UE616 - Socio-informatique des alertes et des controverses. Méthodes numériques pour l’analyse des processus collectifs


Planning


Attention !
En raison de la situation sanitaire, vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=616. "

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 10:30-12:30
    du 25 octobre 2021 au 31 janvier 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 2 août 2021 21:14

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
http://prosperologie.org/ 
Langues
français
Mots-clés
Analyse de discours Argumentation Cognition Dynamiques sociales Enquêtes Épistémologie Études des sciences contemporaines Humanités numériques Informatique et sciences sociales Intelligence artificielle Linguistique Méthodes et techniques des sciences sociales Pragmatique Pragmatisme Savoirs Sémantique Sociohistoire Sociologie Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe
Intervenant·e·s
  • Francis Chateauraynaud [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de sociologie pragmatique et réflexive (GSPR)

Née au cours des années 1990 dans la mouvance des sociologies pragmatiques, la socio-informatique des alertes et des controverses, concrétisées par des outils comme Prospéro, Marlowe et Tiresias, s'est enrichie, au cours des dernières décennies, de nouveaux programmes de recherche liés aux évolutions des mondes numériques. De multiples interconnexions ont par ailleurs été établies au fil du temps avec d’autres outils et méthodes, en particulier les outils d’analyse des réseaux et des grandes bases de données textuelles sur le Web, comme Pajek ou Gargantext.

Ces dernières années, une réécriture collective des logiciels a été amorcée, sous l’appellation générique Prospéro III. S’il s’agit d’abord de revoir en profondeur l’ensemble des lignes de codes accumulées au fil des années, les concepts, les algorithmes et les méthodes d’interprétation méritent d’être réexaminées à la lumière de travaux et de questionnements plus récents, liés au surgissement de nouvelles communautés épistémiques au cœur des sciences sociales.

Pris en charge par l'association orpora (loi 1901) créée en 2020, qui a pris le relais de l'association Doxa (créée en 1990 et dissoute en 2020), Prospéro III est conçu sous la forme d’un dispositif collectif, international et interdisciplinaire, permettant des recherches collaboratives sur des constellations de corpus, dans plusieurs langues, à partir d'outils développés en ligne et en sources ouvertes. Ce faisant, il reste à évaluer ce qui peut être transféré, révisé, amélioré dans les protocoles inspirés de la sociologie argumentative et de la pragmatique des transformations. Globalement, si une extension des usages est possible, l'objet reste bien d'appliquer les méthodes et techniques prospériennes aux processus critiques de longue durée qui engendrent des corpus évolutifs, formés de textes et de discours hétérogènes.

Les discussions et les travaux pratiques sur les différentes versions de Prospéro se feront en présence de membres de l'association Corpora conduits à collaborer avec le GSPR autour de la sociologie des alertes et des controverses. Une partie des discussions et des travaux en séminaire seront publiés sur le carnet de recherche Socio-Informatique et Argumentation sur hypotheses.org

Le séminaire sera organisé en 12 séances de deux heures : on alternera la présentation de recherches en cours, assortie de discussions sur les concepts et les outils d’analyse propres à l’univers prospérologique, et  l'examen technique et critique de procédures d'analyses de corpus utilisées par le passé ou en cours d’implémentation - avec Prospéro I, Prospéro III ou d'autres outils pertinents. Les séances permettront aux participants d'appréhender, au fur et à mesure, les fonctionnalités de base, les protocoles d’exploration et de mise en forme de corpus, les multiples opérateurs quali-quantitatifs visant les structures socio-sémantiques des dossiers étudiés, ou encore les modèles d’inférence et d’apprentissage liés aux aspects conceptuels et dynamiques des processus interprétatifs en univers socioinformatique, en particulier autour de la réalisation de scripts pour le logiciel Marlowe (contre-intelligence artificielle).


