périmètre de publicisation donnée à ces actes méritoires ou méritants ?

Les douze séances du séminaire seront organisées autour de trois axes :

  1. Ethnographie des faits religieux [4 séances] où il sera question d’appréhender des modèles d’enquêtes de sciences sociales ;
  2. Présentation de plusieurs études de cas [4 séances] sur la notion d’exemplarité à partir de l’étude de sources écrites et des résultats de l’enquête ethnographique
  3. Travail coordonné autour des descriptions ethnographiques des étudiants autour de la question « Décrire une situation » [4 séances].

La séance du 17 mai se déroulera en salle 0.016, bâtiment recherche Sud, campus Condorcet

La séance du 7 juin se déroulera en salle 0.016, bâtiment Recherche Sud, Campus Condorcet

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 12 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exercice d'écriture ethnographique
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Écrire à l'enseignante pour toutes demandes d'information pratique

Direction de travaux des étudiants

4 séances du séminaire sont dédiées au suivi des travaux étudiants. Il s'agit de se livrer à l'écriture d'un petit texte ethnographique autour du thème « décrire une situation » qui est ensuite discuté puis édité collectivement.

Réception des candidats

Écrire à l'enseignante

Pré-requis

La maîtrise du chinois est souhaitée, mais pas obligatoire pour assisiter au séminaire. Tous les textes chinois sur lesquels se fonde l'analyse seront traduits.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), mardi 14:30-16:30
    du 16 novembre 2021 au 7 juin 2022
    Nombre de séances : 12

Cette année, la première partie du séminaire a été consacrée à l'étude de la pratique de la retraite cellulaire en islam chinois à partir d'une étude de cas datant de la fin du XIXe siècle. En s'appuyant sur des extraits d'hagiographies, des documents issus d'archives privées et des résultats de d'enquête orale, la réflexion a d'abord été d'ordre terminologique. Quels sont les termes utilisés dans les sources pour désigner cette pratique ? Sont-ils empruntés à la langue lettrée confucéenne ou à des expressions plus vernaculaires ? Une analyse de la structure du texte hagiographique et de sa trame narrative a été conduite pour définir la pratique elle-même, mais aussi le modèle muhamadien auquel elle renvoie. Dans un second temps, l'attention s'est portée sur le lieu de retraite lui-même, une grotte, et sur la façon dont il est désigné dans les différents documents historiques. L'usage du terme suomu’er, qui est une transcription de l'arabe, difficile à historiciser, a fait l'objet de longues discussions. Dans un dernier temps, nous avons analysé le transfert du lieu de retraite réel vers un lieu symbolique. En effet, des travaux pharaoniques de réaménagement du lieu saint ont conduit à la fermeture de la grotte et à la destruction de la petite bâtisse devant laquelle un culte était rendu. Il a ainsi été question de comprendre les nouveaux usages attribués à ce lieu de substitution, notamment celui de salle de lecture des écritures saintes. Le cadre théorique de la discussion a beaucoup porté sur un des textes de Talal Asad (« The Idea of an Anthropology of Islam ». Occasional Papers Series, Washington, Georgetown University, 1986). Ce texte nous a aidé à repenser le concept de tradition dans le contexte de l'islam chinois en essayant de réfléchir différemment à la façon dont l'orthodoxie et l'orthopraxie s'établissent dans un contexte historique et matériel donné. Nous avons surtout essayé de démêler les ressorts et les dynamiques par lesquels les acteurs parviennent à garantir la cohérence de leurs actions dans le champ du religieux, mais aussi du politique.

La seconde partie du séminaire a porté sur une comparaison de prêches religieux qui ont été donnés à 10 années d'intervalle (1979-1984-1994-2004) devant un public toujours plus grandissant. Cette étude avait pour objectif d'examiner la transformation du message religieux dans la période post-80 en développant plusieurs perspectives : le rapport aux écritures saintes, l'usage des éléments hagiographiques, le rapport à la société dans son époque, les liens intergénérationnels, le message personnel du Maître religieux. Cette étude a montré l'évolution de certains termes et références au fil des décennies et l'apparition de nouveau cadre normatif.

La dernière partie du séminaire a été consacrée au suivi des travaux des étudiants, il s'agissait pour eux de produire un texte de description ethnographique à partir de leur terrain respectif. Ils ont exposé la première version de leur travail à l'oral, séances au cours desquelles les étudiantes et étudiants pouvaient bénéficier de la discussion collective autour de leur texte. La validation a porté sur la version remaniée de leur texte après cette discussion collective. 

Le séminaire a permis la préparation d'une publication sur le thème de la retraite cellulaire dans un numéro thématique à paraître dans Journal of the History of Sufism. Il a également permis de préparer une intervention orale « Refounding a Muslim Sainthood in Post-Maoist China an Overview of Shaykh Min Shengguang’s Sermons (1978, 1984,1994, 2004) » dans le cadre du Workshop n°1 organisé par le programme ANR RedGold du 11 au 13 avril 2022.