Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE640 - Histoire croisée de la Russie et du Moyen-Orient contemporains (XIXe-XXe siècles)


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A515
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 13:00-15:00
    du 22 février 2022 au 14 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 12 mai 2022 10:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Circulations Empire Guerre Histoire Minorités Orientalisme Relations internationales Transnational
Aires culturelles
Russie Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Masha Cerovic [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Étienne Peyrat   maître de conférences, Sciences Po Lille
  • Adnan Celik   contrat postdoctoral, Sciences Po Lille

Ce séminaire propose une introduction générale à l’histoire des relations entre la Russie – entendue comme espace impérial dépassant l’actuel Fédération de Russie – et le Moyen-Orient, dans sa diversité géographique. Si la politique russe au Moyen-Orient attire, dans les dernières années, une grande attention du fait de facteurs militaires et géopolitiques, l’histoire de cette politique contient aussi de riches éléments relatifs aux connexions économiques, intellectuelles, diplomatiques et religieuses entre ces régions. Le séminaire propose d’interroger les dynamiques de ces interrelations, en examinant les enjeux et défis d’une écriture transnationale de leur histoire, dont les « États » ne sont qu’un des acteurs. Le séminaire a ainsi pour objectif d’introduire les étudiants à des historiographies multiples et complexes, de proposer une réflexion commune sur les défis méthodologiques d’une telle recherche multi-située et véritablement transnationale, et de présenter les recherches en cours tant de l’équipe de l’ANR RUSKURD que des participants.

Le séminaire est susceptible de se tenir en "hybride" ou "distanciel" (sur zoom), pour permettre la participation d'intervenants qui ne peuvent être physiquement présents à Paris.

Les séances des 17, 24, 31 mai et 14 juin se de 12 h 30 à 14 h 30 dérouleront en salle 2.06, GED, campus Condorcet


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire se tiendra, dans la mesure du possible en présentiel sur le campus Condorcet, de janvier à mars 2022.

Les participants s'engagent à l'assiduité.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

Le séminaire s'adresse en priorité aux masterants et doctorants en histoire. Des connaissances solides sur l'histoire contemporaine d'une des aires concernées (Russie / URSS ou Moyen-Orient) au moins sont fortement recommandées.

Les lectures et discussions se font en français et en anglais. Toute autre compétence linguistique pertinente est bienvenue.

Le séminaire exige une participation active, des lectures hebdomadaires et de l'assiduité.


Compte rendu


Le séminaire a exploré l'histoire des relations entre deux aires – la « Russie » et le « Moyen-Orient » – dominées d'abord par les empires russe, ottoman et qajar, à travers la transformation de cette configuration impériale. Après avoir examiné la mise en place de cette configuration à la fin du XVIIIe siècle autour de la mer Noire et les logiques et effets de l'expansion impériale russe au XIXe siècle, nous avons réfléchi aux manières dont cet espace constitué par des empires rivaux est aussi devenu alors un espace commun de circulations intenses, qui ont profondément transformé les sociétés transimpériales. Le séminaire a en particulier exploré les différentes échelles des migrations violentes et contraintes (expulsions, exils, déportations, refuge) autour de la mer Noire, puis la transformation des circulations religieuses interimpériales, en particulier à travers le Hajj depuis l'empire russe, et enfin les « révolutions connectées » du début du XXe siècle. Nous avons ensuite discuté des multiples dimensions de la conflagration de la Première Guerre mondiale, puis des réseaux du militantisme transnational à l'époque soviétique, à partir de l'exemple des minorités dans les mandats proche-orientaux. Nous avons conclu par une discussion de la persistance des logiques impériales  révélée par la Deuxième Guerre mondiale, et par une présentation du projet ANR RUSKURD, et donc des enjeux et défis soulevés par une histoire des relations russo-kurdes depuis le XIXe siècle.

Dernière modification : 12 mai 2022 10:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Circulations Empire Guerre Histoire Minorités Orientalisme Relations internationales Transnational
Aires culturelles
Russie Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Masha Cerovic [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Étienne Peyrat   maître de conférences, Sciences Po Lille
  • Adnan Celik   contrat postdoctoral, Sciences Po Lille

Ce séminaire propose une introduction générale à l’histoire des relations entre la Russie – entendue comme espace impérial dépassant l’actuel Fédération de Russie – et le Moyen-Orient, dans sa diversité géographique. Si la politique russe au Moyen-Orient attire, dans les dernières années, une grande attention du fait de facteurs militaires et géopolitiques, l’histoire de cette politique contient aussi de riches éléments relatifs aux connexions économiques, intellectuelles, diplomatiques et religieuses entre ces régions. Le séminaire propose d’interroger les dynamiques de ces interrelations, en examinant les enjeux et défis d’une écriture transnationale de leur histoire, dont les « États » ne sont qu’un des acteurs. Le séminaire a ainsi pour objectif d’introduire les étudiants à des historiographies multiples et complexes, de proposer une réflexion commune sur les défis méthodologiques d’une telle recherche multi-située et véritablement transnationale, et de présenter les recherches en cours tant de l’équipe de l’ANR RUSKURD que des participants.

Le séminaire est susceptible de se tenir en "hybride" ou "distanciel" (sur zoom), pour permettre la participation d'intervenants qui ne peuvent être physiquement présents à Paris.

Les séances des 17, 24, 31 mai et 14 juin se de 12 h 30 à 14 h 30 dérouleront en salle 2.06, GED, campus Condorcet

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire se tiendra, dans la mesure du possible en présentiel sur le campus Condorcet, de janvier à mars 2022.

Les participants s'engagent à l'assiduité.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

Le séminaire s'adresse en priorité aux masterants et doctorants en histoire. Des connaissances solides sur l'histoire contemporaine d'une des aires concernées (Russie / URSS ou Moyen-Orient) au moins sont fortement recommandées.

Les lectures et discussions se font en français et en anglais. Toute autre compétence linguistique pertinente est bienvenue.

Le séminaire exige une participation active, des lectures hebdomadaires et de l'assiduité.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A515
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 13:00-15:00
    du 22 février 2022 au 14 juin 2022
    Nombre de séances : 12

Le séminaire a exploré l'histoire des relations entre deux aires – la « Russie » et le « Moyen-Orient » – dominées d'abord par les empires russe, ottoman et qajar, à travers la transformation de cette configuration impériale. Après avoir examiné la mise en place de cette configuration à la fin du XVIIIe siècle autour de la mer Noire et les logiques et effets de l'expansion impériale russe au XIXe siècle, nous avons réfléchi aux manières dont cet espace constitué par des empires rivaux est aussi devenu alors un espace commun de circulations intenses, qui ont profondément transformé les sociétés transimpériales. Le séminaire a en particulier exploré les différentes échelles des migrations violentes et contraintes (expulsions, exils, déportations, refuge) autour de la mer Noire, puis la transformation des circulations religieuses interimpériales, en particulier à travers le Hajj depuis l'empire russe, et enfin les « révolutions connectées » du début du XXe siècle. Nous avons ensuite discuté des multiples dimensions de la conflagration de la Première Guerre mondiale, puis des réseaux du militantisme transnational à l'époque soviétique, à partir de l'exemple des minorités dans les mandats proche-orientaux. Nous avons conclu par une discussion de la persistance des logiques impériales  révélée par la Deuxième Guerre mondiale, et par une présentation du projet ANR RUSKURD, et donc des enjeux et défis soulevés par une histoire des relations russo-kurdes depuis le XIXe siècle.