Master


  • Méthodologie – Sociologie – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
stephanie.taveneau@ehess.fr
Informations pratiques

s'inscrire auprès de Stéphanie Taveneau (GSPR) par courriel

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous. Si possible avant ou après les séminaires

Réception des candidats

s'inscrire auprès de Stéphanie Taveneau (GSPR) par courriel

Pré-requis

Intérêt pour les techniques d'enquête, au-delà de la simple opposition quantittif/qualitatif, souci de réflexivité sur les logiques discursives et argumentatives, et capacité minimale de maniement d'outils d'analyse numérique et de compréhension de procédures algorithmiques élémentaires

Dernière modification : 2 août 2021 21:14

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
http://prosperologie.org/ 
Langues
français
Mots-clés
Analyse de discours Argumentation Cognition Dynamiques sociales Enquêtes Épistémologie Études des sciences contemporaines Humanités numériques Informatique et sciences sociales Intelligence artificielle Linguistique Méthodes et techniques des sciences sociales Pragmatique Pragmatisme Savoirs Sémantique Sociohistoire Sociologie Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe
Intervenant·e·s
  • Francis Chateauraynaud [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de sociologie pragmatique et réflexive (GSPR)

Née au cours des années 1990 dans la mouvance des sociologies pragmatiques, la socio-informatique des alertes et des controverses, concrétisées par des outils comme Prospéro, Marlowe et Tiresias, s'est enrichie, au cours des dernières décennies, de nouveaux programmes de recherche liés aux évolutions des mondes numériques. De multiples interconnexions ont par ailleurs été établies au fil du temps avec d’autres outils et méthodes, en particulier les outils d’analyse des réseaux et des grandes bases de données textuelles sur le Web, comme Pajek ou Gargantext.

Ces dernières années, une réécriture collective des logiciels a été amorcée, sous l’appellation générique Prospéro III. S’il s’agit d’abord de revoir en profondeur l’ensemble des lignes de codes accumulées au fil des années, les concepts, les algorithmes et les méthodes d’interprétation méritent d’être réexaminées à la lumière de travaux et de questionnements plus récents, liés au surgissement de nouvelles communautés épistémiques au cœur des sciences sociales.

Pris en charge par l'association orpora (loi 1901) créée en 2020, qui a pris le relais de l'association Doxa (créée en 1990 et dissoute en 2020), Prospéro III est conçu sous la forme d’un dispositif collectif, international et interdisciplinaire, permettant des recherches collaboratives sur des constellations de corpus, dans plusieurs langues, à partir d'outils développés en ligne et en sources ouvertes. Ce faisant, il reste à évaluer ce qui peut être transféré, révisé, amélioré dans les protocoles inspirés de la sociologie argumentative et de la pragmatique des transformations. Globalement, si une extension des usages est possible, l'objet reste bien d'appliquer les méthodes et techniques prospériennes aux processus critiques de longue durée qui engendrent des corpus évolutifs, formés de textes et de discours hétérogènes.

Les discussions et les travaux pratiques sur les différentes versions de Prospéro se feront en présence de membres de l'association Corpora conduits à collaborer avec le GSPR autour de la sociologie des alertes et des controverses. Une partie des discussions et des travaux en séminaire seront publiés sur le carnet de recherche Socio-Informatique et Argumentation sur hypotheses.org

Le séminaire sera organisé en 12 séances de deux heures : on alternera la présentation de recherches en cours, assortie de discussions sur les concepts et les outils d’analyse propres à l’univers prospérologique, et  l'examen technique et critique de procédures d'analyses de corpus utilisées par le passé ou en cours d’implémentation - avec Prospéro I, Prospéro III ou d'autres outils pertinents. Les séances permettront aux participants d'appréhender, au fur et à mesure, les fonctionnalités de base, les protocoles d’exploration et de mise en forme de corpus, les multiples opérateurs quali-quantitatifs visant les structures socio-sémantiques des dossiers étudiés, ou encore les modèles d’inférence et d’apprentissage liés aux aspects conceptuels et dynamiques des processus interprétatifs en univers socioinformatique, en particulier autour de la réalisation de scripts pour le logiciel Marlowe (contre-intelligence artificielle).

  • Méthodologie – Sociologie – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
stephanie.taveneau@ehess.fr
Informations pratiques

s'inscrire auprès de Stéphanie Taveneau (GSPR) par courriel

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous. Si possible avant ou après les séminaires

Réception des candidats

s'inscrire auprès de Stéphanie Taveneau (GSPR) par courriel

Pré-requis

Intérêt pour les techniques d'enquête, au-delà de la simple opposition quantittif/qualitatif, souci de réflexivité sur les logiques discursives et argumentatives, et capacité minimale de maniement d'outils d'analyse numérique et de compréhension de procédures algorithmiques élémentaires

Attention !
En raison de la situation sanitaire, vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=616. "

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 10:30-12:30
    du 25 octobre 2021 au 31 janvier 2022
    Nombre de séances : 12